Kobol
Date de création :
Le 28 juin 2012
Nom Original :
Kobol
Créateur(s) :
Charlie Bean
Robert Valley
Apparition :
Télévision
Voix Originale(s) :
Mark Boone Junior

Le portrait

Publié le 09 juillet 2020

Au sein de la grande galerie de personnages de Tron La Révolte, la série animée produite par Disney Television Animation inspirée de l'univers des films Disney, Tron et Tron L'Héritage et diffusée sur la chaîne Disney XD du 18 mai 2012 au 28 janvier 2013, Kobol se trouve dans le camp des méchants. Un méchant certes déterminé mais toutefois secondaire. Il ne représente en effet pas une menace générale pour Tron et Beck comme peuvent l’être Pavel ou le Général Tesler. Il est en réalité un mafieux ordinaire issu de la grande délinquance servant uniquement ses intérêts sans portée politique particulière. Il n’est ainsi au service de personne à part lui-même et n’est notamment pas un partisan de Clu. Il s’accommode simplement de la dictature en vigueur et entend faire fructifier sous elle ses affaires.

Car Kobol est un prêteur sur gage qui tient boutique dans Purgos, le secteur malfamé d’Argon. Et il gère même directement son commerce puisque c’est lui qui se trouve derrière le comptoir quand Tron, clairement au fait de ses agissements, se présente devant lui accompagné par Beck et le questionne sur un rachat de disque de contrebande. Son jeune apprenti vient en effet de se faire dérober son propre disque par Galt, un pickpocket. Et pas n’importe quel pickpocket puisqu’il se révélera plus tard travailler pour Kobol qu’il refusera d’ailleurs, même acculé, de dénoncer, craignant pour sa propre sécurité. Car son patron, sous les airs d’honnête commerçant qu’il veut bien se donner, est un vrai truand qui ne recule devant rien, ni personne quand ses intérêts sont en jeu, allant jusqu’à se débarrasser lui-même de ses équipiers devenus gênants. Habile et manipulateur, il sait se faire craindre et tout autant jouer les âmes charitables quand, par exemple, Beck le supplie de l’aider à retrouver son disque. Ainsi, feignant de s’émouvoir de la détresse du jeune programme - dont les souvenirs et la personnalité sont en train de s’effacer - qui lui explique avoir déjà fait trois boutiques du quartier à la recherche de son disque volé, il promet d’aller se renseigner. Il précise néanmoins qu’il le fera seul, refusant d’être suivi. Il décline alors son nom à ses « clients » et leur précise, avec un cynisme incroyable, qu’ils ont de la chance d’être tombé sur lui tant « à Purgos, on ne peut faire confiance à personne ».

Tron, dupe de rien, lui propose alors de se retrouver plus tard dans une taverne d’énergie toute proche : une fois dans la rue, il annonce pourtant à Beck que Kobol leur a menti. Tandis qu’il entreprend d’expliquer à son apprenti les symptômes d’amnésie partielle puis totale qui ne vont pas tarder à se manifester chez lui à la suite de la perte de son disque, tous deux sont attaqués par un gang qui leur reproche de s’être introduits sur leur territoire. Après un intense combat de rue, ils parviennent à s’extirper du piège grâce à l’intervention divine de Lux qui sauve directement Beck, paralysé par une brutale perte de repères et de mémoire. Réfugiés sur le toit d’un bâtiment, ils prennent tous trois alors le temps de faire les présentations, Tron, dont l’identité reste secrète, s’empressant de connaître la motivation réelle de Lux. Elle explique alors avoir déjà croisé des Errants (des programmes ayant perdu disque, mémoire et identité), une qualification dont Beck refuse d'être affublé. Lux le recadre tout de go, lui précisant que ce n’est qu’une question de temps pour qu’il le devienne. Elle lui précise néanmoins qu’elle est en mesure de l’aider, connaissant notamment Purgos « comme sa poche ». Et elle s’enfuit...

