Steel and America
L'affiche
Titre original :
Steel and America
Production :
Disney Educational Productions
Date de sortie USA :
Le 5 mai 1965
Genre :
Animation 2D / Film "Live"
Réalisation :
Les Clark
Commanditaire :
American Iron & Steel Institute
Musique :
George Bruns
Durée :
28 minutes

Le synopsis

Donald Duck explique l'histoire de la création de l'acier et la méthode pour y parvenir...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 27 juin 2017

Au début des années 50, alors que les studios investissent à tout va et se diversifient dans l'univers de la télévision ou des loisirs, le marché des films commerciaux ou éducatifs, jugé très secondaire, est purement et simplement abandonné. Walt Disney conserve toutefois la volonté de produire du divertissement à valeur ajoutée. Il entend continuer ainsi une mission culturelle et éducative sans pour autant la revendiquer. Le meilleur exemple de cette politique artistique ambitieuse est assurément le cartoon, Donald au Pays des Mathémagiques, sorti en 1959. Entraîné par sa curiosité légendaire, le canard irascible s'aventure, en effet, dans un mystérieux monde imaginaire où les arbres ont des racines carrées et les rivières débordent de chiffres. Ce classique de Donald, nommé pour l'Oscar du Meilleur Court-Métrage Documentaire, est d'abord diffusé en première partie de Darby O'Gill et les Farfadets. Deux ans plus tard, il a le privilège d'être introduit par Ludwig Von Drake (Donald Dingue) dans l'épisode d'inauguration (An Adventure in Color / Mathmagic Land) de l'ancien show Disneyland, rebaptisé Walt Disney's Wonderful World of Color et désormais diffusé en couleur sur la chaîne NBC. Donald au Pays des Mathémagiques est mis rapidement à la disposition des écoles et devient vite le plus populaire des films éducatifs jamais produits par Disney. Le papa de Mickey aime à en résumer l'incroyable impact en expliquant : "Le dessin animé est un bon moyen de stimuler l'intérêt (...) Nous avons ainsi pu expliquer les mathématiques tout en intéressant le public".

Pour autant, même s'il arrête de produire des cartoons commerciaux, sponsorisés par des entreprises tiers et dont le propos est éducatif ou institutionnel, Walt Disney va tout de même proposer régulièrement des extraits de ses films, cartoons ou épisodes télés aux écoles américaines en les sortant en 16mm, et ce, jusqu'au milieu des années 60. C'est à cette époque, avec Steel and America et Donald's Fire Survival Plan, qu'il met en production des courts-métrages à destination uniquement des établissements scolaires. Si certains sont des compilations d'œuvres existantes, d'autres, par contre, sont de vraies créations.

Steel and America, le premier court-métrage éducatif Disney pour l'école, est sponsorisé par American Iron & Steel Institute. Cette dernière est une association des producteurs nord-américains de fer et d'acier créée à New York en 1908. Elle est conçue pour promouvoir l'usage du fer et de l'acier en menant des actions de lobbying et de promotion. Le cartoon de Disney rentre alors parfaitement dans ses objectifs pour expliquer ce qu'est l'acier, comment il est obtenu et quels sont ses modes de fabrication. Le court-métrage se veut donc clair dans son explication et arrive bien à mettre en exergue que l'acier est un alliage métallique constitué principalement de fer et de carbone. Il poursuit en précisant que ce mélange lui confère une certaine élasticité, une bonne résistance à la rupture, une dureté et une résistance au choc. La grande majorité de la partie en prises de vue réelles montre ainsi l'extraction du fer et le processus de fabrication de l'acier au sein d'une usine.

Le plus intéressant dans Steel and America est la partie animée, même si celle-ci ne représente au final qu'un quart de sa durée. Se remarquent d'abord quelques scènes qui sont reprises de la séquence Le Sacre du Printemps dans le film d'animation de 1940, Fantasia. Il s'agit de celles où la Terre n'est que volcan en fusion et magma incandescent. Il y a aussi des schémas géologiques ainsi que de beaux dessins illustrant l'histoire de la création de l'acier depuis la Guerre d'Indépendance des États-Unis jusqu'au début de la Révolution Industrielle. Mais la partie la plus intéressante est assurément celle avec Donald Duck. Le canard est, en effet, habillé en maréchal ferrant dans une mode médiéval. Pendant plus de quatre minutes, il va démontrer le processus basique de la fabrication de l'acier, de l'extraction du fer au dosage du carbone pour avoir un métal soit élastique, soit résistant. Après cette séquence, ce Donald médiéval revient au fil du court-métrage pour illustrer des passages de-ci de-là ; il apparaît même en scientifique moderne, spécialiste de chimie. Enfin, il se représente une dernière fois, en maréchal ferrant, à la conclusion du cartoon en fabricant le signe de "Fin" en acier.

Steel and America est un court-métrage éducatif qui vaut principalement pour l'apparition de Donald, même si son propos est intéressant dans sa façon claire de présenter ce qu'est l'acier et comment il est fabriqué.

À noter :
En 1974, Disney Educational Productions propose une nouvelle version sous le titre Steel and America - A New Look. Le court-métrage conserve la même durée mais voit une partie de ses scènes en prises de vues réelles modifiées et modernisées, particulièrement en début et fin d'oeuvre. Le propos évolue lui aussi légèrement. La notion de protection de l'environnement est, en effet, rajoutée preuve que dans les années 70, le sujet commencer à inquiéter le public alors que dans les années 60, en plein pic de la Guerre Froide, il était impératif de faire marcher à plein régime l'économie et l'industrie sans se soucier des conséquences sur la nature.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1914 • 1983
Compositeur
1901 • 1966
Producteur
1907 • 1979
Réalisateur

L'édition vidéo

Le cartoon n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.

Poursuivez votre visite

Nos Réseaux Sociaux