Lucasfilm Ltd.

Un peu d’histoire...

George Walton Lucas Junior naît le 14 mai 1944 à Modesto en Californie où il passe toute son enfance dans le ranch familial de ses parents. En 1969, après avoir obtenu son diplôme à l'Université de Californie du Sud, il fonde avec son ami Francis Ford Coppola la société de production American Zoetrope, afin de gagner son indépendance vis-à-vis des studios hollywoodiens. American Zoetrope signe alors et seulement un accord de financement avec Warner Bros pour soutenir THX 1138, son tout premier film (et accessoirement premier long métrage réalisé par George Lucas !). Son visionnage d’avant-sortie organisé pour les dirigeants de Warner Bros s'avère pourtant désastreux : ils le considèrent comme non-présentable en l'état et exigent un re-montage complet. Sa refonte ne sauvera cependant pas THX 1138 de l’échec commercial cuisant. Cette expérience convainc en revanche George Lucas de reprendre son indépendance totale en créant sa propre société de production : Lucasfilm Ltd.

1973 sera l’année de son premier succès avec son - seulement ! - deuxième film, American Graffiti. Il s’agit là d’une comédie dramatique hautement autobiographique dans laquelle est dépeinte la jeunesse américaine du début des années 1960. En offrant un rôle à Harrison Ford, alors jeune menuisier et simple acteur à ses heures, George Lucas initie en outre une collaboration des plus fructueuses. Carton commercial, American Graffiti se voit également distingué par une nomination aux Oscars...

Pour son - toujours seulement ! - troisième film, George Lucas planche sur le scénario de la saga de science-fiction Star Wars qui allie quêtes initiatiques, mondes merveilleux, mythologies et combats spatiaux. Le projet est présenté à plusieurs studios avant d'être finalement retenu par Twentieth Century Fox qui accorde au réalisateur un budget de dix millions de dollars. Pour prendre en charge la colossale quantité d'effets spéciaux nécessaires à la création de son épopée intergalactique, George Lucas fonde parallèlement en 1975 la société Industrial Light & Magic (ILM). Mais le tournage s'avère des plus laborieux tandis que la Twentieth Century Fox, très inquiète, remet sérieusement en doute le potentiel commercial de ce qu’elle estime devoir être un simple « film pour enfants ». Le premier volet de la saga Star Wars sort pourtant aux États-Unis le 25 mai 1977. Il signe alors un raz-de-marée sans précédent au box-office, l'un des plus grands succès de l'histoire du cinéma ! En plus d'être une véritable révolution cinématographique, il s'impose comme un phénomène culturel international.

Lucasfilm Ltd. ne produit pas en tant que tels des courts-métrages d'animation. Par contre, le label laisse LEGO, la fameuse entreprise danoise, connue pour sa fameuse gamme de jouets de construction faits de briques emboîtables et de petits personnages, proposer une version revisitée de ses franchises. Il faut dire que Star Wars est devenue à partir de 1999 la première licence liée à l'industrie de divertissement à rentrer dans la gamme du fabricant de jouets. Pour promouvoir les boites de construction Star Wars, LEGO produit ainsi, avec l'accord de Lucasfim Ltd., quelques courts-métrages diffusés à la télévision. De durées variables, s'étalant de quelques minutes à plus de vingt, la diffusion a lieu de 2005 à 2012. Une autre franchise a également droit à un court-métrage LEGO : il s'agit d'Indiana Jones mais uniquement une seule fois en 2008.

Voici la liste exhaustive des cartoons Lucasfilm Ltd. de 2005 à aujourd'hui.

LEGO Star Wars

001
Animation 3D
2005
Télévision
2005
Télévision
002
Animation 3D
2009
Télévision
2009
Télévision
003
Animation 3D
2010
Télévision
2010
Télévision
004
Animation 3D
2011
Télévision
2011
Télévision
005
Animation 3D
2012
Télévision
2012
Télévision

LEGO Indiana Jones

001
Animation 3D
2008
Télévision
2008
Télévision

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.