Ahsoka
La couverture
Titre original :
Ahsoka
Éditeur :
Pocket
Date de publication France :
Le 02 juillet 2020
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Officiel
Auteur(s) :
E. K. Johnston
Autre(s) Date(s) de Publication :
Disney-Lucasfilm Press (US) : Le 11 octobre 2016
Nombre de pages :
320

Le synopsis

An -18 avant la Bataille de Yavin (Univers Officiel)
L'Empereur a pris le contrôle de la galaxie, et les Jedi ont été décimés par l'Ordre 66. Fuyant la Purge, Ahsoka a trouvé refuge sur une planète peuplée de fermiers, s'est liée d'amitié avec les locaux et a commencé à mener une vie simple. Mais soudainement rattrapée par son passé et l'ombre néfaste de l'Empire quand les stormtroopers envahissent la planète, elle doit choisir entre intervenir et se dévoiler ou subir l'occupation...

La critique

rédigée par
Publiée le 25 septembre 2020

Ahsoka est un roman jeune adulte qui permet de retrouver un personnage populaire et d'expliquer ce qu'il est devenu entre les séries Star Wars : The Clone Wars et Star Wars : Rebels.

Le roman est écrit par E. K. Johnston, une romancière jeune adulte. De son vrai nom Emily Kate Johnston, l'auteure commence à écrire des fan fictions puis se met à proposer des œuvres avec ses propres personnages. Elle publie ainsi son premier roman, The Story of Owen : Dragon Slayer of Trondheim, en 2014. À partir de là, elle va se mettre à écrire deux livres par an. Parmi eux, elle est engagée pour livrer des romans sur l'univers Star Wars ; son tout premier étant Ahsoka en 2016. Elle enchaîne avec L'Ombre de la Reine en 2019 et sa suite Queen's Peril en 2020. En plus de ces trois livres, elle participe au recueil From A Certain Point Of View en 2017 en proposant la nouvelle By Whatever Sun.

L'une des conséquences du rachat de Lucasfilm, Ltd. par The Walt Disney Company se voit dans le désir de réorganiser les productions télévisées, non seulement en termes d'histoires mais aussi de diffusion. Le lancement d'une nouvelle trilogie avec Star Wars : Le Réveil de la Force rend, en effet, les événements des Épisodes I à III moins neufs. Il n'est donc plus besoin de continuer la série Star Wars : The Clone Wars débutée en 2008 qui vient d'atteindre sa cinquième saison. Son arrêt est ainsi décidé alors même que la sixième saison est en cours de production ; ses treize épisodes déjà prêts étant proposés directement en VàD puis en Blu-ray. Malheureusement, même si la fin a été déjà imaginée sous forme de scénario, il n'est pas décidé de la tourner. Ainsi, Star Wars : The Clone Wars restera longtemps une frustration pour les fans qui n'auront jamais de conclusion digne de ce nom jusqu'à ce que la Saison 7 soit enfin mise en ligne sur Disney+ en 2020, soit près de six ans après son arrêt ! En attendant, Lucasfilm, Ltd. et Disney lancent en 2014 la nouvelle série Star Wars : Rebels.

Parmi les personnages introduits dans Star Wars : The Clone Wars, Ahsoka Tano est particulièrement appréciée des téléspectateurs. Cette apprentie Jedi est en effet la Padawan d'Anakin Skywalker. Aussi têtue que lui, véritable tête brûlée doublée de pipelette, elle est particulièrement attachante en étant une combattante qui cherche à apprendre mais qui se trouve souvent être plus sage que son instructeur. Sa relation avec Anakin fonctionne bien et apporte une complicité qui donne de la fraîcheur aux épisodes où le Jedi et sa Padawan sont présents. Surtout, le personnage est surement celui qui évolue le plus dans la série même si, avant que la Saison 7 ne soit diffusée, aucune conclusion n'avait été apporté au récit de la jeune Togruta. Les téléspectateurs de Star Wars : Rebels seront alors ravis de la voir apparaître à la fin de la Saison 1 quand il est révélé qu'elle est la rebelle connue sous le nom de Fulcrum. La nouvelle série propose alors un belle évolution d'Ahsoka Tano. Mais il restait encore à savoir ce qui lui était arrivé entre les deux séries, et surtout comment elle a fait pour échapper à l'Ordre 66. Le roman Ahsoka permet ainsi de faire le pont entre les deux séries et de lever le voile sur certains mystères.

