Designated Survivor
Saison 1

Designated Survivor - Saison 1
La jaquette
Titre original :
Designated Survivor
Production :
ABC Studios
Date de sortie USA :
21 septembre 2016 - 10 mai 2017
Genre :
Drame
Création :
David Guggenheim
Musique :
Sean Callery
Durée :
903 minutes

Liste et résumés des épisodes

1. Pilot
Pilote
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 1
Date de Sortie USA : 21 septembre 2016
Réalisé par : Paul McGuigan
Durée : 43 minutes
A la suite d'un attentat au Capitole, Tom Kirkman devient le Président des Etats-Unis...
2. The First Day
Le Premier Jour
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 2
Date de Sortie USA : 28 septembre 2016
Réalisé par : Brad Turner
Durée : 43 minutes
Dans les décombres d’un Capitole méconnaissable, un homme a survécu à l’attaque…
3. The Confession
La Confession
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 3
Date de Sortie USA : 5 octobre 2016
Réalisé par : Sergio Mimica-Gezzan
Durée : 43 minutes
La légitimité du Président est remise en question…
4. The Enemy
L'Ennemi
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 4
Date de Sortie USA : 12 octobre 2016
Réalisé par : Paul A. Edwards
Durée : 43 minutes
Les droits civiques continuent d’être bafoués dans l’Etat du Michigan…
5. The Mission
La Mission
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 5
Date de Sortie USA : 26 octobre 2016
Réalisé par : Paul A. Edwards
Durée : 43 minutes
Une équipe de Navy SEALs tente de débusquer l'auteur présumé de l’attentat...
6. The Interrogation
L'Interrogatoire
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 6
Date de Sortie USA : 9 novembre 2016
Réalisé par : Michael Katleman
Durée : 43 minutes
Majid Nassar est enfin arrêté et interrogé par le FBI…
7. The Traitor
Le Traître
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 7
Date de Sortie USA : 16 novembre 2016
Réalisé par : Frederick E. O. Toye
Durée : 43 minutes
Tom Kirkman négocie un échange d’espions entre trois pays...
8. The Results
Les Résultats
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 8
Date de Sortie USA : 30 novembre 2016
Réalisé par : Chris Grismer
Durée : 43 minutes
Une attaque terroriste au Kansas met en péril les élections du Congrès...
9. The Blueprint
Le Plan
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 9
Date de Sortie USA : 7 décembre 2016
Réalisé par : Richard J. Lewis
Durée : 43 minutes
Des informations confidentielles fuitent sur la toile…
10. The Oath
Le Serment
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 10
Date de Sortie USA : 14 décembre 2016
Réalisé par : Frederick E. O. Toye
Durée : 43 minutes
Un traître réside à la Maison Blanche…
11. Warriors
Les Guerriers
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 11
Date de Sortie USA : 8 mars 2017
Réalisé par : Stephen Surjik
Durée : 43 minutes
Le Président est une nouvelle fois la cible d’une attaque…
12. The End of the Beginning
La Fin du Début
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 12
Date de Sortie USA : 15 mars 2017
Réalisé par : Mike Listo
Durée : 43 minutes
Tom Kirkman restreint son cercle de personnes de confiance…
13. Backfire
Le Contre-feu
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 13
Date de Sortie USA : 22 mars 2017
Réalisé par : Tara Nicole Weyr
Durée : 43 minutes
Des révélations choquantes sont dévoilées lors de la conférence de presse…
14. Commander-in-chief
Le Commandant en Chef
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 14
Date de Sortie USA : 29 mars 2017
Réalisé par : Frederick E. O. Toye
Durée : 43 minutes
L’ex-président des Etats-Unis, Mr. Moss, vient en aide à Tom Kirkman…
15. One Hundred Days
Les Cent Premiers Jours
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 15
Date de Sortie USA : 5 avril 2017
Réalisé par : Kenneth Fink
Durée : 43 minutes
Alex apprend qu’il n’est pas toujours bon de dire le fond de sa pensée…
16. Party Lines
Le Parti d'abord
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 16
Date de Sortie USA : 12 avril 2017
Réalisé par : Mike Listo
Durée : 43 minutes
Les agents Atwood et Wells poursuivent l’enquête et découvrent l’ampleur de la conspiration...
17. The Ninth Seat
Le Neuvième Juge
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 17
Date de Sortie USA : 19 avril 2017
Réalisé par : Frederick E. O. Toye
Durée : 43 minutes
Neuf juges doivent être nommés pour constituer la Cour Suprême…
18. Lazarus
Lazare
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 18
Date de Sortie USA : 26 avril 2017
Réalisé par : Chris Grismer
Durée : 43 minutes
Le nouveau vice-président est mêlé à un scandale venu à point nommé…
19. Misalliance
La Mésalliance
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 19
Date de Sortie USA : 3 mai 2017
Réalisé par : Norberto Barba
Durée : 43 minutes
Hookstraten tente de sauver sa carrière politique…
20. Bombshell
Le Scandale
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 20
Date de Sortie USA : 10 mai 2017
Réalisé par : Sharat Raju
Durée : 43 minutes
Le premier sommet de l'OTAN pour Tom Kirkman ne se passe pas comme prévu…
21. Brace for Impact
Impact Imminent
Genre : Episode télé
Série : Designated Survivor
Saison 1 Épisode 21
Date de Sortie USA : 17 mai 2017
Réalisé par : Frederick E. O. Toye
Durée : 43 minutes
Les auteurs de la conspiration se dévoilent peu à peu…

