Alice Comedies

Un peu d’histoire...

En 1923, Walt Disney, qui habite la ville de Kansas City, crée le petit studio d'animation Laugh-O-Gram Films, inc. Aidé de son ami Ub Iwerks, il réalise, ainsi, avec beaucoup de difficultés, notamment financières, six petits cartoons. Tous sont des adaptations modernes de contes de fée et constituent une série dénommée Laugh-O-Grams. Malheureusement, l'entreprise est conduite vers la banqueroute après qu'un distributeur n'honore pas ses paiements.

Toujours combatif, Walt Disney regroupe alors ses tout derniers deniers et réalise avec eux un petit film : Alice's Wonderland. Il puise l'idée dans une série de cartoons des frères Fleisher Out of the Inkwell, dans laquelle des personnages animés quittent le monde toonesque pour s'inviter dans la réalité. Le futur papa de Mickey inverse cependant le concept et projette lui un acteur (une actrice, en l'occurrence) chez les toons. Il embauche, ainsi, une petite fille de quatre ans, Virginia Davis, pour jouer Alice. Elle a pour mission de découvrir le pays virtuel, en animation 2D, de "Cartoonland". Le court-métrage produit tant bien que mal sert de pilote à la série envisagée. Walt Disney le fait parvenir à différents distributeurs afin de les convaincre de l'intérêt du premier opus d'une future collection, les Alice Comedies. Il débute d'ailleurs sa prospection avant même que le pilote soit entièrement achevé. Ainsi, il écrit à Margaret Winkler, une distributrice de New York, célèbre pour avoir fait connaître les séries animées Félix, le Chat de Pat Sullivan et Out of the Inkwell des frères Fleisher. Le succès du chat muet est, en effet, largement à mettre à son actif. Elle en a, il est vrai, décroché la distribution alors que la série était peu connue. C'est d'ailleurs une remarquable campagne de promotion et de publicité, initiée par elle, qui a fait entrer Félix le chat dans le cœur des américains et, par la même, lui a fait gagner ses galons dans le monde des professionnels du cinéma. A l'occasion de son démarchage, Walt Disney comprend que sa réussite ne peut se faire depuis Kansas City.  Avec sa copie non achevée d'Alice's Wonderland et ses derniers dollars, il prend alors un allé simple pour Los Angeles.

Walt Disney s'installe donc à Hollywood, en juillet 1923, convaincu qu'il devait se trouver là où l'industrie du cinéma était florissante. Par la même, il se permet le luxe de "snober" New York où, pourtant, tout le petit monde de l'animation se trouve à l'époque. En fait, son choix pour la cité des anges s'explique aussi pour différentes raisons pratiques. Tout d'abord, son frère Roy s'y trouve hospitalisé pour une tuberculose. Il espère ainsi le convaincre de le rejoindre dans l'aventure de l'animation et de créer un studio avec lui, une fois rétabli. Il pense, en effet ,que son talent allié au sens des affaires de son frères feront un malheur. Walt Disney peut également compter, à Los Angeles, sur la présence de son oncle, Robert, qui lui apporte coups de main et assistance.
Dès son arrivée, le Maitre de l'animation en devenir tente de se faire engager en tant qu'acteur ou réalisateur dans différents studios. Sans succès.  L'expérience tourne court. Il revient, alors, à ses premiers amours qui sont, en fait, autant d'opportunités pour lui. Il termine ainsi Alice's Wonderland en août 1923. Après de nombreux efforts pour présenter son pilote à une multitude de producteurs, il arrive finalement à vendre son idée des Alice Comedies à Margaret Winkler. La cession par Walt Disney de sa série naissante à cette grande distributrice de New -York est due en grande partie à la chance,  une vraie question de timing ! En effet, pile au moment où Walt Disney présente son idée de série d'Alice Comedies, Margaret Winkler rencontre des problèmes avec Pat Sullivan : la poursuite de la distribution de la série Félix, le Chat est, il est vrai, en suspens pour elle ! Elle se doit donc de trouver une collection la remplaçant, au cas où... Walt Disney arrive ainsi à point nommé. Coïncidence ou pas, le 16 octobre 1923, il signe son premier contrat. Cette date marque également le début de l'entreprise, Disney Brothers Studios, connue aujourd'hui  sous le nom de Walt Disney Company. Au final, la distributrice s'est engagée sur douze films dont six définitifs. Les restants sont, en effet, liés à la qualité et la ponctualité de réception des court-métrages, dont le tout premier se doit d'être livré pour le 15 décembre 1923.

