Réunion
L'Hérétique de la Force - III • Le Nouvel Ordre Jedi - 17

Le Nouvel Ordre Jedi - 17 : L'Hérétique de la Force - III : Réunion
La couverture
Titre original :
The New Jedi Order : Force Heretic III : Reunion
Éditeur :
Fleuve Noir
Date de publication France :
Le 15 octobre 2004
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Légendes
Auteur(s) :
Shane Dix
Sean Williams
Autre(s) Date(s) de Publication :
Del Rey (US) : 1er juillet 2003
Nombre de pages :
320

Le synopsis

An 28 après la Bataille de Yavin (Univers Légendes)
Pour Luke, Mara et Jacen, la traque de Zonama Sekot est enfin terminée. Une raison de se réjouir, un court instant car la réponse de la planète vivante à leur requête a de quoi doucher le plus bel enthousiasme : pas question pour elle de rallier une galaxie en guerre où les malheurs du plus grand nombre font la fortune de quelques privilégiés. Or le temps presse : pendant que Luke tente d'amener Zonama Sekot à de meilleurs sentiments, les Yuuzhan Vong lancent une attaque massive contre le cœur de l'Alliance Galactique, contraignant Han et Leia, chargés de défendre une base de communication vitale, de reprendre le combat.

La critique

rédigée par
Publiée le 17 juin 2022

L'Hérétique de la Force - III : Réunion est le dix-septième tome de ce qui reste encore aujourd'hui la série de romans Star Wars la plus ambitieuse : Le Nouvel Ordre Jedi.

Une fois n'est pas coutume, ce roman Star Wars est écrit à quatre mains grâce à une collaboration entre deux auteurs : Shane Dix et Sean Williams. Les deux écrivains australiens, le premier né en 1960 et le second en 1967, ont une longue carrière en commun. Leur premier roman, The Unknown Soldier, remonte ainsi à 1995 mais ils se font surtout connaître avec la trilogie Evergence publiée en 2001 et 2002 ainsi que celle des Orphelins de la Terre sortie entre 2002 et 2004. Ils écrivent ensuite pour la saga Star Wars en signant la trilogie L'Hérétique de la Force pour la série Le Nouvel Ordre Jedi. Les trois tomes, Les Vestiges de l'Empire, Les Réfugiés et Réunion, sortent ainsi tous trois en 2003. Après cela, Sean Williams continuera seul à écrire pour la saga littéraire de George Lucas en proposant des prolongements romanesques de jeux vidéo : Le Pouvoir de la Force en 2008, Le Pouvoir de la Force II en 2010 et The Old Republic : Alliance Fatale toujours en 2010.

L'Hérétique de la Force - III : Réunion est donc la conclusion de la trilogie entamée avec L'Hérétique de la Force - I : Les Vestiges de l'Empire puis poursuivie avec L'Hérétique de la Force - II : Les Réfugiés. Les auteurs conservent la même construction et continuent de proposer un style efficace mêlant personnages attachants et péripéties palpitantes. Les pages, une fois encore, se tournent avec plaisir et le lecteur plonge avec intérêt dans le récit. Les auteurs alternent ainsi entre quatre grands thèmes : celui de Luke Skywalker qui trouve enfin la planète vivante ; de Han Solo et Leia Organa qui vont rétablir des communications coupées ; de la jeune Jedi Tahiri Veila qui va enfin comprendre qui elle est ; et enfin, des fissures de plus en plus béantes au sein du peuple Yuuzhan Vong. Chaque partie propose alors son lot de surprises même si celle sur Han et Leia s'avère peut-être la plus décevante.

La partie sur Han Solo et Leia Organa se déroule en effet principalement sur Esfandia, une planète sans soleil de la Bordure Extérieure. Celle-ci abrite une base stratégique de l'Alliance Galactique puisqu'elle possède l'un des rares relais de l'Holonet émettant en direction des Régions Inconnues. S'il venait à tomber ou être détruit par les Yuuzhan Vong, l'Alliance Galactique ne serait plus en mesure de communiquer avec les Chiss, de potentiels alliés dans la guerre qu'elle mène. La bataille en elle-même pour protéger la base est loin d'être palpitante et encore moins originale malgré le fait que l'Empire conduit par le Grand Amiral Pellaeon vienne en aide aux héros de l'Alliance Galactique. La présence d'un traître à bord de la base est tellement déjà vue que la révélation de son identité est presque sans intérêt. La vraie originalité de cette partie est plutôt à rechercher du côté de l'environnement du combat. La planète Esfandia est ainsi particulièrement inhospitalière pour la plupart des habitants de la Galaxie, étant un astre à l'atmosphère liquide fait de méthane et d'hydrogène. Pourtant, malgré ces conditions extrêmes, une forme de vie intelligente est parvenu à prospérer : une espèce ectoplasmique fragile qui ne vit que sur cette planète.

