Marvel Rising
Initiation

Marvel Rising : Initiation
L'affiche
Titre original :
Marvel Rising: Initiation
Production :
Marvel
Date de sortie USA :
Le 13 août 2018
Genre :
Animation 2D
Création :
Alfred Gimeno
Durée :
21 minutes

Liste et résumés des épisodes

1. Ghost Hunter
Genre : Episode télé
Série : Marvel Rising : Initiation
Saison 1 Épisode 1
Date de Sortie USA : Le 13 août 2018
Réalisé par : Alfred Gimeno
Durée : 3 minutes
La police tente d'appréhender Ghost Spider…
2. Floor Toms and Spider Webs
Genre : Episode télé
Série : Marvel Rising : Initiation
Saison 1 Épisode 2
Date de Sortie USA : Le 13 août 2018
Réalisé par : Alfred Gimeno
Durée : 4 minutes
Gwen Stacy espère résoudre le meurtre de son meilleur ami…
3. BFHF
Genre : Episode télé
Série : Marvel Rising : Initiation
Saison 1 Épisode 3
Date de Sortie USA : Le 13 août 2018
Réalisé par : Alfred Gimeno
Durée : 3 minutes
Ghost Spider tombe sur deux héroïnes en herbe...
4. Two on One
Genre : Episode télé
Série : Marvel Rising : Initiation
Saison 1 Épisode 4
Date de Sortie USA : Le 13 août 2018
Réalisé par : Alfred Gimeno
Durée : 3 minutes
Miss Marvel et Squirrel Girl donnent du fil à retordre à Ghost Spider...
5. The Stories They Tell
Genre : Episode télé
Série : Marvel Rising : Initiation
Saison 1 Épisode 5
Date de Sortie USA : Le 13 août 2018
Réalisé par : Alfred Gimeno
Durée : 4 minutes
Gwen Stacy raconte sa version des faits...
6. The Secrets We Keep
Genre : Episode télé
Série : Marvel Rising : Initiation
Saison 1 Épisode 6
Date de Sortie USA : Le 13 août 2018
Réalisé par : Alfred Gimeno
Durée : 4 minutes
Ghost Spider fait face aux agents du S.H.I.E.L.D....

La critique

rédigée par
Publiée le 17 avril 2019

Marvel Rising : Initiation est une mini-série qui vise à introduire toute une nouvelle génération de héros dans le but de les réunir par la suite dans des téléfilms, le premier d’entre eux étant Marvel Rising : Secret Warriors. La série est ainsi une rapide mise en bouche qui permet de se familiariser avec les personnages. Le format court empêche toutefois de véritablement développer pleinement les enjeux et, envisagé en tant que série propre, l’ensemble apparaît inachevé laissant un goût amer.

En décembre 2017, Marvel annonce donc une nouvelle franchise, intitulée Marvel Rising. L’objectif est de mettre en avant des héros récents, aux origines variées afin de séduire une nouvelle génération. Grâce à une mini-série, des téléfilms et même quelques comics dérivés, Marvel Rising entend ainsi proposer une nouvelle facette de l’univers Marvel. Le projet avance bien et la série Marvel Rising : Initiation est diffusée en août 2018, peu de temps avant le premier téléfilm. Mais si Marvel croit fort en son projet, le résultat est quelque peu déconcertant. Son but est certes louable (il s'agit là de toucher un public jeune et un public différent) et la galerie de personnage enthousiasmante (Les héros choisis ne sont pas tous des américains blancs, Marvel donnant dans le cosmopolite), mais le ton, lui, est trop léger si bien qu'il est quelque peu difficile de prendre tout cela au sérieux et même de s’impliquer dans l’histoire.

La seconde particularité de la mini-série est d’être… une mini-série ! Marvel Rising : Initiation est de la sorte une œuvre courte, très courte. Six épisodes de 3 à 4 minutes chacun, qui viennent présenter pas moins de 5 personnages ! Autant dire que l’introduction est expéditive pour la plupart d’entre eux. En tant qu’œuvre propre, elle ne se suffit donc absolument pas à elle-même. Elle n’a de l’importance que parce qu’il y a une suite de prévue, dans un format différent. Dès lors, la question de sa légitimité se pose. Était-il vraiment nécessaire de créer une série à l’ambition si faible ? L’intrigue posée n’a même pas de conclusion ! Le dernier épisode se termine en effet sans offrir au téléspectateur un quelconque sentiment d’aboutissement. Frustrant !

Du côté de l’animation, elle se situe dans le standard habituel chez Marvel. Le résultat est ainsi correct sans être particulièrement marquant. Alors que Disney Television Animation innove et s’amuse avec des styles différents selon ses séries (comme les très réussies Mickey Mouse et La Bande à Picsou), Marvel reste lui constamment dans le même design un peu pauvre, cheap par moment et sans réelle ambition artistique. Seules Rocket & Groot et Ant-Man, deux mini-séries créées en collaboration avec des studios indépendants bénéficiaient, en effet, d’une direction artistique plus poussée. Marvel Rising : Initiation est ainsi générique. Pas désagréable à voir, certes, mais interchangeable avec le reste du catalogue animé Marvel. Un comble quand sur le grand écran, Spider-Man a eu droit à un film d’animation qui vient bouleverser la technique pour proposer quelque chose de jamais vu avec Spider-Man : New Generation...

