Mickey, Pluto et l'Autruche

Mickey, Pluto et l'Autruche
L'affiche
Titre original :
Mickey Down Under
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 19 mars 1948
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Charles Nichols
Durée :
6 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Mickey, tel un Australien pure souche, s'amuse avec Pluto au boomerang quand il découvre un œuf d'émeu...

La critique

rédigée par
Publiée le 15 septembre 2020

Mickey, Pluto et l'Autruche est un court-métrage décevant où ni Mickey ni son chien ne sont particulièrement mis en valeur.

Le cartoon commence dans la jungle australienne où le spectateur remarque une rangée de toucans. Cette apparition est d'ailleurs particulièrement étonnante puisque ces oiseaux ne sont pas du tout présents sur le continent austral. Leur animation ressemble en outre beaucoup à celle vue dans la séquence Aquarela do Brasil au sein du film Saludos Amigos. Puis, tout d'un coup, un boomerang passe devant la caméra avant de retourner à son expéditeur qui s'avère être Mickey accompagné de Pluto. Ce dernier aperçoit alors des bananes et le fait remarquer à son maître qui choisit aussitôt d'envoyer son boomerang sur les fruits : il parvient ainsi à en couper une... qui atterrit directement dans la gueule de son gourmand de chien.

Pluto s'amuse ensuite avec le boomerang mais n'apprécie pas qu'il lui tourne autour. Mickey tente alors de lui faire comprendre qu'il ne doit pas en avoir peur, lui faisant la démonstration sur lui-même. Pluto ricane ensuite quand le boomerang se coince dans la chemise de son maître mais déchante aussitôt lorsqu'il vient lui entortiller les oreilles. Vexé, le chien part alors à la chasse du boomerang et tente de l'attraper en lui aboyant dessus. Il le course à travers la forêt mais l'objet n'arrête pas de le faire tourner en bourrique jusqu'au moment où il finit par se coincer dans sa gueule. Le cartoon s'amuse ensuite à faire prendre à la tête de Pluto différentes formes tandis qu'il s'efforce de se débarrasser du boomerang coincé dans ses babines.

Pendant ce temps, Mickey tombe lui sur l'œuf d'un gros oiseau local qu'il tente d'emporter. Mais c'est sans compter sur l'intervention de sa mère qui va l'en empêcher. Il est d'ailleurs ici décevant de voir Mickey s'obstiner à vouloir dérober cet œuf, une attitude qui aurait été bien plus acceptable chez Donald ou alors dans sa période noir-et-blanc, surtout qu'aucune raison précise n'est ici donnée sur ses intentions. Autre déception, mais dans la traduction française cette fois-ci, le titre du cartoon commet l'erreur grossière de désigner l'oiseau comme une autruche alors que ces grands oiseaux existent en réalité en Afrique et non en Australie. Il s'agit ici en fait d'un émeu : si ces deux volatiles ont beaucoup de points en commun dont le fait justement de ne pas voler, il s'agit bien d'espèces distinctes !

Ceci dit, au moment où le spectateur découvre l'émeu, le court-métrage propose sa meilleure scène grâce à l'animation qui le voit être gêné par des chatouilles avant de se rendre compte de la présence de Mickey. L'oiseau le menace et la souris ne sait plus où se mettre, nettoyant l'œuf avec son mouchoir, mais se faisant, renversant ses billes, son couteau suisse et son yoyo. Mais cette attention soudaine ne calme en rien la mère... L'émeu finit par l'attaquer. Mickey s'accroche alors à sa patte, espérant ainsi échapper à son regard. En vain. Il appelle ensuite à l'aide Pluto toujours empêtré avec le boomerang. En revenant, le chien bouscule le volatile qui s'emmêle les pattes et libère Mickey. La souris retombe alors lourdement sur son chien ce qui a l'avantage de lui enlever le boomerang et l'envoyer au loin. Mais l'objet revient vers les deux compères qui préfèrent fuir, vu tous les ennuis causés.

Mickey, Pluto et l'Autruche est loin d'être réussi avec un manque de sérieux sur la cohérence des animaux rencontrés ainsi que dans l'attitude de Mickey, bien peu respectueuse.

Les personnages

1928
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.