Maman Est de Sortie

Maman Est de Sortie
L'affiche
Titre original :
Father’s Day Off
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 28 mars 1953
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Jack Kinney
Musique :
Paul J. Smith
Durée :
6 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Dingo incarne l'Américain moyen des années 50 et s'occupe de la maison pendant l'absence de sa femme...

La critique

rédigée par
Publiée le 24 septembre 2020

Maman Est de Sortie est un hilarant cartoon qui se moque avec délice des hommes peu habitués de s'occuper des tâches ménagères.

Durant les années 40, le personnage de Dingo était principalement connu pour ses hilarantes démonstrations sportives dans les cartoons de type « How to… ». Les années 50 vont pourtant proposer une évolution notable du personnage. Dingo va désormais incarner l'Américain moyen et ses cartoons vont permettre aux studios Disney de décortiquer, avec lui, « l'american way of life » notamment via des parodies de la société de consommation ou des relations de tous les jours. Preuve de leurs qualités et grande finesse, ces moqueries sonnent tellement justes qu'elles n'ont toujours pas pris une ride, des décennies plus tard !

Le cartoon marque aussi la troisième apparition d'un personnage devenu récurrent dans la série Dingo : Dingo Junior. Le fiston apparait ainsi pour la première fois le 21 octobre 1951 dans Papa Dingo où Dingo incarne l'Américain moyen des années 50 et fait partager aux spectateurs les joies de la paternité... Le fils de Dingo réapparaitra ensuite dans Papa, C'est un Lion (1952), Maman Est de Sortie (1953), Le Week-End de Papa (1953) et Dingo Fait de la Natation (1961). Le personnage du fils de Dingo disparaitra alors pendant près de trente ans pour renaitre dans un design totalement différent et un prénom bien à lui, Max, dans la célèbre série La Bande à Dingo. L'apparence de Max dans la série est alors tellement populaire qu'elle rayonne au-delà du petit écran et devient le design officiel du personnage au sein de l'univers de Disney faisant de Max l'un des grands personnages de la galaxie de Dingo au même titre que le sont Riri, Fifi et Loulou pour Donald.

Maman Est de Sortie prend pour postulat de départ que l'épouse de Dingo, femme au foyer, laisse son mari s'occuper de la maison tandis qu'elle part faire un tour en voiture. Si les hommes, et leur maladresse à s'occuper des tâches ménagères, vont en prendre pour leurs grades dans le court-métrage, il débute en équilibrant la charge en moquant la gent féminine et sa façon de conduire. Une fois son épouse partie, Dingo se sent donc prêt et confiant à s'occuper de tout dans la maison. Sauf que les ennuis vont aller crescendo en débutant par un verre de lait renversé qu'il règle rapidement en mettant le chat sur la table pour qu'il le lèche. Tête en l'air, il prépare son fils pour l'école, lui coupant les cheveux au ras de sa casquette ou mettant un poulet entier dans son déjeuner, sans se rendre compte que son petit n'a pas cours le samedi. De même, il s'avère totalement incapable pour remettre les choses en ordre, faire la poussière ou laver la vaisselle... ce qu'il fait ou rien revenant à la même chose.

Le cartoon propose aussi quelques gags très amusants notamment sur le fait que tous les livreurs, que ce soit le laitier, le grossiste ou le pressing, embrassent à chaque passage, par réflexe, Dingo quand il va leur ouvrir. A priori, les employés ont l'habitude de recevoir des marques d'affection de la maîtresse de maison sans que cela ne choque Dingo qui s'étonne juste qu'ils soient autant affectueux. D'ailleurs, quand enfin, il entend une voix féminine, il se montre prêt à recevoir une nouvelle fois un baiser : mais voilà, il s'agit de la voisine qui lui fourgue un biberon dans la bouche et lui confie son bébé pour qu'il le surveille.

Une autre moquerie amusante consiste à voir Dingo allumer par inadvertance la radio et tomber sur un soap, se laissant prendre par l'histoire. Il s'assoit alors à côté du poste, puis écoute attentivement le récit en pleurant à chaudes larmes. Enfin, il est aussi drôle de voir le même Dingo céder à un vendeur faisant du porte à porte, solution la plus simple pour s'en débarrasser tellement il est débordé de tâches ménagères. Voir Dingo vivre cette journée à la maison est en fait particulièrement amusant car il démonte les aprioris que les hommes avaient sur le travail des femmes au foyer, persuadés qu'il faut juste un peu de volonté et d'organisation pour bien s'occuper d'une maison, sous entendant que ce n'est pas très compliqué. Le cartoon fait donc tomber le héros dans tous les pièges et démontre la charge mentale des femmes dans la vie de tous les jours.

Il faut dire que Dingo perd complètement pied. Entre son chien qui met des traces de pattes partout sur le sol ou encore son fils qui fait des bêtises à tire-larigot, impossible pour le père d'être tranquille deux secondes. l faut dire aussi qu'à chaque fois qu'il tente de régler un souci, il a tendance à plutôt l'aggraver ! À la fin de la journée, il en est ainsi réduit à devoir éteindre un incendie tout en s'occupant d'une inondation tandis que le téléphone n'arrête pas de sonner. Quand sa femme revient à la maison, elle trouve donc les pompiers, les policiers dont un shérif qui ressemble à Pat Hibulaire, mais aussi les journalistes au chevet de son mari.

Maman Est de Sortie est un cartoon particulièrement drôle dans son choix d'exagérer les situations. Daté désormais dans son discours, l'homme contemporain ayant appris à s'occuper d'une maison, il reste le témoin d'une époque où les rôles dans le foyer étaient largement binaires.

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

1939 • 2021

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.