Alice Loses Out
L'écran titre
Titre original :
Alice Loses Out
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
1925
Genre :
Animation 2D / Film "Live"
Réalisation :
Walt Disney
Durée :
8 minutes

Le synopsis

Alice s'improvise directrice d'hôtel tandis que Julius prend le poste de garçon d'étage...

La critique

rédigée par
★★

Les trois derniers cartoons des Alice Comedies ont vu trois actrices différentes se succéder dans le rôle de la fillette. Dans Alice Gets Stung, Virginia Davis tient le rôle, dans Alice Solves the Puzzle, Margie Gay, et dans Alice's Egg Plant, Dawn O'Day.

La signature, fin décembre 1924, d'un nouveau contrat entre Charles Mintz et Walt Disney fait repartir la série sous les meilleurs auspices. La commande porte, en effet, sur dix-huit épisodes alors même que la première saison n'en comportait que douze. En revanche, un effort sur les coûts de production est exigé.

Walt Disney décide donc de rogner sur les frais engendrés par la partie "live". Première économie notable, il cherche à convaincre les parents de la jeune Virginia Davis (qu'il a déjà fait déménager de Kansas City pour Hollywood en l'échange d'un salaire mensuel) de renoncer à une augmentation en acceptant le principe d'un paiement des seuls jours de tournage (soit 18 au total). Devant leurs trop grandes réticences, il se résout finalement à changer d'actrice. Il embauche alors la jeune Dawn O'Day, déjà bien rodée aux exigences du métier. Mais très vite, les conditions offertes par Walt Disney lui apparaissent insuffisantes pour envisager une collaboration sur la durée. La fillette quitte ainsi la série après une seule et unique participation, Alice's Egg Plant. Entre temps, Walt Disney fait donc appel à Margie Gay, une jeune fille dont il trouve vite la prestation peu convaincante. Ni une, ni deux, après sa prestation dans Alice Solves the Puzzle, il se résout à changer de nouveau de comédienne et rappelle, pour cela Margie Gay qui sera, finalement, celle qui restera le plus grands nombres d'épisodes. Elle sera remplacée en 1927, dans le cartoon Alice's Circus Daze, par une quatrième et dernière actrice, Lois Hardwick.

Au-delà de son aspect historique, Alice Loses Out est un cartoon franchement quelconque. Seule la grimace faite par Julius à Alice pour lui signifier son agacement quant à ses ordres constitue, en effet, un moment inédit. Jusqu'à lors, le chat n'a, il est vrai, jamais manifesté une quelconque rébellion contre sa maitresse. Pour le reste, les situations ne sont guère divertissantes et les gags tombent lamentablement à plats. Même les décors pêchent par leurs mauvaises définitions.

Alice Loses Out est un cartoon qui décroche tout juste la mention "passable".

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le cartoon n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.