Designated Survivor
Saison 2

Designated Survivor - Saison 2
L'affiche
Titre original :
Designated Survivor
Production :
ABC Studios
Date de sortie USA :
27 septembre 2017 - 16 mai 2018
Genre :
Drame
Création :
David Guggenheim
Musique :
Sean Callery
Durée :
946 minutes
Autre(s) saison(s) :
Saison 01
Saison 02

Liste et résumés des épisodes

1. One Year In
L'Anniversaire
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 1
Date de Sortie USA : 27 septembre 2017
Réalisé par : Chris Grismer
Durée : 43 minutes
Un an après la prise de ses fonctions, Kirkman fait face à une prise d'otages…
2. Sting of the Tail
In Cauda Venenum
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 2
Date de Sortie USA : 4 octobre 2017
Réalisé par : Frederick E. O. Toye
Durée : 43 minutes
Patrick Lloyd est poussé dans ses retranchements…
3. Outbreak
Épidémie
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 3
Date de Sortie USA : 11 octobre 2017
Réalisé par : Chris Grismer
Durée : 43 minutes
Un virus se propage dans la population…
4. Equilibrium
Un Exercice d'Équilibre
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 4
Date de Sortie USA : 18 octobre 2017
Réalisé par : Joe Lazarov
Durée : 43 minutes
Les esprits s'échauffent à la frontière mexicaine…
5. Suckers
Des Idiots
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 5
Date de Sortie USA : 25 octobre 2017
Réalisé par : Fred Gerber
Durée : 43 minutes
Kirkman voit sa côté de popularité chuter suite à des propos détournés…
6. Two Ships
La Collision
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 6
Date de Sortie USA : 1er novembre 2017
Réalisé par : Leslie Libman
Durée : 43 minutes
Un navire de l'Armée américaine se retrouve dans des eaux territoriales ennemies…
7. Family Ties
Les Liens du Sang
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 7
Date de Sortie USA : 15 novembre 2017
Réalisé par : Milan Cheylov
Durée : 43 minutes
Kirkman doit faire face à un dilemme diplomatique…
8. Home
Chez Soi
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 8
Date de Sortie USA : 29 novembre 2017
Réalisé par : Ian Toyton
Durée : 43 minutes
Le Président part en mission secrète en Afghanistan pour rencontrer des chefs de guerre…
9. Three-Letter Day
La Journée des Trois Lettres
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 9
Date de Sortie USA : 6 décembre 2017
Réalisé par : Jeannot Szwarc
Durée : 43 minutes
La Maison-Blanche étudie trois requêtes de citoyens américains...
10. Line of Fire
La Ligne de Feu
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 10
Date de Sortie USA : 13 décembre 2017
Réalisé par : Chris Grismer
Durée : 43 minutes
Un feu de forêt menace la vie de plusieurs extrémistes religieux refusant de quitter les lieux…
11. Grief
Le Deuil
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 11
Date de Sortie USA : 28 février 2018
Réalisé par : Timothy Busfield
Durée : 43 minutes
Dix semaines après le drame, Kirkman peine à surmonter sa douleur…
12. The Final Frontier
L'Ultime Frontière
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 12
Date de Sortie USA : 7 mars 2018
Réalisé par : Sharat Raju
Durée : 43 minutes
L'aide envoyée aux astronautes de la station spatiale explose en plein vol...
13. Original Sin
Le Péché Originel
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 13
Date de Sortie USA : 14 mars 2018
Réalisé par : Bosede Williams
Durée : 43 minutes
Des amérindiens manifestent pacifiquement dans les couloirs de la Maison-Blanche…
14. In the Dark
Dans Les Ténèbres
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 14
Date de Sortie USA : 21 mars 2018
Réalisé par : Carol Banker
Durée : 43 minutes
Washington est plongé dans le noir complet après une coupure de courant…
15. Summit
Réunion au Sommet
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 15
Date de Sortie USA : 28 mars 2018
Réalisé par : Chris Grismer
Durée : 43 minutes
À Camp David, un traité de paix est en passe d'être signé…
16. Fallout
Les Retombées
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 16
Date de Sortie USA : 4 avril 2018
Réalisé par : Joe Lazarov
Durée : 43 minutes
Des indices indiquent qu'une bombe se trouve sur le sol américain…
17. Overkill
Le Prix de la Guerre
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 17
Date de Sortie USA : 11 avril 2018
Réalisé par : Jeff T. Thomas
Durée : 43 minutes
Kirkman engage le pays dans une guerre contre le Kunami…
18. Kirkman Agonistes
Un Raz de Marée
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 18
Date de Sortie USA : 18 avril 2018
Réalisé par : Leslie Nibman
Durée : 43 minutes
Les enregistrements des thérapies du Président sont dévoilés au monde entier…
19. Capacity
Une Question d'Aptitude
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 19
Date de Sortie USA : 25 avril 2018
Réalisé par : David Warry-Smith
Durée : 43 minutes
Kirkman doit prouver, une fois de plus, sa capacité à gouverner…
20. Bad Reception
Une Cruelle Réception
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 20
Date de Sortie USA : 2 mai 2018
Réalisé par : Chris Grismer
Durée : 43 minutes
Des négociations sont entreprises pour libérer un citoyen américain retenu prisonnier…
21. Target
La Cible
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 21
Date de Sortie USA : 9 mai 2018
Réalisé par : Timothy Busfield
Durée : 43 minutes
Hannah Wells se sent investie d'une mission l'emmenant à Londres…
22. Run
À Bout de Course
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 2 Épisode 22
Date de Sortie USA : 16 mai 2018
Réalisé par : Chris Grismer
Durée : 43 minutes
Chaque partie politique presse Kirkman à prendre une décision pour sa réélection...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 30 septembre 2018

