The Nifty Nineties

The Nifty Nineties
L'affiche
Titre original :
The Nifty Nineties
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 20 juin 1941
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Riley Thomson
Durée :
7 minutes

Le synopsis

Dans une parodie de l'american way of life de la fin du 19ème, Mickey et Minnie assistent à un vaudeville avant d'aller faire un tour en automobile...

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 22 novembre 2018

The Nifty Nineties est le genre de cartoon qui transpire la nostalgie d'un autre temps où Mickey Mouse y est plus attachant que jamais.

Ce qui frappe d'emblée dans le cartoon est son incroyable richesse musicale grâce à toutes les chansons qui le parsèment. The Nifty Nineties commence en effet par une ballade inédite, The Gay Nineties, avant d'agrémenter le reste de son récit par des chansons écrites autour des années 1890 comme The Fountain in the Park, In the Good Old Summertime et Come Home, Father ; les trois étant interprétées par le quatuor The Sportsmen. Il sera remarquée également dans le vaudeville l'utilisation des mélodies instrumentales de deux autres chansons, The Swanee River et A Hot Time in the Old Town. La bande son apporte ainsi beaucoup d'authenticité et de charme à l'ensemble.

Le cartoon est aussi superbement animé. Il faut dire de grands artistes ont participé à sa conception notamment trois animateurs de renom : Les Clark, Fred Moore et Ward Kimball. Les auteurs ont donc ici la bonne idée de transposer la vie des personnages Disney à une époque se déroulant cinquante ans auparavant, c'est-à-dire, comme le chante à merveille le générique, alors que leur grand-mère était une jeune fille. Il est ainsi amusant d'envisager Mickey et Minnie habillés comme à l'époque mais également de voir de jolis caméos : Dingo sur un grand-bi (une bicyclette avec une grande roue et une petite roue) mais aussi Donald, Daisy, Riri, Fifi et Loulou sur une quintuplette, un vélo à cinq places.

The Nifty Nineties s'amuse également à faire de nombreux clins d'oeil aux animateurs Disney. Le plus évident est sûrement les deux personnages Fred et Ward, qui font un numéro durant le vaudeville constituant de parfaites caricatures des animateurs Fred Moore et Ward Kimball, animés par Ward Kimball lui-même. Un peu plus tôt, il est possible de remarquer le rideau du théâtre avant sa levée, revêtu de publicités cachant habilement des hommages à certains des talents de Disney. Il sera noté, par exemple,"Walter D.’s Hats That Please" (Walt Disney), "Wilfred Jaxon Feed and Fuel" (l'animateur Wilfred Jackson), "Riley’s Livery Stable" (le réalisateur du cartoon Riley Thompson), "Prof. Churchill Pianos Tuned" (le compositeur Frank Churchill), "Clark’s Confectionary" (l'animateur Les Clark) ou encore "Gen. J. Sharpsteen Dentist" (l'artiste Ben Sharpsteen).

The Nifty Nineties commence donc par une balade dans le parc après que Mickey ait garé sa superbe voiture. Il tombe alors sur Minnie près d'une fontaine. Le coup de foudre est instantané. La belle fait ainsi tomber négligemment son mouchoir espérant que son bien aimé le ramasse pour entamer la conversation. Ce dernier lui offre alors un bonbon pour finir de la séduire. Toute la rencontre est vraiment grisante car l'animation y est tout simplement superbe à l'image du geste fait par Mickey lançant un bonbon dans sa bouche avec son pied.

Les deux amoureux décident alors d'aller assister à une pièce de vaudeville pour se divertir. Le premier numéro est un mélodrame qui raconte comment une petite fille va au bar demander à son père de rentrer à la maison au lieu de se saouler car sa mère et son frère, plongés dans la misère, ont besoin de lui. Ce passage, qui se moque en réalité des spectacles de l'époque, a souvent été censuré lors des différentes rediffusions du cartoon car il montrait une personne alcoolique, une représentation difficilement admissible dans une émission de télévision Disney ou sur Disney Channel. Le spectacle se poursuit ensuite avec le duo de comique, Fred et Ward, qui raconte blague sur blague.

The Nifty Nineties se termine quand Mickey emmène Minnie faire un tour en voiture. La balade se passe bien avant que Mickey ne décide, pour impressionner sa belle, de pousser sa mécanique à fond, c'est-à-dire à 15 miles à l'heure. L'accident est au bout du chemin, à la faveur d'une rencontre avec une.. vache ! Cette péripétie n'enlèvera en rien la bonne humeur des deux amoureux qui s'embrassent tout de même scellant là leur amour naissant.

The Nifty Nineties est un cartoon qui sent bon la nostalgie, aussi charmant que romantique. Une belle réussite !

Les personnages

1928
Cinéma
1934
Cinéma

L'équipe du film

1907 • 1979
Animateur
1911 • 1952
Animateur
1914 • 2002
Animateur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Jaquette The Nifty Nineties
Jaquette The Nifty Nineties
Disponibilité

• DVD Zone 1 et en DVD Zone 2, dans le volume Mickey Mouse : Les Années Couleur - Volume 2 de la collection des Walt Disney Treasures,

• DVD Zone 1 dans la compilation, Un Coeur Gros Comme Ca !,

• DVD Zone 1 dans la compilation, Best Pals - Mickey & Minnie,

• en bonus de l'édition DVD de Pollyanna.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.