Le Nouveau Muppet Show
Saison 1

Le Nouveau Muppet Show - Saison 1
L'affiche
Titre original :
Muppets Now
Production :
The Muppets Studio
Date de mise en ligne USA :
31 juillet 2020 - 4 septembre 2020 (Disney+)
Genre :
Comédie
Création :
Kirk Thatcher
Durée :
164 minutes
Disponibilité(s) en France :

Liste et résumés des épisodes

1. Due Date
Jour J
Genre : Épisode
Saison 1 Épisode 1
Date de diffusion USA : Le 31 juillet 2020
Réalisé par : Christopher Alender, Rufusu Scot Church et Vito Massara
Durée : 28 minutes
Walter révèle le talent caché de Kermit pour le photobombing tandis que Kermit interviewe RuPaul...
2. Fever Pitch
Frénésie
Genre : Épisode
Saison 1 Épisode 2
Date de diffusion USA : Le 7 août 2020
Réalisé par : Rufusu Scot Church et Vito Massara
Durée : 29 minutes
Pépé présente un jeu complètement dingue tandis que Miss Piggy fait du Yoga avec Taye Diggs...
3. Getting Testy
Test
Genre : Épisode
Saison 1 Épisode 3
Date de diffusion USA : Le 14 août 2020
Réalisé par : Rufusu Scot Church et Vito Massara
Durée : 28 minutes
Le Chef Suédois aide Roy Choi à cuisiner tandis que Dr. Bunsen Honeydew et Beaker expérimentent un lanceur de pizza...
4. Sleep Mode
Nuit Blanche
Genre : Épisode
Saison 1 Épisode 4
Date de diffusion USA : Le 21 août 2020
Réalisé par : Rufusu Scot Church et Vito Massara
Durée : 26 minutes
Miss Piggy interviewe Aubrey Plaza tandis que le Chef Suédois et Guiseppe Losavio s'affrontent...
5. The I.T. Factor
Mise à Jour
Genre : Épisode
Saison 1 Épisode 5
Date de diffusion USA : Le 28 août 2020
Réalisé par : Christopher Alender, Rufusu Scot Church et Vito Massara
Durée : 27 minutes
Dr. Bunsen Honeydew et Beaker expérimentent un pressoir tandis que Walter interviewe Uncle Deadly...
6. Socialized
Socialisation
Genre : Épisode
Saison 1 Épisode 6
Date de diffusion USA : Le 4 septembre 2020
Réalisé par : Christopher Alender, Rufusu Scot Church et Vito Massara
Durée : 26 minutes
Fozzie interviewe Seth Rogen tandis que le Chef Suédois et Marina Michelson cuisinent des boulettes de viande...

La critique

rédigée par
Publiée le 25 octobre 2020

Le Nouveau Muppet Show est une nouvelle tentative de remettre en avant les Muppets. Si certaines idées sont bonnes, tout comme le format, le fait que la série ne soit pas scénarisée via des dialogues écrits à l'avance, laissant place à l'improvisation des acteurs, plombe malheureusement l'ensemble et pénalise l'aura de certains personnages.

Le Muppet Show (The Muppet Show) est une série télévisée américano-britannique en 120 épisodes de 24 minutes, créée par Jim Henson. Elle est diffusée entre le 25 septembre 1976 et le 6 août 1981 sur le réseau de télévision privé ITV1 au Royaume-Uni et sur CBS aux États-Unis. Chaque semaine, Kermit la grenouille et ses amis animent le "Muppet Show" dans un théâtre déjanté où une foule de spectateurs, dont certains sont de vrais habitués, assiste à un programme de variété dont il est permis de se demander s'il va pouvoir être mené à son terme tant le délire est permanent.
En France, la série fait son apparition sur la deuxième chaine publique, Antenne 2 (l'ancêtre de l'actuelle France 2), en 1979. Son succès dans l'hexagone est très important. Il est, d'ailleurs, largement dû au doublage impeccable d'acteurs de talent qui ont su donner à chacun des Muppets une "épaisseur" incroyable. Roger Carel (Kermit), Micheline Dax (Piggy), Francis Lax (Fozzie) et Gérard Hernandez (Gonzo) ont ainsi tellement marqué de leur empreinte le show que les spectateurs s'en souviennent encore aujourd'hui.
Les personnages des Muppets sont si populaires qu'ils vivent au delà de leur série. Déjà, ils s'exportent au cinéma à travers trois films Les Muppets, Ça C'est du Cinéma ! (1979), La Grande Aventure des Muppets (1981) et Les Muppets à Manhattan (1984). Ils reviennent ensuite à la télévision pour une deuxième série, animée cette fois-ci (Les Muppets Babies diffusée de 1984 à 1991) ainsi qu'un téléfilm, Le Noël des Muppets, en 1987.