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 09 octobre 2017

Designated Survivor est une série américaine créée par David Guggenheim, co-produite par ABC Studios et The Mark Gordon Company, distribuée par Disney-ABC Domestic Television et diffusée sur la chaîne ABC entre le 21 septembre 2016 et le 17 mai 2017. La plateforme de diffusion Netflix propose le programme depuis le début de la série, cette dernière étant créditée comme une Netflix Original Series et se voit ainsi diffusée en France à partir du 6 novembre 2017 mais également dans le monde entier.

La série dramatico-politique est produite par David Guggenheim.
Issu d’une famille de scénaristes, David Guggenheim est également producteur. Peu connu du grand public, il est pourtant l’un des scénaristes les plus courus d’Hollywood, notamment pour sa patte particulière dans les scénarios d’action et de thriller. Il est à l’origine du script du thriller Sécurité Rapprochée (2012) avec Denzel Washington ou encore du drame 12 Heures (2012) aux côtés de Nicolas Cage. En 2016, il s’attaque à sa première série politique, se disant lui-même un obsédé des protocoles et prend pour la première fois la casquette de producteur exécutif avec Designated Survivor.

Designated Survivor raconte le destin de Tom Kirkman, alors Secrétaire au Logement et au Développement Urbain, propulsé au poste de Chef de l’Etat suite à un attentat au Capitole à Washington, tuant la presque totalité du gouvernement des États-Unis. Très vite, deux axes majeurs se dessinent : d’un côté, un Président illégitime doit reconstruire son pays et prouver qu’il est à la hauteur de la tâche qui lui incombe ; de l’autre, une enquête sans relâche est lancée sur une conspiration sans précédent dans l’Histoire du pays. Et force est de constater que ces intrigues ont de quoi tenir en haleine les téléspectateurs !

Le concept de “Designated Survivor”, sur lequel se base l’idée originale de la série, est apparu pendant la Guerre Froide, ce conflit opposant les Blocs de l’Est et de l’Ouest, chacun se menaçant de son arme nucléaire. En réalisant que les Soviétiques pouvaient d’un moment à l’autre supprimer la totalité du gouvernement américain en attaquant lors d’événements majeurs réunissant simultanément tous les membres en charge du pays, comme le Discours sur l’Etat de l’Union (State of the Union Address), ce mécanisme choisissant un membre du cabinet présidentiel a été mis en place pour se préparer au pire. Cet événement annuel, se déroulant au Capitole à Washington, permet au Président des États-Unis de présenter son programme pour l’année devant l’ensemble du gouvernement représenté par la Chambre des Représentants et le Sénat. Le pays peut donc voir toute son organisation réduite à néant lors de ce discours… C’est d’ailleurs l’élément déclencheur de Designated Survivor ! Dès lors, pour Tom Kirkman, joué par un Kiefer Sutherland qui bien plus que vingt-quatre heures devant lui, c’est un long chemin de croix qui semble se profiler à l’horizon. Car, s’il est aisé de crier son mécontentement à l’annonce d’un Président élu, il est encore plus légitime de le faire dans de telles circonstances ! Mais, même si la route est longue et pavée d’embûches, le révolu Secrétaire au Logement, se révèle au fur et à mesure de la série, de plus en plus taillé pour le costume…
Côté protocole, le statut de Survivant Désigné est encadré par le Presidential Succession Act, décrivant qui sera le successeur du chef de l'Etat dans le cas de sa destitution, de son décès ou de son incapacité à tenir sa position. Ainsi, le Survivant Désigné n'est pas obligatoirement le Président dans la tête de liste des potentiels successeurs à ce titre. En effet, si un membre officiel de l'administration en place, ayant un rang plus élevé que le Survivant Désigné, survit à une attaque, alors il se retrouve en premier dans la ligne de succession au poste de Président. Il est vrai qu'avant les attentats du World Trade Center, la nomination en tant que Survivant Désigné était plus une anecdote à raconter autour d'un repas qu'un sérieux statut protocolaire. Après 2001, le rôle de cet "heureux" élu a pris un tout autre sens. De fait, comme le Président des États-Unis, le Survivant Désigné doit avoir au moins trente-cinq ans et être né aux USA. Enfin, pendant la dernière décennie, il a pu être compté jusqu'à deux Survivants Désignés : l'un venant du cabinet présidentiel afin de prendre en charge la branche éxecutive, l'autre originaire du Congrès pour reconstruire la nouvelle législature. Un protocole peu connu du citoyen lambda...