Après une première saison haletante jonglant entre complot national et exercice de pouvoir, Designated Survivor revient sur le devant de la scène pour une deuxième situant l'action un an plus tard, avec dans l'objectif de maintenir le suspens et le rythme posés dans sa saison d'ouverture. Diffusée à partir du 27 septembre 2017 sur la chaîne ABC, filiale de The Walt Disney Company, et retransmis sur les plateformes Hulu aux États-Unis et Netflix dans le reste du monde, la série suit désormais le Président Kirkman et son équipe qui tentent de mettre fin au complot dans lequel ils se sont retrouvés piégés tout en gouvernant la plus grande puissance mondiale. Mais il faut avouer que le concept, au départ original, captivant et inédit, s'essouffle quelque peu pour en devenir même obsolète...

Cette série dramatico-politique co-produite par ABC Studios et The Mark Gordon Company a donc été créée par David Guggenheim. Issu d’une famille de scénaristes, David Guggenheim est également producteur. Peu connu du grand public, il est pourtant l’un des scénaristes les plus courus d’Hollywood, notamment pour sa patte particulière dans les scénarios d’action et de thriller. Il est ainsi à l’origine du script du thriller Sécurité Rapprochée (2012) avec Denzel Washington ou encore du drame 12 Heures (2012) aux côtés de Nicolas Cage. En 2016, il s’attaque à sa première série politique, se disant lui-même un obsédé des protocoles et prend pour la première fois la casquette de producteur exécutif avec Designated Survivor.