Alors que la construction de l'attraction Muppet*Vision 3D du parc Disney's Hollywood Studios à Walt Disney World Resort en Floride n'est pas encore achevée, Jim Henson et The Walt Disney Company annoncent, en août 1989, le rachat, par cette dernière, de tous les droits et licences couvrant les Muppets. Hélas, un blocage juridique et le décès prématuré de Jim Henson, en mai 1990, rendent, moins d'un an plus tard, l'accord caduc. Cette situation, pour le moins instable, explique ainsi que Disney n'ait, en fait, produit que les quatrième et cinquième films des Muppets, à savoir : Noël Chez les Muppets en 1992 et L'Ile au Trésor des Muppets en 1996 mais aussi le petit téléfilm Les Muppets à Walt Disney World en 1990. Ils auront également distribué le premier long-métrage produit directement pour la vidéo, Muppet Classic Theater. Ensuite, les Muppets voleront de leur propres ailes notamment avec une troisième série, Les Muppets (1996 - 1998), un sixième film de cinéma, Les Muppets dans l'Espace (1999), un téléfilm, Joyeux Muppet Show de Noël (2002) et un deuxième opus sorti directement en vidéo, Kermit, les Années Têtard (2002). Il faudra attendre, enfin, prés de quatorze ans après la mort de leur créateur, en avril 2004, pour voir Disney mettre définitivement la main sur le catalogue de Jim Henson et sceller à jamais la filiation entre Mickey et Kermit.

Après ce fameux rachat, le studio du grand Walt met du temps à trouver comment exploiter "ses" délirantes marionnettes. Il agit, en effet, avec elles, au coup par coup, sans véritable politique ni éditoriale, ni commerciale. Seul le média de diffusion (la télévision) semble, une période durant, stabilisé. Ainsi, en 2005, Le Magicien d'Oz des Muppets, un téléfilm (du reste fort sympathique) débarque sur le petit écran et réalise un score d'audience tout à fait honorable. Tout le monde pense alors - les fans, les premiers - que le retour en force de Kermit et ses amis est enfin arrivé. Que nenni ! Plus rien ne se passe, il est vrai, pendant plusieurs années. Oubliant le sol américain, une expérience est même tentée en France, au gré d'une opportunité due au présentateur alors en vogue, Sébastien Cauet.
Muppets TV débarque donc sur TF 1 à la fin de l'année 2006 pour seulement dix petits épisodes ; le show est depuis sous black-out, n'ayant même pas eu l'honneur d'une édition DVD...
Retour aux USA, deux ans plus tard, les 3 août et 5 octobre 2008, où deux émissions spéciales sur Disney Channel, intitulées Studio DC : Almost Live, voient toute la troupe des Muppets interviewer les stars maison de la chaîne dont Selena Gomez et Miley Cyrus. En France, les deux shows sont découpés en épisodes de cinq minutes puis diffusés sous le titre de Disney Channel Muppet Show.
Un peu plus tard, toujours en 2008, les studios Disney livrent un téléfilm, dit de Noël, affichant une durée de moins d'une heure, A Muppets Christmas : Letters to Santa. Contre toute attente, ils le font diffuser sur NBC, filiale d'Universal et grande concurrente d'ABC devant l'Éternel...

En 2011, Disney décide de relancer la franchise au cinéma en sortant Les Muppets, Le Retour sous l'impulsion de Jason Segel. Le film est alors un succès critique mais aussi public. Rapportant 88 millions de dollars aux États-Unis et 76 dans le reste du monde, il rembourse ainsi largement son budget de 45 millions de dollars et emporte également l'Oscar de la Meilleure Chanson pour Man or Muppet. Surtout, il relance toute la franchise et fait sortir de la naphtaline ces personnages qui, bien qu'entrés dans l'inconscient collectif des Américains, avaient un peu disparu de leur cœur. Il faut dire que la promotion pour ce film a juste été énorme faisant apparaitre les marionnettes dans de nombreuses émissions comme s'ils étaient de vrais acteurs. Succès aidant, il ne faut pas longtemps à Disney pour annoncer une suite qui sort finalement le 21 mars 2014 sous le titre d'Opération Muppets. Malheureusement, le succès n'est plus vraiment au rendez-vous avec un box office à 51 millions de dollars. Le renouveau de la carrière des marionnettes au cinéma est coupé net dans son élan.