A situation exceptionnelle, casting exceptionnel ! Mais attention, la qualité des têtes d’affiche ne tient pas dans sa renommée, exception faite du Président lui-même, mais plutôt dans la qualité intrinsèque de leur jeu d’acteur.

Kiefer Sutherland enfile donc le costume honorable de Président des États-Unis, et donne une interprétation des plus convaincantes d’un Tom Kirkman sensible et véritablement humain. Né à Londres le 21 décembre 1966, il est le fils de Donald Sutherland, une légende d’Hollywood et de l’actrice canadienne Shirley Douglas. Commençant très tôt à l’écran, il est pour la première fois la vedette d’un drame canadien, Un Printemps Sous La Neige. Il s’essaie à divers genres, de la comédie avec Génération Perdue (1987) au thriller (Phone Game en 2003), en passant même par le western (Young Guns en 1988) ou le film de cape et d’épées dans le Disney Les Trois Mousquetaires (1993). Mais, c’est bien dans le rôle de Jack Bauer, agent combattant de tout front le terrorisme de la série 24 Heures Chrono, qu’il reste dans l’inconscient collectif, un rôle qu’il tiendra pendant huit saisons consécutives et pour lequel il décroche un Emmy Award du Meilleur acteur en 2006. Après l’échec de la série Touch, l'acteur ne pensait pas reprendre un rôle-titre récurrent. Malgré tout, sa qualité de jeu d’acteur en tant que Président des États-Unis en devenir, en tête d’affiche de Designated Survivor, pourrait reléguer l’agent de la cellule anti-terroriste au second rang…

La Première Dame des USA est interprétée par Natascha McElhone, actrice révélée dans les années 90 notamment pour son rôle dans la comédie dramatique The Truman Show (1998) aux côtés de l’irrésistible Jim Carrey. Elle reste également connue pour son rôle de Karen, ex de Hank, dans la série Californication. Dans Designated Survivor, elle campe une Première Dame quelque peu déboussolée mais toujours prête à supporter son mari dans toutes les décisions qu’il entreprend. Elle est avant tout une mère de famille qui, passée la surprise de la nomination de Tom, s’inquiète pour la sécurité de son fils, joué par Tanner Buchanan, sa fille (Mckenna Grace qui est aussi sa petite-fille dans la vie) et de son homme.