Ahsoka, comme son titre l'indique, est un récit qui centre son sujet sur le personnage d'Ahsoka Tano. Il est donc particulièrement psychologique puisqu'il cherche à comprendre ce que ressent la jeune Togruta. L'ancienne Padawan d'Anakin Skywalker a, il est vrai, vu son monde s'écrouler totalement quand les Jedi ont été massacrés par leurs anciens hommes lors de la Guerre des Clones. Elle est désormais traquée : son maniement de la Force étant un danger s'il venait à être découvert. Tout ceux liés de près ou de loin aux Jedi sont en effet exécutés suite au déclenchement de l'Ordre 66. Sa sécurité est donc précaire ; elle ne peut faire confiance à personne et se doit de contrôler chacun de ses faits, gestes ou dires. Tout ceci l'oblige ainsi à passer de planète en planète au fond de la Bordure Extérieure en ayant l'espoir que l'Empire ne viendra pas trop mettre son nez dans des lieux aussi reculés. Elle finit par choisir de s'arrêter dans une lune agricole, Raada. Elle se présente comme une mécanicienne que ce soit de droïde ou de machine et arrive à se faire accepter de la population locale, notamment de deux sœurs, Kaeden et Miara Larte. La première moitié du roman prend ainsi son temps à conter son intégration mais reste agréable à lire dans sa capacité à proposer une belle introspection du personnage, dans ses doutes et ses certitudes.

La deuxième partie du roman est plus palpitante et permet de mettre en place les éléments liant Ahsoka Tano avec la série Star Wars : Rebels. Tout d'abord, le livre fait revenir les Inquisiteurs, qui ont pour but de traquer les Jedi, avec notamment la présence du Sixième Frère qui a pris en chasse l'ancienne Padawan d'Anakin Skywalker. Ensuite, il permet de voir les premiers soubresauts de la Rébellion avec le personnage de Bail Organa, le père adoptif de Leia, qui est en train de mettre en place la résistance face au pouvoir dictatorial et cruel de l'Empereur. Le sénateur retrouve ainsi la trace d'Ahsoka Tano, qu'il connait bien, et lui propose de l'aider dans son entreprise. À eux deux, ils vont lancer ce qui deviendra l'Alliance Rebelle. Le livre offre aussi de savoir à partir de quand la jeune Togruta se fait appeler Fulcrum. Mais au-delà de ces éléments liés à la série, la fin du récit s'avère plutôt haletante avec son lot de morts et de victimes tout en n'échappant pas à une forme de classicisme dans son déroulé. Il faut dire que, roman jeune adulte oblige, la résolution semble par trop facile.

Ahsoka propose également un certain nombre de flashbacks qui font le pont avec Star Wars : The Clone Wars. En quelques pages, ils permettent ainsi de revenir sur des événements, qui à l'époque de la rédaction du roman, n'avaient pas encore été racontés et donc recontextualisent le personnage d'Ahsoka Tano. L'auteure E. K. Johnston a d'ailleurs eu la bonne idée de se baser sur les scripts des épisodes non produits pour écrire ces passages. Depuis néanmoins, la série a été conclue et ces quelques éléments ont sensiblement évolué par rapport à ce qui est écrit ici. Alors, si ses désormais incohérences peuvent être regrettées, elles restent finalement assez minimes et anecdotiques, pour leur en tenir rigueur. De plus, il s'agit là d'un processus normal dans la création audiovisuelle : Dave Filoni, le créateur de Star Wars : The Clone Wars, s'est logiquement laissé ainsi la liberté nécessaire de faire évoluer son script pour les besoins du récit sans rester arc-bouter sur quelques pages d'un roman.

En attendant, ces quelques changements n'apparaissent flagrants qu'à ceux qui lisent le livre après avoir vu la Saison 7, notamment en France. Le lectorat français des romans Star wars attendait en effet la traduction d'Ahsoka comme le messie. Prévu pour sortir un temps chez Pocket Jeunesse, le livre a en fait été annulé suite aux mauvaises ventes des romans jeunesse Star Wars chez cet éditeur. Finalement, le salut vient de chez Pocket, l'éditeur adulte de la franchise, qui décide de proposer dans ses collections les romans YA en plus des romans adultes, permettant enfin au livre autour d'Ahsoka Tano d'être proposé en français. Les traducteurs se sont d'ailleurs permis de corriger l'une des quelques incohérences venant de la Saison 7 en changeant dans la traduction française la couleur des sabres laser de la jeune Togruta, lui donnant celle de la série.

Ahsoka est un roman particulièrement sympathique où E. K. Johnston, avec un style simple mais efficace, arrive parfaitement à rendre le personnage d'Ahsoka Tano attachante tout en permettant au lecteur de comprendre ce qu'elle ressent : une insécurité incessante, une fuite perpétuelle, l'impossibilité de faire confiance à qui que se soit au risque d'être déçue ou de mettre en danger les gens qu'elle aime. Le livre sait parfaitement faire le lien entre les deux séries, même s'il sera peut-être regretté que l'aventure contée soit restreinte dans le temps, à peine quelques mois alors que voir Ahsoka évoluer sur plusieurs années aurait été passionnant.

Ahsoka n'en reste pas moins un livre à lire pour tous les fans du personnage, sans compter ceux de Star Wars : The Clone Wars ou de Star Wars : Rebels. Tous sont assurés de passer un bon moment à sa lecture.

Poursuivre la visite

1985 • 2020

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.