Le lendemain de la signature du contrat, Walt Disney se trouve dans la situation inverse de celle rencontrée pour les Laugh-O-Grams. Il a certes un distributeur mais pas de studio, pas d'animateur et pas de film ! En effet, Alice's Wonderland, est un court-métrage qui appartient à la Laugh-O-Gram Films, inc, en liquidation de paiement. C'est une chose que d'utiliser une société fantôme pour vendre une idée à un distributeur, c'en est une autre pour parvenir à projeter, légalement en public, le résultat final. L'entreprise est alors relancée avec 200$ apportés par son frère, 500 $ empruntés à son oncle Robert et 2500 $ à ses parents, contraints, pour se faire, d'hypothéquer leur maison. Avec cet argent et l'aide de Roy, il achète aussi une vielle caméra,  loue un local, situé à un petit pâté de maisons de son oncle, aménage un studio, embauche des assistants. Unis désormais dans les affaires, Roy et Walt s'évertuent à "rendre le nom de Disney  internationalement connu". 
Une des premières exigences de Margaret Winkler  est la présence, dans la série, de la même jeune fille que celle d'Alice's Wonderland. Walt Disney joue alors gros. Fort heureusement, il parvient à convaincre la famille de Virginia de quitter Kansa City pour la Californie. La collection est sauvée !
Le tout premier opus des Alice Comedies, Alice's Day at Sea, sort au cinéma le 1er mars 1924. Durant les six premiers épisodes, les cartoons débutent par de longues séances en prises de vues réelles. Cette accroche est définitivement abandonnée pour les suivants, au profit des aventures d'Alice elle-même au pays des dessins animés.

En 1924, Walt Disney sait déjà qu'il ne sera jamais un grand animateur. Bien qu'il ait aimé cette activité durant les années passées à Kansas city, il comprend, en effet, rapidement, qu'il existe des personnes bien meilleures que lui. Son vrai talent reste celui de conteur d'histoires. Il se focalise ainsi sur les scénarii, la réalisation et la production. Le meilleur animateur reste pour lui, à l'époque, Ub Iwerks, mais ce dernier est demeuré à Kansas City après l'échec des Laugh-O-Grams. Walt Disney entreprend donc, avec lui, une correspondance et lui propose bien vite de le rejoindre en Californie. Avec insistance et persuasion, il parvient, en effet, à convaincre son ami à franchir le pas. Il s'installe ainsi à Los Angeles, en milieu d'année 1924. Cette arrivée permet à l'animation des Alice Comedies de s'en trouver grandement améliorée. Auparavant, à la fin de l'année 1923, Miss Wrinkler, la distributrice, convole, elle, en justes noces avec Charles Mintz. Il reprend peu à peu l'activité de son épouse et renouvelle sa confiance envers Walt Disney avec lequel il signe un nouveau contrat portant sur dix-huit films.

Roy et Walt Disney, associés en affaires, partagent également le même toit. Colocataires malgré eux, ils ont bien du mal à se supporter. Le problème trouve facilement sa solution quand Roy décide de se marier. Il a, en effet, rencontré sa fiancée, Edna Francis, à Kansas City. Elle s'installe à Los Angles en avril 1925 et, quelques jours après son arrivée, épouse Roy dans la maison de l'Oncle Robert. Walt Disney quitte alors l'appartement de son frère. Mais il n'est plus seul. Il fréquente, en effet, Lillian Bounds, une jeune secrétaire, travaillant dans son studio aussi bien dans l'administratif que pour la peinture et l'encrage. La nuit, il ramène ainsi la jeune femme à son domicile grâce au pick-up commun à lui et son frère. Ces nombreux trajets rapprochent les deux tourtereaux qui s'unissent finalement le 13 juillet 1925.