L’intrigue de Marvel Rising : Initiation est, pour sa part, fort simple. Ghost Spider, une femme aux allures de Spider-Man, est accusée par la police et le S.H.I.E.L.D. d’être responsable de la mort d’un étudiant. La jeune héroïne, de son vrai nom Gwen Stacy, est pourtant innocente de ce crime et cherche donc à trouver le responsable. Une tâche qui lui tient d’autant plus à cœur que l’étudiant tué n’était autre que son meilleur ami… Lors de son périple, elle fait alors face à des personnages variés : d’agents missionnés par le S.H.I.E.L.D. à deux apprenties justicières. En mettant en scène Ghost Spider, Marvel offre ainsi une place de choix à un fan favorite des lecteurs de comics ! Ghost Spider ou Spider Gwen est donc Gwen Stacy. Premier amour de Peter Parker, qui meurt dans des conditions qui marquent à jamais le jeune héros. Le personnage, depuis son décès dans The Amazing Spider-Man #121 en juin 1973, garde pourtant une popularité immense. Sa mort, bouleversante à l’époque, reste un moment-clé de l’univers Marvel. Alors qu’elle chute d’un pont, jetée dans le vide par le Bouffon vert, Spider-Man tente de la rattraper avec sa toile. Mais l’arrêt brutal dans le vide lui brise la nuque et Spider-Man se sentira toujours responsable de son décès. En 2015, Marvel Comics décide de réutiliser, une nouvelle fois, ce personnage en lui donnant sa propre série papier. Mais l'éditeur a l'intelligence de ne pas revenir sur sa mort, moment emblématique de l'histoire et qu'il convient de ne pas renier. Ainsi, il est décidé de raconter l'histoire d'une Gwen venant d'un autre univers, une dimension parallèle dans laquelle ce n'est pas Peter Parker qui se fait mordre par l'araignée, mais bien Gwen Stacy. Cette terre porte le nom de Terre-65 en opposition à la Terre dite classique qui est la Terre-616. (Bien que cette notion de Terres parallèles ne soit plus d'actualité suite à l'événement Secret Wars qui vient faire disparaître les univers parallèles pour n'en laisser qu'un). Gwen Stacy a donc l'occasion d'endosser le costume de l'araignée dans son univers, prenant le nom de Spider-Woman, ou Ghost Spider. Dans Marvel Rising : Initiation, il n'est pourtant pas question d'univers parallèles. Le personnage existe, et le sort de Peter Parker est inconnu.

Marvel Rising : Initiation peut néanmoins compter sur son casting vocal réussi. Marvel est tout d'abord allé chercher du côté des stars Disney Channel, comme pour accrocher encore plus une nouvelle génération de téléspectateurs. Ainsi, Dove Cameron, tête d’affiche de la trilogie Descendants, prête sa voix à Gwen Stacy. Patriot, un agent du S.H.I.E.L.D. formé par Captain America, est quant à lui doublé par Kamil McFadden (Agent K.C). Ce jeune afro-américain, muni également d’un bouclier aux couleurs de son pays, a été créé en 2005 dans les pages de Young Avengers. A noter également, l’interprétation de Kathreen Khavari dans le rôle de Kamala Khan, connue sous le nom de Miss Marvel, première héroïne de confession musulmane créée en 2013. Enfin, deux voix sont particulièrement marquantes : la première est celle de la pétillante Milana Vayntrub, pour l’extravagante Squirrel Girl (ou Écureuilette en VF). Un personnage pour le moins improbable qui peut communiquer avec les écureuils en plus d’avoir certaines de leurs aptitudes physiques. Si la présence de Milana Vayntrub a de quoi interpeller, c’est que l’actrice a également été choisie pour interpréter en « live » dans une série le personnage ! New Warriors, commandée par Marvel en 2017, doit en effet mettre au premier plan Squirrel Girl bien qu’aucune date de diffusion (ni de chaîne) ne soit encore connue. Dernière particularité pour Marvel Rising : Initiation, la présence de Chloe Bennet dans le rôle de Quake, autre agent du S.H.I.E.L.D., capable de provoquer des secousses sismiques. L’actrice reprend ici un rôle qu’elle tient depuis 2011 dans la série Les Agents du S.H.I.E.L.D. !

Il peut devenir difficile à l'heure des univers partagés de distinguer les oeuvres se passant dans tel ou tel univers, de celles qui sont indépendantes. Marvel Rising : Initiation est de celles-là : une nouvelle série qui ne cherche pas à se greffer à quoique ce soit d'autre. Des personnages emblématiques Marvel sont cités (comme Captain America), l'agence d'espionnage S.H.I.E.L.D. est présente, mais la série se veut une nouvelle porte d'entrée pour les téléspectateurs. Les créateurs souhaitent clairement lancer une nouvelle franchise avec Marvel Rising, sans s'embarrasser de ce qui existe à coté, sur grand ou petit écran, en live ou en animation. Et c'est tant mieux ! Quant à savoir si Marvel Rising est une réussite, il faudra juger le premier téléfilm, Marvel Rising : Secret Warriors. En l'état, les 20 minutes que constitue Marvel Rising : Initiation n'offrent pas suffisamment d'éléments pour s'attacher à cet univers naissant...

Marvel Rising : Initiation ne tient pas sa promesse de faire découvrir toute une série de nouveaux jeunes héros, la faute à un format bien trop court. La série ne fait, en réalité, qu'effleurer son sujet et son potentiel. Rien de nouveau, en outre, visuellement : le téléspectateur n'a décidément pas grand chose à quoi se raccrocher si ce n'est l'espoir de voir la franchise Marvel Rising véritablement se développer grâce aux nombreux téléfilms prévus !

Poursuivre la visite

1966 • 2019
1968 • 2018

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.