Siren
Saison 1

Siren - Saison 1
L'affiche
Titre original :
Siren
Production :
Freeform
Date de sortie USA :
29 mars 2018 - 24 mai 2018
Genre :
Fantastique
Création :
Eric Wald
Dean White
Musique :
Michael A. Levine
Anton Sanko
Durée :
423 minutes
Siren - Autre(s) saison(s) :
Saison 01
Saison 02

Liste et résumés des épisodes

1. Pilot
Le Chant des Sirènes
Genre : Episode télé
Série : Siren
Saison 1 Épisode 1
Date de Sortie USA : 29 mars 2018
Réalisé par : Scott Stewart
Durée : 45 minutes
Des événements étranges se produisent à Bristol Cove …
2. The Lure
L'Appât
Genre : Episode télé
Série : Siren
Saison 1 Épisode 2
Date de Sortie USA : 29 juin 2013
Réalisé par : Nick Copus
Durée : 42 minutes
Ben s'interroge sur le mystérieux appareil caché sous le bateau de Xander …
3. Interview With a Mermaid
Expérimentations
Genre : Episode télé
Série : Siren
Saison 1 Épisode 3
Date de Sortie USA : 5 avril 2018
Réalisé par : Jay Karas
Durée : 42 minutes
Ben et Maddie cherchent à comprendre Ryn au moyen de diverses expériences…
4. On The Road
L'Echappée Belle
Genre : Episode télé
Série : Siren
Saison 1 Épisode 4
Date de Sortie USA : 12 avril 2018
Réalisé par : Steven A. Adelson
Durée : 42 minutes
Chris parvient à s'échapper de la base militaire, mais il n'est pas seul…
5. Curse of the Starving Class
Les Affâmés
Genre : Episode télé
Série : Siren
Saison 1 Épisode 5
Date de Sortie USA : 19 avril 2018
Réalisé par : John Badham
Durée : 42 minutes
Ryn et sa sœur cherchent de l'aide auprès de Ben et Maddie…
6. Showdown
Sœurs Ennemies
Genre : Episode télé
Série : Siren
Saison 1 Épisode 6
Date de Sortie USA : 26 avril 2018
Réalisé par : Martha Coolidge
Durée : 42 minutes
Ben et Maddie se rendent à un gala de charité…
7. Dead in the Water
Le Pacte
Genre : Episode télé
Série : Siren
Saison 1 Épisode 7
Date de Sortie USA : 3 mai 2018
Réalisé par : Nick Copus
Durée : 42 minutes
Ben, Xander et Sean partent en mer à la recherche des sirènes…
8. Being Human
Le Poids des Emotions
Genre : Episode télé
Série : Siren
Saison 1 Épisode 8
Date de Sortie USA : 10 mai 2018
Réalisé par : Amanda Tapping
Durée : 42 minutes
Xander traverse un moment difficile…
9. Street Fight
Mer de Sang
Genre : Episode télé
Série : Siren
Saison 1 Épisode 9
Date de Sortie USA : 17 mai 2018
Réalisé par : Joe Menendez
Durée : 42 minutes
L'arrivée de nouvelles sirènes met en péril la sécurité des habitants de Bristol Cove…
10. Aftermath
L'Appel des Profondeurs
Genre : Episode télé
Série : Siren
Saison 1 Épisode 10
Date de Sortie USA : 24 mai 2018
Réalisé par : Nick Copus
Durée : 42 minutes
Ryn doit faire ses adieux…

La critique

rédigée par
Publiée le 29 avril 2019

Siren est une série dramatique créée par Eric Wald et Dean White et produite par Freeform Original Productions. Elle est diffusée entre le 29 mars 2018 et 24 mai 2018 sur Freeform et à partir du 6 novembre 2018 sur 6ter en France dans le cadre du bloc de programmes La Trilogie aux côtés de Once Upon A Time - Il Était Une Fois et Supernatural.

Dean White commence sa carrière en tant qu’acteur dans le téléfilm Dans le Piège de l’Oubli sorti en 1994. Il devient ensuite assistant de production pour le film Mort à Palm Springs, en 1991, avant de travailler toujours au même poste sur la série La Voix du Silence entre 1991 et 1993. Il continue sur sa lancée avec la série Chicago Hope : La Vie à Tout Prix dont il devient par la suite co-producteur de six épisodes. Sa longue carrière de réalisateur débute cependant avec la série The Shield entre 2004 et 2008 dont il signe sept épisodes tout en étant également le co-producteur. Son travail de réalisateur le conduit ainsi sur le plateau de diverses séries à succès telles que Les Experts, en 2006, The Unit : Commando d'élite en 2007 et 2009, Castle, en 2009, ou encore Pretty Little Liars en 2011. Il réalise aussi plusieurs épisodes de la série Once Upon a Time - Il Était une Fois entre 2011 et 2016 puis rejoint la série Les 100 en qualité de réalisateur, co-producteur et producteur exécutif. Siren marque enfin sa première expérience en tant que créateur et scénariste. 
Eric Wald a, quant à lui, commencé sa carrière de scénariste en 2003 sur le film Hôtesse à tout prix avant de créer la série Siren dont il est également le scénariste et le producteur exécutif. 