Parmi l'équipe qui entoure Han et Leia se trouve la pauvre Jedi Tahiri Veila qui se bat toujours intérieurement contre son dédoublement de personnalité. La perte de celui qui l'aimait, Anakin Solo, a réveillé une blessure psychologique qu'elle croyait enfouie. Kidnappée par les Yuuzhan Vong, elle avait en effet servi d'expérimentation ; les créatures extra-galactiques ayant tenté de lui implanter une autre personnalité et des souvenirs Yuuzhan Vong pour la faire changer de camp. L’expérience avait néanmoins échoué grâce à l'intervention de son ami Anakin, décédé depuis. Mais alors qu'elle pensait être remise de son traumatisme, sa fragilité refait surface. Elle va alors se battre intérieurement pendant plusieurs mois contre son double. Dans ce roman, le personnage est toujours dans le coma après son acte héroïque dans le tome précédent. Elle affronte alors en pensée Riina Kwaad, la personnalité Yuuzhan Vong cachée au fond de son âme. La jeune fille va alors se rendre compte que si elle veut trouver la paix et l'harmonie, elle n'a pas d'autres choix que d'accepter ses deux facettes... quitte à devenir une troisième personne, fusion des deux, riche des deux cultures. Cette partie est donc très intéressante surtout que la conclusion du destin de Tahiri s'avère particulièrement satisfaisante. De plus, le livre ne s'arrête pas à la résolution mais permet aussi de voir le résultat du choix de Tahiri et la façon dont son entourage l’appréhende.

L'aspect le plus intéressant du roman est sûrement tout ce qui tourne autour de Luke Skywalker et son équipe. Ils ont enfin trouvé la planète vivante, celle qui se nomme Zonama Sekot. Cette dernière a été introduite dans le roman Planète Rebelle de Greg Bear, publié trois ans plus tôt. Dans ce premier récit inédit à se passer pendant la prélogie, le Jedi Obi-Wan Kenobi et son Padawan Anakin Skywalker sont envoyés en mission sur la mystérieuse planète Zonama Sekot, dont toutes les productions, des astronefs les plus rapides aux tabourets les plus élémentaires, sont douées de vie. Le livre de 2000 signe aussi la première apparition de Vergere qui jouera également un rôle prépondérant dans Le Nouvel Ordre Jedi. Luke Skywalker, comme son père avant lui, découvre alors cette planète qui s'est cachée des Yuuzhan Vong depuis bien des années maintenant. Elle est dès lors la clé pour combattre les ennemis de la Galaxie. Malheureusement, la planète comme ses habitants ne sont pas très réceptifs au fait de partir en guerre. Là encore, le roman permet de conclure cette quête commencée quatre livres auparavant ; les auteurs proposant à l'occasion quelques rebondissements sympathiques qui rehaussent l'intérêt de l'ensemble.

La dernière partie du roman est finalement le complot de Nom Anor, l'ancien exécuteur devenu Yu'shaa le prophète, dans son ambition de renverser le Seigneur Suprême Shimrra. Chez les Yuuzhan Vong, le doute commence donc à s'installer. Les Honteux, la caste la plus basse du peuple extra-galactique, se mettent à se rebeller en croyant à une hérésie qui divinise les Jedi tandis que les militaires subissent quelques échecs stratégiques. Surtout, la tactique initiale d'envahissement montre ses faiblesses. Après tout, il est toujours facile de conquérir mais bien plus compliqué de maintenir une force d'occupation et des défenses, surtout quand le périmètre à protéger s'agrandit. Nom Anor, quant à lui, en se faisant passer pour un prophète, n'a que faire des désirs de reconnaissance de la population. Il y voit plutôt un moyen d'assouvir sa vengeance et son ascension sociale. Mais alors qu'il était persuadé de marquer des points, il va finir par se rendre compte qu'il a sous-estimé le monarque dont il a perdu la confiance et qui l'a transformé en paria.

L'Hérétique de la Force - III : Réunion est à l'image des deux autres romans de cette trilogie du (Le) Nouvel Ordre Jedi. Avec un récit rythmé et des révélations bien amenées, l'ouvrage se lit avec plaisir, donnant envie de plonger dans la suite d'une saga qui touche désormais bientôt à sa fin.

Poursuivre la visite

1985 • 2022

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site de fans, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.