Du côté du nouveau cabinet présidentiel, le casting vaut également son pensant d’or en commençant par Seth Wright, joué par Kal Penn, réel atout de la série pour plusieurs raisons. Diplômé en sociologie, il obtient son premier rôle récurrent dans une autre série avec Kiefer Sutherland, 24 Heures Chrono. Il décroche de facto un rôle dans une autre série à succès, Dr House, où il incarne le Dr Lawrence Kutner pour trois saisons. Il quitte cependant subitement ce rôle pour une autre activité : il devient Agent des Relations Publiques à la Maison Blanche sous le gouvernement Obama. Cet épisode de sa vie sera mis à profit dans la série Designated Survivor dans lequel il tient un double rôle : celui d’un Porte-Parole de la Maison-Blanche farouche, tandis que derrière la caméra, il sert de consultant politique de la série donnant des détails précis sur la vie à la Maison-Blanche, précisant qui doit y porter un badge par exemple.
Italia Ricci et Adan Canto jouent réciproquement les rôles d’Emily Rhodes et Aaron Shore, précieux chefs de cabinet de Tom Kirkman. La première enchaîna donc les petits rôles puis décrocha le personnage récurrent dans la série Disney XD Aaron Stone. Dans Designated Survivor, elle est une proche du Président, l’accompagnant depuis de nombreuses années et incarne un soutien et une franchise sans faille sur lesquels Tom Kirkman peut toujours compter. Elle entretient également une relation ambigüe avec Aaron Shore qui connaît cependant mieux qu’elle les rouages de la Maison-Blanche étant l’ancien secrétaire général du gouvernement précédent. Il est incarné par Adan Canto, acteur mexicain peu connu, à l’exception de son rôle de Sunspot dans X-Men : Days of Future Past.
Le Général Harris Cochrane est interprété par Kevin McNally, essentiellement connu pour son rôle du forban le plus fidèle de Jack Sparrow, Joshamee Gibbs, dans la saga Pirates des Caraïbes. Dans Designated Survivor, il campe un général des armées impulsif mais dont l’expérience et l’ancienneté seront des atouts pour le Président nouvellement investi. Egalement parfaitement dépeint, le rôle de la survivante Désignée du Parti Républicain, Kimble Hookstraten, est interprété par Virginia Madsen (Mes Plus Belles Années, Monk), grande habituée des séries télévisées. Plus que convaincante dans Designated Survivor, elle est une alliée de choix dans le long combat de légitimité mené par Kirkman.

Enfin, deux figures policières méritent largement d’être citées. La première, et non des moindres, est l’intrépide et casse-cou Hannah Wells, agent du FBI, jouée par Maggie Q. A ses débuts, elle fut mannequin puis se voit remarquée par Jackie Chan à Hong Kong. Elle joue par la suite dans la série à succès (en Asie) House of Dragons puis fait des apparitions dans Rush Hour 2 (2001) et Le Tour du Monde en Quatre-Vingt Jours (2004). Elle enchaîne sur des blockbusters hollywoodiens à l’image de Mission Impossible 3 ou encore Die Hard 4 : Retour en Enfer. En 2010, elle obtient le rôle principal dans la série Nikita où elle incarne la sulfureuse mais dangereuse Nikita Mears. Son aura se développe même chez les jeunes à travers son rôle de Tori dans la saga de science-fiction Divergente. Dans Designated Survivor, son personnage de tête brûlée évolue tout au long de la première saison, prête à tout pour faire tomber les conspirateurs mettant en danger la sécurité de son pays. Elle est épaulée par son supérieur James Atwood, incarné par Malik Yoba. Acteur américain, son premier rôle au cinéma se fait dans le Disney Rasta Rockett. C’est pourtant à la télévision qu’il doit sa renommée à travers ses rôles de détective (New York Undercover), de juge dans Phénomène Raven ou encore de Vernon Turner dans Empire. Il interprète le Directeur Adjoint du FBI dans Designated Survivor, d’abord réticent à croire sa coéquipière quelque peu indisciplinée, il se laisse convaincre par sa théorie et l’aide à anéantir la conspiration. Deux personnages qui en verront de toutes les couleurs…