La première saison a vite rencontré un public fidèle, finissant sur un dernier épisode marquant à l'audience honorable d'environ cinq millions de téléspectateurs. Il est vrai que la série avait connu un démarrage sur les chapeaux de roues hissant son premier épisode à la barre des dix millions de téléspectateurs, un auditoire qui s'est peu à peu effrité pour stagner à cette valeur-seuil des cinq millions de fidèles. C'est alors logiquement que la deuxième saison débute sur cette même note avec plus de 5,5 millions d'Américains (avec un score ajusté sept jours plus tard à plus de onze millions de téléspectateurs) les yeux rivés sur un Kiefer Sutherland présidentiel après dorénavant un an, déjà, de service. Mais voilà, le complot établi au début de la saison 1 n'est toujours pas conclu et ne le sera pas avant quelques épisodes de cette nouvelle partie ! Un choix scénaristique qui parait certes hasardeux mais qui a le mérite de draguer les spectateurs laissés coi quelques mois auparavant. Une fois le coupable entériné, il s'agit pour les producteurs de Designated Survivor de garder l'audience fidèle au poste. Dès lors, chaque épisode est une véritable course effrénée pour son acteur principal - Kiefer en Président du Peuple - et son cercle très fermé qui n'ont de cesse d'aller au devant d'ennuis tous plus grands les uns que les autres, une succession de péripéties à la crédibilité presque difficile à accepter tant ils s'enchaînent sur une période de temps (couvrant environ deux années pleines du mandat présidentiel) relativement courte. La série termine ainsi avec une audience qui s'effondre drastiquement à trois millions et demi de téléspectateurs (qui atteint environ sept millions sept jours après), des scores qui ne tiennent cependant pas en compte les résultats du diffuseur Netflix, des données gardées confidentielles par la plateforme de streaming.

La qualité laisse donc parfois sa place à la quantité avec des dénouements - sans être évidents - se retrouvant expédiés à vitesse grand V. Pourtant, la richesse des sujets reste dans cette saison une vraie force, comblant le thème mastodonte du complot de la précédente. Pour cela, les scénaristes n'hésitent pas un seul instant à puiser leurs idées dans des faits réels contemporains. Presque tout y passe, de la légitimité des statues de confédérés au terrorisme, à l’emploi de citoyens mexicains sur le sol américain sans oublier le marronnier américain du contrôle des armes : c'est l'actualité en direct qui est retransmise dans cette fiction allant au-delà de l'allégorie de l'Amérique du Nord du XXIème siècle. Certains épisodes collent tellement a l'actualité (comme celui du navire américain ayant fait voile dans des eaux ennemies, rappelant le destin de l'USS Dewey dans les eaux territoriales chinoises en mai 2017) que quelques spectateurs pourraient y voir de la paresse scénaristique... Ou du génie ? Un génie qui, d'ailleurs, se retrouve sans nul doute dans le casting toujours impeccable reprenant peu ou prou les personnages précédents et en en rajoutant de nouveaux, qui deviendront certainement les personnages fétiches de cette saison.

En capitaine de navire qui prend l'eau mais ne coule pas, Kiefer Sutherland est un président bien plus à l'aise dans ses bottes qu'auparavant mais gardant son humanité qui le caractérise tant. Chaque scène dans le Bureau Ovale est un moment d'exception et ses discours à la hauteur de sa modestie et de son honnêteté sonnent à chaque fois justes, laissant rêveur. Né à Londres le 21 décembre 1966, Kiefer est le fils de Donald Sutherland, une légende d’Hollywood et de l’actrice canadienne Shirley Douglas. Commençant très tôt à l’écran, il est pour la première fois la vedette d’un drame canadien, Un Printemps Sous La Neige. Il s’essaie à divers genres, de la comédie avec Génération Perdue (1987) au thriller (Phone Game en 2003), en passant même par le western (Young Guns en 1988) ou le film de cape et d’épées dans le Disney Les Trois Mousquetaires (1993). Mais, c’est bien dans le rôle de Jack Bauer, agent combattant de tout front le terrorisme de la série 24 Heures Chrono, qu’il demeure dans l’inconscient collectif, un personnage qu’il tiendra pendant huit saisons consécutives et pour lequel il décroche un Emmy Award du Meilleur Acteur en 2006. Après l’échec de la série Touch, l'acteur ne pensait pas reprendre un rôle-titre récurrent. Il décide pourtant d'endosser celui de Tom Kirkman, président qui ne trahit jamais ses convictions profondes et son intégrité même quand il peut le faire pour se sortir d'une situation inextricable. Il préfère ainsi s’attirer les foudres des médias et de son peuple plutôt que d’utiliser des méthodes qu’il juge malhonnêtes (mais légales cependant). À la fin de sa journée, il reste un homme avec le fardeau que peut parfois être de gouverner la première puissance mondiale.