Disney essaye alors de faire revenir les Muppets à la télévision. La première tentative à lieu en 2015 sur la chaîne ABC avec la série Les Muppets. Prenant le format du mockumentary (un documentaire parodique), la série ne convainc pas et ne dure finalement qu'une saison de seize épisodes. Disney Junior prend alors le destin des Muppets en main en proposant un remake de la fameuse série pour enfant Les Muppet Babies, mais en animation assistée par ordinateur cette fois-ci. Le succès est au rendez-vous et la série, toujours en cours de diffusion, voit déjà une troisième saison commandée. Avec l'arrivée de Disney+, Disney prévoit la création de deux séries. La première, Muppets Live Another Day, devait se dérouler chronologiquement après les événements du film Les Muppets à Manhattan et être réalisée par Jason Moore selon une histoire de Josh Gad (connu pour être la voix d'Olaf). Malheureusement, suite à un différend artistique, la série est finalement annulée. Le deuxième projet, lui, arrive à terme et se voit proposé à partir du 31 juillet 2020 sur la plateforme. Il s'agit de Muppets Now qui porte comme titre français Le Nouveau Muppet Show.

Le Nouveau Muppet Show est donc une série de six épisodes proposée sur la plateforme Disney+ du 31 juillet 2020 au 4 septembre 2020 à raison d'un épisode par semaine. Il s'agit d'un projet non scénarisé qui laisse la place à l'improvisation des marionnettistes. Les six épisodes sont ainsi construits de la même façon. Scooter veut mettre en place des épisodes en ligne et transfère les différents sketches via son ordinateur, présentant le tout par le biais d'un logiciel de réunion vidéo. Il y a quatre sketches par épisode, chacun alternant entre les secrets de beauté, un jeu de télévision, un talk-show, un cours de cuisine ou un reportage scientifique. Sur le papier, l'idée est excellente et le format semble idéal pour les Muppets. Le souci est que la sauce ne prend pas et que la plupart des sketches sont mauvais, et pire encore, comme le scénario n'est pas écrit, les personnages sont en plus malmenés. Tous ne sont pas ratés, fort heureusement, mais ceux qui le sont reviennent le plus souvent dans les épisodes, ce qui fait que le spectateur est vite blasé par ce qu'il voit.

La pire des séquences, qui a en plus la mauvaise idée d'être présente dans cinq des six épisodes, est Økėÿ Døkęÿ Køøkïñ. Animée par la dinde Beverly Plume, la rubrique voit le Chef Suédois affronter des chefs célèbres dans des compétitions de cuisines. Chacun présente une vraie recette, qui pour le coup, donne vraiment l'eau à la bouche. Le Chef Suédois fait lui bien sûr n'importe quoi. Mais ses interventions ne sont ni drôles ni bienvenues. Au contraire, au fil des épisodes, il devient particulièrement insupportable et antipathique. Beverly Plume est aussi atterrée que les spectateurs et ne sait plus comment le présenter tellement il est pathétique. Les cinq invités qui ont la "chance" d'affronter le Chef Suédois sont : Carlina Will qui cuisine un curry, Danny Trejo qui prépare un taco, Roy Choi qui mitonne un bol de riz Kalbi, Guiseppe Losavio qui propose des spaghettis carbonara et enfin Marina Michelson qui concocte, elle des boulettes de viandes.

Carlina Will
Danny Trejo
Roy Choi
Guiseppe Losavio
Marina Michelson

Muppet Labs Field Test n'est pas fatalement plus réussi que les cours de cuisine du Chef Suédois alors qu'il est offert dans tous les épisodes sauf le premier. Le Dr Bunsen Honeydew et Beaker y proposent donc des expériences "scientifiques" en extérieur. Elles sont en outre toutes précédées d'avertissements de sécurité par Kermit et Joe du Service Juridique. Ces segments offrent également quelques passages illustrés en animation simplifiée. Le principe de ces sketches est le même pour tous : le Dr Bunsen Honeydew demande à Beaker de faire des expériences toutes plus farfelues les unes que les autres qui se retournent à chaque fois contre l'assistant. Ainsi, ils testent le feu, la vitesse, l'informatique, la pression et les réactions chimiques. En réalité, seul le dernier épisode est relativement drôle grâce à la présence de Joe du Service Juridique qui amène de bonnes reparties ; le pire étant celui sur la vitesse avec ces catapultages de pizzas sur un mur qui offre un gaspillage de nourriture aussi inutile que honteux.