Mélange de diverses séries politiques (West Wing, House of Cards, Homeland) selon son réalisateur, Designated Survivor a le don d’impressionner son public dès les premières minutes de sa diffusion, qui réunira d'ailleurs plus de dix millions de téléspectateurs. Ce chiffre ne cessera toutefois de chuter pour se stabiliser aux alentours des cinq millions. Pourtant, le scénario tient en haleine quiconque se demande : "Et si un gouvernement entier était rayé de la carte, que se passerait-il ?". C’est en effet à cette question que Designated Survivor, en s’inspirant du roman de Tom Clancy, Sur Ordre (1997), tente de répondre. Le téléspectateur peut ainsi être le témoin d’une première dans l’Histoire des séries : un Président illégitime accède au pouvoir et doit gagner la confiance de son peuple tout en menant de front la traque des conspirateurs l’ayant hissé à ce rang ! A travers les vingt-et-un épisodes, de nombreuses institutions américaines sont passées au crible et leur fonctionnement, décrypté. Ainsi, les fans assistent aux élections du Congrès, à la constitution de la Cour Suprême essentielle à la protection des droits des citoyens ou encore aux Cent Premiers Jours du Président Kirkman. Le système américain est décortiqué dans ses fondations et doit être reconstruit par la force d’un homme qui n’aspirait pas à un tel destin, car comme disait son homologue, Abram Lincoln "Une maison divisée contre elle-même ne peut pas rester debout.". C’est certainement l’un des plus grands chantiers qu’entreprend Tom Kirkman, faisant son devoir de citoyen, pas si anodin. La trêve hivernale à la moitié de la saison est à déplorer tant elle se découvre décidément trop longue (presque trois mois), même si le scénario réussit à maintenir un pool de téléspectateurs conséquent, environ cinq millions, notamment à l’aide d’un cliffhanger crispant de mi-saison, laissant les fans dans une attente insoutenable. Mais au-delà des défis politiques à surmonter et les scènes d’actions mettant en vedette une agent du FBI prête à tout, Designated Survivor se révèle étonnamment d’actualité en abordant des thèmes contemporains à l’image de la discrimination de la communauté musulmane pointée du doigt après l’attentat. Un sujet qui trouve un écho tout particulier, une volonté du producteur dont la femme et des membres de sa famille de confession musulmane ont subi des interpellations infondées…

Malgré tout, quelques erreurs se sont glissées ici ou là dans le scénario de la série qui ne coincide pas avec la réalité du terrain. Pour exemple, Kirkman apprend le jour du drame qu'il est le Survivant Désigné, or il aurait dû être prévenu quelques jours avant et escorté hors de Washington à une adresse précise, communiquée quelques heures avant. De même, il serait impossible pour le vrai Survivant Désigné de regarder de ses propres yeux le Capitole exploser, car selon le protocole, il ne doit absolument pas rester dans la capitale du pays. Enfin, la rapidité avec laquelle les agents du gouvernement se ruent vers la Maison Blanche quelques heures après l'attaque pour que Kirkman puisse prêter serment est juste impossible dans la réalité. Dans de terribles circonstances, le nouveau Président est mis en sécurité, directement conduit à un bunker, au lieu de se voir orienter dans un haut lieu représentatif de son pouvoir, cible potentielle d'une nouvelle attaque, et ce, jusqu'à la fin de la crise.

La musique est un autre atout essentiel de la série. Composée par Sean Callery, auteur des bandes originales de la série Marvel Jessica Jones mais aussi de 24 Heures Chrono ou encore d’une autre série politique, Les Kennedy, en collaboration avec le jeune compositeur Robert Lydecker, elle souligne parfaitement les moments d’action et magnifient les instants de grâce en les badigeonnant d’airs héroïques. La grandeur des États-Unis profondément blessée dans Designated Survivor retrouve ses lettres de noblesse dans des notes d’espoir et de reconquête d’une confiance du peuple perdue. Par ailleurs, elle se combine à merveille avec les décors de la Maison-Blanche, Bureau Ovale et Aile Ouest reproduits de toute pièce pour l’occasion par Cabot McCullen ayant réalisé pour les besoin du show l’un des plateaux parmi les plus fidèles à la réalité, jamais créés.

Forte de son succès, la série est renouvelée pour une seconde saison le 11 mai 2017. Malgré tout, la scène finale du dernier épisode de la première saison se retrouve quelque peu faiblarde en terme de surprise scénaristique, laissant les spectateurs dubitatifs sur l’avenir du Cabinet Kirkman.

En plein cœur d’une actualité politique américaine des plus troublées, Designated Survivor redonne espoir notamment grâce à la prestation d’un Kiefer Sutherland des plus convaincants dans son costume, qui pourtant ne lui était pas destiné, de président au grand cœur. Sur fond d’enquête terroriste, la série livre une introspection poussée du système américain, passant en revue ses institutions les plus emblématiques. Perdant un peu de vitesse en cours de saison, il ne va sans dire que le complot inextricable auquel font face Kirkman et le peuple américain, peut captiver son auditoire pour une saison suivante encore plus riche en rebondissements, tenus par un casting de choc.

L'édition vidéo

Jaquette Designated Survivor - Saison 1
Jaquette Designated Survivor - Saison 1
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2017

Poursuivez votre visite

Nos Réseaux Sociaux