Son cabinet se compose des mêmes têtes d'affiche avec cependant deux nouveaux personnages qui méritent leur entrée dans le cercle présidentiel très fermé. Sa femme est toujours interprétée par la ravissante Natascha McElhone, actrice révélée dans les années 90 notamment pour son rôle dans la comédie dramatique The Truman Show (1998) aux côtés du truculent Jim Carrey. Elle reste également connue pour son rôle de Karen, ex de Hank, dans la série Californication. En première Dame des États-Unis classieuse, elle n'hésite pas à mettre en avant ses talents d'avocate pour défendre ceux qui lui sont chers. Elle est également la cause d'une des scènes les plus poignantes de la série.
Seth Wright et Emily Rhodes, dont l'idylle inattendue en étonnera plus d'un, sont toujours interprétés par respectivement Kal Penn et Italia Ricci. Le premier, ancien Agent des Relations Publiques à la Maison-Blanche sous le gouvernement Obama, met une fois de plus à profit ses connaissances du système politique en tenant également le rôle de consultant dans la série. Aaron Shore est, quant à lui, toujours interprété par Adan Canto, alias Sunspot dans X-Men : Days of Future Past. Ce trio formé dans la première saison se voit additionné de deux têtes supplémentaires qui captent assurément l'attention du spectateur tout en apportant un sang neuf appréciable.

Lyor Boone, directeur de la communication de la Maison-Blanche, est sans aucun doute le coup de coeur de cette deuxième saison ! Au départ détestable au possible, ses petites manies, répliques et autres traits de personnalité sont les éléments comiques indéniables de la série. Il est ainsi interprété par Paulo Costanzo, acteur canadien, notamment révélé dans le spin-off Joey (avec Matt LeBlanc) ou encore dans la série Royal Pains. Méconnaissable dans Designated Survivor, il gagne à être connu et sait se faire aimer tout au long de la saison.
Enfin, Kendra Daynes, conseillère Juridique de la Maison-Blanche, vient compléter la liste des nouveaux arrivés. C'est l'actrice Zoe McLellan qui endosse ce rôle, après avoir été l'un des personnages principaux de la série NCIS : Nouvelle-Orléans. Sérieuse et professionnelle, elle est un élément indispensable dans l'échiquier politique de Tom Kirkman, apportant ses connaissances juridiques sur les affaires les plus alambiquées.

Côté FBI, Maggie Q reprend son rôle de l'agent Hanna Wells, plus tête brûlée que jamais, prête à affronter le combat dès que le Président lui en donne l'ordre. L'actrice américaine, anciennement connue pour son personnage de Nikita dans la série éponyme, campe avec brio ce rôle complexe et torturé de cet agent du FBI qui se révèle bien plus qu'un chien de chasse personnel de Kirkman. Elle est aidée par son acolyte Chuck (joué par Jake Epstein) dont le rôle mérite un développement plus conséquent, mais aussi et surtout sur le terrain du séduisant Damian, agent du MI-6 à l'accent britannique des plus charmants. C'est l'acteur australien Ben Lawson (Doubt, 13 Reasons Why) qui lui prête d'ailleurs ses traits. Les deux forment un couple électrique sous couvert de suspicions et de malentendus malencontreux.
Enfin, quelques rôles secondaires méritent de s'y attarder à l'instar du Président Moss, joué par Geoff Pierson qui donna la réplique à Kiefer Sutherland dans 24 Heures Chrono... en tant que Président des États-Unis ! Reed Diamond (Les Agents du S.H.I.E.L.D.) est l'intransigeant directeur du FBI John Foerstel tandis que Kim Raver (Grey's Anatomy - À Coeur Ouvert, 24 Heures Chrono) est l'élégante Dr Andrea Frost. Il est également appréciable de voir Michael J. Fox (l'inoubliable Marty McFly de la saga Retour Vers le Futur) en l'acariâtre avocat Ethan West, l'un des plus féroces de Washington, D.C., livrant une prestation épatante.