Le projet de Siren est amorcé à la suite d'une idée conjointe de Dean White et Eric Wald. Après l’avoir proposée à Freeform, un pilote est commandé par la chaîne sous le nom de The Deep (qui peut se traduire par Les Profondeurs en français) en 2016. Quelques mois plus tard, en 2017, la série est officiellement commandée sous son nom actuel pour une première saison de dix épisodes. L'arrivée d'une jeune femme mystérieuse dans une petite ville côtière, Bristol Cove, connue pour son folklore lié aux sirènes, devient ainsi le point de départ de l'intrigue. Ces créatures s’avéreront cependant bien plus réelles que ne le pensaient les habitants de la ville...

Le spectateur se retrouve alors plongé dans la légende bien établie des sirènes. Elles existent, en effet, déjà dans la mythologie grecque sous les traits de créatures mi-femmes, mi-oiseaux. La mythologie scandinave évoque quant à elle la géante des mers : Margygr, un monstre dont le buste ressemble à celui d’une femme. Ce n’est qu’au XVème siècle que les sirènes deviendront définitivement ces jolies jeunes femmes aux cheveux longs et à queue de poisson de l’imaginaire collectif. Longtemps vue comme un monstre, séduisant les marins par son chant hypnotique ou enlevant des enfants, la sirène se mue ensuite en une héroïne cherchant l’amour dans le conte La Petite Sirène, sous la plume de l’écrivain danois Hans Christian Andersen en 1835. Il est d’ailleurs repris sous la forme d'un film d'animation par les studios Disney en 1989 et une série animée en 1992. Les sirènes sont dès lors des créatures bien ancrées dans la culture populaire, apparaissant dans de nombreux films, Peter Pan en 1953, Splash en 1984, dans des séries comme H20 en 2006 ou en livres, des sirènes peuplant par exemple le lac de Poudlard dans Harry Potter et la Coupe de Feu

Les nombreuses légendes, riches en détails, et les apparences multiples qu'ont pris les sirènes au cours des siècles fournissent donc un terreau fertile à la création d'une série et au développement de ces personnages dont les auteurs de Siren ne profiteront malheureusement pas. La série s'emprisonne en effet, dès le premier épisode, dans une intrigue mêlant l'armée et la découverte de créatures surnaturelles, un schéma déjà vu auparavant dans Rowell ou E.T., l'extraterrestre et qui a, dès lors, peu de chances de surprendre le spectateur. Évoluant dans ce carcan contraignant, les personnages peinent ainsi à pleinement se développer, leur définition apparaissant parfois bancale. La présence de créatures telles que les sirènes offre certes une grande liberté aux scénaristes, mais elle n'est jamais utilisée à bon escient. Il devient alors difficile de faire abstraction des incohérences du scénario des premiers épisodes. Néanmoins, l'ambiance de l'ensemble est encourageante et en constitue l'un de ses points forts, contrebalançant les défauts de l'intrigue. Dès les premières minutes, l'accent est, il est vrai, mis sur le mystère entourant les sirènes et leur dangerosité, réelle ou présumée. Un bateau peinant à rester à flot sur une mer déchaînée, attrape donc dans ses filets une créature étrange dont l'apparence n'est qu'à peine dévoilée. Le montage, la lumière, la musique et l'attitude des personnages, tout est mis en scène pour créer un sentiment d'angoisse grandissant assez réussi chez le téléspectateur, malheureusement rapidement interrompu par l'arrivée de l'armée, chargée d'embarquer la créature. Dès lors, les premières scènes de Ryn, la sirène, gardent cette ambiance mystérieuse, renforcée par l'incapacité du personnage à communiquer de manière humaine. Son comportement presque animal rappelle silencieusement que Ryn est un prédateur et semble donc vouloir évoluer sur terre comme elle évoluerait sous l'eau où elle tue pour survivre. La découverte du personnage réduit, logiquement, cette sensation de malaise. Au plus Ryn s'approche des humains, s'approprie leur comportement, au moins les scènes sous-marines, la présentant sous sa forme de sirène, semblent menaçantes. L'attachement du spectateur pour cette petite sirène en apprentissage s'accroit alors, Ryn devenant un personnage au réel magnétisme. 