Au cours de la production des Alice Comedies, Virginia Davis est remplacée successivement par Margie Gay puis Lois Hardwick. Dawn O'Day  participe également une fois à  la série pour Alice's Egg Plant. La réussite de la collection permet à Walt Disney d'installer, en janvier 1926, son studio dans un nouvel immeuble, sur Hyperion Avenue, près du Lac d'Argent de Los Angeles. En février 1926, il signe avec Charles Mintz un nouveau contrat pour une troisième série de 26 courts-métrages.
La série comporte au total 56 cartoons muets de 1924 à 1927 auxquels doit être rajouté le pilote.  En 1927, Walt Disney comme son distributeur, se lassent du mélange des "Live" réels aux toons. Ils stoppent net les Alice Comedies et débutent une nouvelle série entièrement en animation 2D cette fois-ci : Oswald, le Lapin Chanceux.

  • Critique(s) : 39/57

Liste des cartoons

▼ Aller en bas de la liste ▼
000
Alice's Wonderland
Animation 2D / Film "Live"
1923
Cinéma
1923
Cinéma
001
Une Journée à la Mer
Animation 2D / Film "Live"
1924
Cinéma
1924
Cinéma
002
La Maison Hantée
Animation 2D / Film "Live"
1924
Cinéma
1924
Cinéma
003
Le "Pestacle" de Far West
Animation 2D / Film "Live"
1924
Cinéma
1924
Cinéma
004
Alice's Fishy Story
Animation 2D / Film "Live"
1924
Cinéma
1924
Cinéma
005
Alice and the Dog Catcher
Animation 2D / Film "Live"
1924
Cinéma
1924
Cinéma
006
Alice the Peacemaker
Animation 2D / Film "Live"
1924
Cinéma
1924
Cinéma
007
Alice Gets in Dutch
Animation 2D / Film "Live"
1924
Cinéma
1924
Cinéma
008
Alice Hunting in Africa
Animation 2D / Film "Live"
1924
Cinéma
1924
Cinéma
009
Alice and the Three Bears
Animation 2D / Film "Live"
1924
Cinéma
1924
Cinéma
010
Alice the Piper
Animation 2D / Film "Live"
1924
Cinéma
1924
Cinéma
011
Alice Cans the Cannibals
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
012
Alice the Toreador
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
013
Miaou Chasseur
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
014
Alice Solves the Puzzle
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
015
Alice's Egg Plant
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
016
Alice Loses Out
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
017
Alice Stage Struck
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
018
Alice Wins the Derby
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
019
Alice Picks the Champ
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
020
Alice en Chine
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
021
Alice s'Évade
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
022
Alice's Tin Pony
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
023
Sacré Cupidon
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
024
Rythmes et Rats
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
025
Alice dans la Jungle
Animation 2D / Film "Live"
1925
Cinéma
1925
Cinéma
026
Alice on the Farm
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
027
La Course aux Ballons
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
028
Alice's Orphan
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
029
Alice's Little Parade
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
030
Alice's Mysterious Mystery
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
031
Alice Charms the Fish
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
032
Alice's Monkey Business
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
033
Alice in the Wooly West
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
034
Alice Chef des Pompiers
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
035
Alice Cuts the Ice
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
036
Alice Helps the Romance
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
037
Alice's Spanish Guitar
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
038
Alice's Brown Derby
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
039
Alice the LumberJack
Animation 2D / Film "Live"
1926
Cinéma
1926
Cinéma
040
Alice the Golf Bug
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
041
Alice Foils the Pirates
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
042
Alice at the Carnival
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
043
Alice at the Rodeo
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
044
Alice the Collegiate
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
045
Alice in the Alps
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
046
Alice's Auto Race
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
047
Alice's Circus Daze
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
048
Alice's Knaughty Knight
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
049
Alice's Three Bad Eggs
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
050
Alice's Picnic
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
051
Alice's Channel Swim
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
052
Alice in the Klondike
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
053
Alice's Medicine Show
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
054
Alice the Whaler
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
055
Alice the Beach Nut
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
056
Alice in the Big League
Animation 2D / Film "Live"
1927
Cinéma
1927
Cinéma
▲ Retour en haut de la liste ▲