Un dernier acteur reste à citer : la musique grandiose. Composée par Sean Callery, auteur des bandes originales de la série Marvel Jessica Jones (pour laquelle il reçoit son quatrième Emmy Award) mais aussi de 24 Heures Chrono ou encore d’une autre série politique, Les Kennedy, en collaboration avec le jeune compositeur Robert Lydecker, elle est un personnage à elle toute seule. Soulignant respectueusement les décors des institutions américaines ou en instillant le suspense dans les moments d'action, elle est essentielle à la série.

Mais voilà, un bon casting ne suffit désormais plus : alors que la saison 1 débordait d'ingéniosité de par son idée de base, la saison 2 en manque cruellement et pour cause, l'idée originelle n'est plus d'actualité : Tom Kirkman n'est PLUS le Survivant Désigné ! Il est dorénavant un Président de série, certes qualifié et bien sous tous rapport mais qui devient finalement un Président lambda. Or il est possible d'en retrouver pléthore dans l'univers des séries télévisées bien que le contexte audiovisuel actuel soit assez pauvre dans le genre politique, le seul rival de poids étant House of Cards mise en pause après le scandale sexuel autour de son acteur fétiche, Kevin Spacey. La série dérive ainsi de son concept original unique vers la trame banale et quelconque d'une série politique noyée dans la jungle des séries à succès. Dès lors, le spectateur ne peut se raccrocher qu'à la performance honorable du casting et de son chef de file qui n'ont d'ailleurs pas à rougir de leurs prestations et d'un scénario qui joue sur les cliffhangers par poignée alliés de situations rocambolesques garanties à chaque épisode. Malgré tout, ce déballage d'idées sur une saison de 22 épisodes (alors que la tendance actuelle se réduit à une dizaine tout au plus) n'empêchera pas la chute effrénée de l'audience et accuse dans la foulée une troisième saison déclarée annulée le 15 mai 2018, jalousant par la même occasion le score inouï de sept saisons pour la série À la Maison-Blanche qui avait inspiré David Guggenheim pour Designated Survivor. Mais si ABC annule la série, Netflix décide de la récupérer et de lui offrir une troisième saison limitée à 10 épisodes. Deux différences notables sont alors à noter par rapport aux deux premières saisons : Hulu perd la diffusion au profit de Netflix aux Etats-Unis et ABC Studios n'est plus co-producteur de la saison 3. Ainsi, la saison 3 de Designated Survivor n'a plus rien à voir avec The Walt Disney Company.

En dessous qualitativement et scénaristiquement parlant de la saison 1, la saison 2 de Designated Survivor ne bénéficie pas de l'effet de surprise de la précédente. Malgré tout, elle reste une série politique entraînante et éducative quant aux multiples protocoles et institutions qu'elle utilise, combinée à une intrigue policière tenue par la forte tête du FBI. Kiefer Sutherland est indéniablement un Président rêvé, voulant satisfaire tout le monde, faisant de lui un personnage bien trop lisse pour que les spectateurs aient l'envie de le suivre sur une longue durée. Netflix l'a bien compris, repêchant in extremis Designated Survivor pour une troisième saison réduite à seulement 10 épisodes ; le devenir de la série quittant à partir de là le giron de The Walt Disney Company...

L'édition vidéo

Jaquette Designated Survivor - Saison 2
Jaquette Designated Survivor - Saison 2
Edition DVD Video
Zone 2 Simple 2018

Poursuivre la visite

2006 • 2019
1961 • 2018

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.