La Brûlure
La couverture
Titre original :
Scorched
Éditeur :
Panini Comics
Publiée dans :
Star Wars Insider France #10
Date de publication France :
Le 17 février 2017
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Officiel
Auteur(s) :
Delilah S. Dawson
Autre(s) Date(s) de Publication :
Titan Magazines (US) : Le 03 mai 2016 (Star Wars Insider #165)
Nombre de pages :
6

Le synopsis

An 28 après la Bataille de Yavin (Univers Officiel)
La pilote Greer Sonnel participe à une course supervisée par Han Solo en personne...

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 25 août 2017

Proposée à l'origine aux États-Unis le 03 mai 2016 dans le magazine Star Wars Insider #165, La Brûlure arrive en France le 17 février 2017 dans le dixième numéro de sa déclinaison française sortie chez Panini Comics. Alors que les nouvelles sont souvent publiées dans les magazines aux États-Unis et que ce format est - au contraire - le parent pauvre de l'édition en France, Panini Comics fait donc en 2015 la belle promesse à ses lecteurs de présenter une nouvelle de l'univers Canon dans chaque numéro de son nouveau magazine trimestriel, Star Wars Insider. Une excellente initiative à largement saluer !

La nouvelle est écrite par Delilah S. Dawson. Auteure de romans de fantasy, science-fiction et même d'histoires érotiques, la jeune femme commence à se faire publier en 2012. Sa plus grande série est ainsi celle de fantasy Blud, comprenant des romans, des novellas et des nouvelles. Elle a également écrit des romans pour jeunes adultes tel que Servants of the Storm. Pour Star Wars, elle signe deux nouvelles, La Brûlure et The Perfect Weapon, racontant l'histoire d'un personnage de Star Wars : Le Réveil de la Force, Bazine. Elle est également choisie pour écrire le roman pour adulte Phasma dans le cadre de l'opération Voyage vers Star Wars : Les Derniers Jedi.

La Brûlure s'avère être, en réalité, une nouvelle qui introduit un personnage du roman Liens du Sang, Greer Sonnel. Le lecteur y découvre ainsi un peu de son passé, au moment de sa vie où elle rencontre Han Solo qui deviendra primordial pour la suite de sa carrière. Elle parvient tout de go à se rendre attachante avec un sens de l'abnégation à toute épreuve et une incroyable volonté à prouver qu'elle peut gagner une course d'envergure et ce, malgré la maladie qui la touche. Assez mystérieux, le mal qui la ronge lui fait, il est vrai, perdre connaissance de façon régulière après une fièvre aussi fulgurante qu'aléatoire. Elle doit, en plus, gérer un ex-petit ami, également pilote, arrogant et prétentieux. Elle fera donc tout son possible pour démontrer au monde entier qu'elle est une pilote hors pair.

Durant cette course organisée par Han Solo, le lecteur ne peut s'empêcher de penser à un comics où les mots "course" et "Han Solo" sont mêlés : Han Solo : La Course du Vide du Dragon. Attention, aucun recyclage d'idées n'est à reprocher ici puisque la nouvelle est sortie quatre mois avant le comics. De plus, la course n'a pas du tout le même environnement (elle se déroule sur une seule planète, ici Corellia) ni le même calibre (ce sont des vaisseaux monoplaces) et, enfin, pas la même époque (elle se passe vingt-quatre ans après la mort de l'Empereur Palpatine). Les deux courses n'ont ainsi pas du tout la même ambition et clairement, celle de la nouvelle est beaucoup moins impressionnante, surtout quand le lecteur a découvert le comics auparavant.

Au final, La Brûlure présente surtout un intérêt pour faire découvrir un nouveau personnage, Greer Sonnel, car l'action décrite n'y est ni très palpitante, ni particulièrement novatrice. Elle donne, en outre, envie de découvrir la suite dans le roman Liens du Sang.

Poursuivez votre visite

1985 • 2017

Nos Réseaux Sociaux