Morts ou Vifs
La couverture
Titre original :
Most Wanted
Éditeur :
Pocket
Date de publication USA :
Le 29 août 2019
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Officiel
Auteur(s) :
Rae Carson
Autre(s) Date(s) de Publication :
Disney-Lucasfilm Pres (US) : Le 25 mai 2018
Nombre de pages :
329

Le synopsis

An -14 avant la Bataille de Yavin (Univers Officiel)
Han et Qi'ra n'ont pas grand-chose en commun, si ce n'est d'être miséreux ; deux Souillards parmi tant d'autres au sein du gang des Vers Blancs de la planète industrielle Corellia. Mais l'un comme l'autre rêvent d'une vie meilleure. Aussi sautent-ils sur l'occasion lorsque la matriarche, Lady Proxima, leur offre une chance de prouver leur valeur et d'obtenir une belle promotion, sans se douter un instant qu'ils ne sont pour elle qu'un instrument jetable comme un autre...

La critique

rédigée par
Publiée le 20 septembre 2019

Morts ou Vifs est un roman jeune adulte qui surfe sur la sortie du film Solo : A Star Wars Story en reprenant les personnages emblématiques de Han et de Qi'ra.

Il est écrit par Rae Carson. Née le 17 août 1973, à Oakland en Californie, elle débute sa carrière littéraire en 2011 avec le roman La Fille de Braises et de Ronces, premier volet de La Trilogie de Braises et de Ronces qu'elle complétera d'un recueil de nouvelles. En 2015, elle se lance dans une deuxième trilogie Gold Seer avec Walk on Earth a Stranger puis Like a River Glorious en 2016 et Into the Bright Unknown en 2017. Toujours en 2017, elle commence à écrire pour Star Wars en proposant deux nouvelles, The Red One dans le recueil Star Wars : From a Certain Point of View et Hear Nothing, See Nothing, Say Nothing dans le recueil Canto Bight, avant de proposer son premier roman Morts ou Vifs.

Le thème de Morts ou Vifs est une course-poursuite qui s'étale sur à peine quelques jours rendant l'action omniprésente et sans temps morts. Le lecteur suit ainsi les personnages principaux qui n'arrêtent pas de fuir d'un endroit à l'autre, principalement pour rester en vie et essayer de trouver une échappatoire. Bien qu'adolescents, ils sont ultra-attachants tandis que les adultes dont ils croisent la route, venant de groupes et d'horizons différents, s'avèrent tous manipulateurs et surtout concentrés sur un seul objectif : détenir un objet capital qui leur permettrait de consolider ou de fortifier leur position vis-à-vis des autres. L'enjeu est donc d'être le premier à mettre la main dessus ; les négociateurs étant les trois adolescents qui n'ont rien demandé manipulés à leur insu et plongés au beau milieu d'une guerre de gang qui n'est pas la leur. Comme les garnements - de simples vauriens sans le sou ni famille - ne sont rien, leur vie n'a en effet aucun intérêt pour personne ce qui les rend particulièrement sacrifiables. Ils ne peuvent dès lors compter que sur eux-mêmes. Cette fuite en avant perpétuelle fait que le lecteur ne s'ennuie jamais et dévore le roman très rapidement. De plus, malgré son statut de livre jeune adulte, le plaisir qu'il procure à un lectorat plus mature n'est pas sacrifié.