Tandis que les autres sirènes de la série sont de véritables prédateurs n’hésitant pas à tuer pour se protéger, l’héroïne est donc, elle, troublante et attachante malgré son même instinct primitif que ses congénères. Tout le mérite revient ici à Eline Powell (Anita B., Game of Thrones), l’interprète de Ryn, touchant le spectateur par sa sincérité à découvrir le monde humain et les sentiments qu’elle fait naître chez son personnage. Cette ambivalence face aux humains, la subtilité du passage du statut d'ennemi à celui d'allié, d'ami, est une pépite tardive du scénario, remarquablement interprétée par l'actrice. Avec son regard énigmatique et son charisme, le téléspectateur ne peut qu’être pris dans ses filets, et il est loin d’être le seul.

Les personnages de Ben et Maddie ont, eux aussi, bien du mal à résister à l'attraction exercée par la sirène. S’inspirant de leur comportement humain, la frontière entre mimétisme et sentiments profonds se fait de plus en plus ténue au fil des épisodes pour Ryn, entraînant le téléspectateur dans un concours d’alchimie qui vaut le coup d’œil, sans pour autant le lasser par une énième histoire de triangle amoureux. Alex Roe (La Cinquième Vague, Forever My Girl) interprète ainsi Ben, un biologiste dont les secrets de famille sont liés aux sirènes. L’acteur livre ici une excellente performance, alternant entre la générosité et la ténacité qui caractérisent son personnage.

Fola Evans-Akingbola (Meurtres au Paradis, Game of Thrones) campe, quant à elle, Maddie, un personnage dont l’évolution de l’écriture est intéressante. Passant au départ pour secondaire, probablement destinée à être la troisième protagoniste d’un triangle amoureux, Maddie prend de l’ampleur à chaque épisode, marquant ainsi définitivement sa place dans la vie des personnages et par la même occasion, dans le cœur des téléspectateurs. Mais ce n'est pas le cas de tous et bien d'autres personnages ne parviennent jamais à prendre du relief.

Rena Owen (Star Wars : L’Attaque des Clones, Prison Break) souffre en effet de la faible profondeur donnée à son personnage. Elle interprète ainsi tant bien que mal Helen, une femme connaissant l’existence des sirènes et qui sert de guide à Ryn dans son apprentissage de « l’humanité ». Loin de manquer de talent dans son jeu, la platitude des répliques de l'actrice lui nuit fortement malgré les efforts évidents qu'elle livre. Dernier élément confirmant ce défaut principal de la série, Ian Verdun (NCIS : Enquêtes Spéciales, Lucifer), interprète Xander McClure. Pêcheur et meilleur ami de Ben, il découvre l’existence des sirènes dans des circonstances dramatiques. Malgré toute la bonne volonté qu'il met dans son interprétation, l’acteur signe une performance en demi-teinte pour un personnage décidément inégal et qui rate son rôle essentiel pour l’intrigue.

Les incohérences de ses premiers épisodes, son budget réduit et les défauts d'écriture de ses personnages n'empêchent curieusement pas Siren de recevoir dans l'ensemble de bonnes critiques de la presse, notamment de la part de magazines renommés comme le New York Times ou de USA Today, la prestation d'Eline Powell étant particulièrement louée. Ces critiques positives, justifiées par l'évolution favorable de la série, dont l'intrigue s'épanouit dans la deuxième moitié de la saison, amène Freeform à la renouveler pour une seconde. Elle se voit également nommée dans la catégorie Meilleure Révélation lors des Teen Choice Awards 2018, le titre lui étant cependant soufflé par On My Block distribuée par la plateforme Netflix.

Siren est donc une série qui s’apprécie comme un bon vin en laissant le temps à son intrigue de mûrir et à l'ambiance de s'installer. Cette lenteur permet alors au téléspectateur d'apprendre à connaître les personnages, de s'attacher à eux et de découvrir les secrets des profondeurs à leurs côtés. Les faiblesses scénaristiques n’enlèvent pourtant rien au plaisir de suivre son histoire, en particulier l’évolution de Ryn mais aussi quelques réflexions philosophiques sur la définition d'un être humain.

Siren vaut largement la peine de se jeter à l’eau pour la découvrir...

Poursuivre la visite

2006 • 2019
1961 • 2019

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.