Dans Pepe's Unbelievable Game Show, Scooter a mis au point une longue liste de règles pour le jeu télévisé de Pépé la Crevette que ce dernier s'empresse d'ignorer, préférant en inventer au fur et à mesure. Le jeu apparaît ainsi dans trois épisodes mais là encore, cela ne fonctionne pas. Les invités - qui sont en réalité juste de simples figurants - ne sont pas très drôles tandis que Pépé se révèle assez insupportable là où il est d'habitude hilarant. Les téléspectateurs l'attendent en tant que latin lover alors qu'il campe ici un simple présentateur qui n'écoute rien et n'en fait qu'à sa tête. Le crash est d'importance car, à la base, les Muppets sont parfaits pour donner dans la folie et l'irrévérence, mais voilà, ici, les ingrédients ne se mélangent pas et Pépé flirte parfois même avec la méchanceté ce qui ne ressemble pas du tout à son personnage.


Un talk-show apparaît ensuite dans trois épisodes sous le titre de Mup Close and Personal. Le premier voit Kermit interviewer RuPaul quand la grenouille se voit interrompue par d'autres Muppets qui viennent poser des questions à l'invité. Cette séquence est surement la meilleure des trois car le spectateur retrouve l'ambiance du Muppet Show d'origine. Le deuxième est consacré à Aubrey Plaza où Miss Piggy et Oncle Deadly ne s'occupent pas de ce que raconte l'actrice, le principal étant que la cochonne paraisse bien à l'écran. Enfin, Fozzie essaye de poser des questions à Seth Rogen (Nos Pires Voisins) mais ils sont interrompus par des bébés insupportables. Même si ces numéros ne sont pas les plus ratés de la série, ces deux dernières interviews n'ont rien de vraiment extraordinaire et sont juste passables.

RuPaul
Aubrey Plaza
Seth Rogen

Une seule séquence est présente dans chaque épisode de la série : Lifesty(le) with Miss Piggy. Miss Piggy y offre ainsi des conseils de style et de vie avec l'aide d'Oncle Deadly, Taye Diggs (Ma Famille D'abord), Linda Cardellini (Scooby-Doo) et divers autres invités Muppets. Le segment est divisé en séquences plus petites, dont Try it with Taye Diggs, dans lequel Piggy et Taye Diggs distillent des conseils de beauté ou proposent de goûter à des aliments exotiques ou Le Chat Room où Miss Piggy discute d'un sujet donné avec Linda Cardellini et deux autres muppets dont un animal ou un objet inanimé. Cette séquence est globalement la plus satisfaisante de la série car Miss Piggy et Oncle Deadly sont conformes à leurs personnalités : la cochonne étant toujours aussi hautaine et bourgeoise tandis que le monstre précieux essaye de tout faire pour assouvir les désirs de sa patronne.

Taye Diggs
Linda Cardellini

Il y a une dernière séquence qui n'apparait que dans deux épisodes, Muppet Masters, où Walter (le héros du film Les Muppets, Le Retour) présente des talents cachés de certains Muppets. Le premier est Kermit la Grenouille lui-même qui aime du photo bombing. L'idée est toute bête mais fonctionne bien et fait souvent rire. Le second épisode voit Oncle Deadly parler de son talent pour le combat de théâtre. Beaucoup moins drôle, la séquence est assez quelconque.

Au final, Le Nouveau Muppet Show est encore une fois une tentative ratée de faire revivre les Muppets sous forme de série. Il y a quelques bonnes idées comme la création du personnage de Joe du Service Juridique, très drôle, ou encore certains formats de sketches. Mais dans l'ensemble, la série ne rend pas hommage aux personnages ni à leurs personnalités. Finalement, le spectateur lui préfèrera la série d'ABC. Même si elle était moyenne, elle avait au moins l'avantage d'être divertissante...

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.