Parmi les trois personnages principaux de Morts ou Vifs, le lecteur retrouve donc Han et Qi'ra avant qu'ils ne tombent amoureux. Le livre va alors s'attacher à décrire comment s'est construite leur relation telle que le spectateur la découvre au début du film. Mais surtout, le roman arrive parfaitement à retranscrire les personnalités et les aptitudes des deux personnages. Han, par exemple, n'est jamais aussi touchant quand il s'émeut de l'injustice. Et là, il emporte les cœurs grâce à son incroyable empathie vis-à-vis de tous ceux qu'il rencontre. Il construit toujours des relations d'égal à égal, qu'importe la race, le milieu ou la réputation de l'individu. Alors, bien sûr, et c'est heureux, les autres caractéristiques du personnage sont là comme son bagou, sa débrouillardise et son don du pilotage. Il n'empêche : ce que le lecteur retient après avoir refermé le roman, c'est l'incroyable capacité d'Han à aimer son prochain sans le juger. Qi'ra, elle, est, en revanche, plus encline à tout calculer, à fomenter des plans et surtout à se méfier de tout ce qui peut arriver. Elle croit, en effet, que tout le monde va la trahir à un moment ou un autre. Elle n'a donc confiance en personne. Pour elle, le seul moyen de survivre est de ne compter que sur elle-même étant persuadée que seule son ambition est à même de lui faire gravir les échelons de la réussite.

Parmi les autres personnages du roman, il est impossible de ne pas parler de Tsuulo, un rodien qui fait partie des Vers Blancs avec Han et Qi'ra, et qui va se retrouver impliquer dans leurs embrouilles. Aussi attachant que ses compères, il est d'autant plus une bonne surprise qu'il est totalement inédit par rapport au film. Cet expert en informatique, qui ne connaît pas le Basic, est compris uniquement par Han qui a décidément un don pour les langues extraterrestres et prend de fait la fonction de traducteur personnel. Tsuulo va aussi devenir, peu à peu, l'ami de Qi'ra. Les trois vauriens vont alors former un trio soudé avec beaucoup de respect entre eux.
Un autre personnage intéressant est à rechercher du côté du responsable de tout ce qui arrive aux trois adolescents. Ambivalent, il présente, en effet, des aspérités et des valeurs intéressantes, surtout quand elles sont comparées à celles des trois jeunes vauriens. La découverte de ce commanditaire et de son environnement font sûrement partie d'un des meilleurs passages de Morts ou Vifs bien qu'il soit difficile d'en dire trop sans gâcher la révélation.
Enfin, les différentes organisations que devront affronter les trois jeunes gens valent tout autant le détour : les Vers Blancs de Lady Proxima, déjà vus dans le film, mais aussi le Gotra Droïde et le Syndicat Kaldana. Chacun a des bonnes raisons de prendre l'ascendant sur ses concurrents mais tous sont aussi dangereux les uns que les autres.

L'autre grand atout de Morts ou Vifs est son incroyable réussite à décrire son environnement et donc à enrichir le film Solo : A Star Wars Story. Le roman permet, il est vrai, de présenter de façon plus poussée la planète Corellia et, en particulier, sa capitale Coronet City. Toutes deux sont rapidement vues dans l'introduction du film, juste avant qu'Han obtienne son nom de "Solo". Grâce à la course-poursuite du livre, le lecteur a ainsi le moyen d'en apprendre plus sur la planète, de ses bas-fonds à ses riches résidences, de ses lieux isolés à ses étendues abandonnées ou polluées, de son quartier d'affaire à ses chantiers navals. La situation difficile de ses habitants est, en outre, particulièrement bien décrite ainsi que les dérivatifs leur permettant de s'échapper, de temps en temps de cet enfer. Quand, en plus, le système mafieux qui sévit dans la ville est parfaitement mis en avant, le lecteur plonge tout de suite dans un univers sombre et glauque à l'image de l'antre des Vers Blancs découverts dans le long-métrage et que le roman permet là encore d'approfondir.

Morts ou Vifs est une excellente préquelle de Solo : A Star Wars Story qui arrive à en approfondir plusieurs éléments comme la description de la planète Corellia mais aussi les deux personnages principaux que sont Han et Qi'ra. Avec un récit simple mais haletant, il est difficile de ne pas terminer le livre une fois commencé. Morts ou Vifs prouve, s'il en était encore besoin que les romans jeune adulte de Star Wars ne sont absolument pas à négliger car ils peuvent être tout aussi bons, voire meilleurs, que les romans dits adultes.

Poursuivre la visite

1985 • 2019

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.