Contrasts in Rhythm
L'affiche
Titre original :
Contrasts in Rhythm
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 11 mars 1955
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Jack Kinney
Hamilton Luske
Durée :
7 minutes

Le synopsis

Une mouche vit un véritable cauchemar fantaisiste sur une musique jouée par Freddy Martin et son orchestre ; Fred Waring et les Pennsylvanians mettent en chanson, quant à eux, un poème de Joyce Kilmer, ayant pour thème les arbres.

La critique

rédigée par
★★★

Contrasts in Rhythm, sorti le 11 mars 1955, combine Bumble Boogie et Trees, deux extraits du long-métrage d'animation Mélodie Cocktail, proposé sept ans auparavant (le 27 mai 1948).

Bumble Boogie semble n'être que le résultat d'une collaboration avortée entre Walt Disney et Salvador Dali. Les deux Maîtres, qui ont prévu de réaliser ensemble un court-métrage, Destino, dès le milieu des années 40, ne sont, en effet, jamais parvenus à le finaliser. C'est, en fait, Roy Disney, le neveu de Walt, qui achèvera le fameux cartoon quelques cinquante ans plus tard, en 2003. La séquence est totalement surréaliste et rappelle le style d'After you've gone de La Boite à Musique. Le personnage principal est terriblement attachant tandis que le décor mêle une nature bucolique à l'univers musical : les pétales épousant la forme de touches de piano et les papillons, les notes de musique. Petite merveille, ce cartoon confirme, s'il en était besoin, le talent des studios Disney et leurs capacités à sortir des sentiers battus.

Trees (A la gloire d'un arbre), véritable ode à la poésie, à la chanson et la nature, est, par sa simplicité, véritablement époustouflant. Les artistes ont, en effet, suivi un fil rouge somme toute réducteur - un arbre - pour parvenir à d'étonnants tableaux et prouesses visuelles. Un tour de force qui en met plein les yeux.

A la manière de Two for the Record, sorti un an plus tôt, Contrasts in Rhythm est construit sous forme de diptyque joignant deux courts-métrages d'une ancienne anthologie. Mais là où Two for the Record choisissait deux extraits de même qualité et de même genre, Contrasts in Rhythm, comme son nom l'indique, joue surtout le contraste. Le rythme et le sujet des deux composants y sont, en effet, radicalement différents. Le premier est abstrait et rythmé tandis que le second est, lui, contemplatif et lent. L'association des deux peut ainsi apparaitre peu digeste. Si Bumble Boogie est un petit bijou, Trees est, il est vrai, moins divertissant ; même s'il est impossible d'être aujourd'hui catégorique sur la qualité intrinsèque de l'ensemble, dans la mesure où Contrasts in Rhythm n'est plus visible sous sa forme de cartoon autonome.

L'équipe du film

1907 • 1979
Animateur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Ce cartoon n'est pas disponible en l'état mais ses deux composants sont visibles en DVD Zone 1 et en DVD Zone 2 en tant que parties intégrantes du long-métrage Mélodie Cocktail.