Non sans avoir demandé à Beck, visiblement ému par cette belle rencontre, de se reconcentrer, Tron décide de retourner avec lui dans les bas-fonds toujours en quête du fameux disque. Ils se rendent ainsi à la taverne où ils sont censés retrouver Kobol et tombent par surprise sur Galt, attablé dans un coin. Tentant une fuite par les réserves, il est rapidement intercepté mais aura juste le temps d’expliquer qu’il n’a plus le disque en sa possession, refusant au passage de dire qui était son commanditaire, de peur d’en subir les représailles. Victime d’une agression mortelle depuis la rue, il se voit oblitéré sans aucune autre forme de procès. Tron et Beck se lancent aussitôt à la poursuite de son assassin qui n’est autre que Kobol. Échouant dans leur entreprise, ils rejoignent alors Lux qui entreprend de soigner Beck, du moins un temps, pour ralentir le processus de perte de mémoire. Sans en avoir conscience, ils sont en fait tombés dans un piège de Kobol ; Lux étant à son service. Elle neutralise donc Tron et manipule Beck, lui faisant croire qu’il n’a rien à craindre. Les emmenant tous les deux sur le toit d’un bâtiment, Kobol avec l’aide de Lux a en réalité prévu de remettre le Renégat aux forces d’occupation. Menotté, Tron cherche alors à faire prendre conscience à Beck du danger qui les guette mais l’apprenti, confus dans ses mémoires, est désormais persuadé qu’il est lui aussi un militaire et qu’il rejoint donc son camp. Kobol agacé par les interventions incessantes de Tron, dont l’identité est toutefois demeurée secrète, toujours dissimulé qu'il est derrière son casque, décide de l’oblitérer mais s’en voit immédiatement empêché par Lux qui explique avoir peur que cela n’entache la confiance de Beck en eux et par ricochet sa manipulation. Kobol se montre alors très énervé par l’intervention de la jeune programme et le lui fait violemment comprendre. Il se range pourtant à son avis et lui demande de surveiller Tron le temps qu’il remette Beck aux autorités.

Erreur stratégique. Tron va en effet parvenir à convaincre Lux de la malignité de Kobol et surtout de la menace qu’il représente aussi pour elle. Libéré, il part l’affronter avant qu’il ne livre Beck.
Kobol et Tron s’affrontent ainsi dans un duel acharné où le mafieux révèle des aptitudes au combat remarquables. Il sait notamment utiliser deux disques (dont celui de Beck) en même temps et maîtrise tout autant l’art du bâton de combat. Il finissent ensuite à mains nues, Kobol s’étonnant de la résistance de son adversaire et réclamant de connaître de son identité. Vaincu au combat, il n’a toutefois pas dit son dernier mot puisqu’il recoure l’aide de Beck, à qui il présente Tron comme leur ennemi commun. Dès lors, il lui intime l’ordre de l’oblitérer sur le champ ! Tron en appelle aussitôt au for intérieur de son apprenti, lui rappelant la cause pour laquelle il se bat et le fait qu’il n’est pas un assassin. Pour finir de le convaincre, Tron dévoile alors son identité en retirant son masque. Kobol, déstabilisé un temps par cette révélation, réitère son ordre initial à Beck. Devant son refus, il décide de prendre les choses en main et s’en prend d’abord au Renégat dont il confesse connaître l’identité depuis le début et détester la faiblesse, avant de s’attaquer de nouveau à Tron. Il entend en réalité faire coup double en se débarrassant des deux. Ayant récupéré son disque et donc sa mémoire, Beck a désormais les idées claires et peut venir à la rescousse de Tron. Luttant contre Kobol, il parvient rapidement à le maîtriser. Alors que Tron explique qu’ils ne peuvent pas laisser Kobol libre derrière eux car il connaît l’identité du Renégat, Beck refuse pourtant de l’oblitérer et annonce, comme solution, vouloir l’emmener avec eux pour décider de son sort ensuite. Kobol rit de ce projet et parvient à se menotter à Beck, tel un poids mort, tandis que l'armée de programmes de Tessler est sur le point d’arriver. La situation semble figée, désespérée. C’est à ce moment que Lux, en retrait depuis le début, choisit d'intervenir en lançant son propre disque pour oblitérer Kobol, libérant de fait Beck. Elle révèle alors être depuis toujours une partisane de Tron et de son combat et avoue qu’elle n’aurait jamais agi comme elle l’a fait si elle avait connu au préalable leurs identités. Lux leur remet ensuite le disque de Kobol en leur demandant de le détruire puis leur annonce qu’elle va retenir les militaires, le temps suffisant pour leur permettre de fuir. Elle y laissera la vie...

Kobol est doublé en version originale par Mark Boone Junior, un acteur américain qui a tourné dans de nombreuses productions, longtemps pour des rôles anecdotiques comme ce fut le cas par exemple dans Armageddon. Il est surtout connu pour ses rôles dans Memento et Batman Begins de Christopher Nolan ainsi que pour celui de Bobby « Elvis » Munson dans la série Sons of Anarchy.


Mark Boone Junior

Personnage véreux pour ne pas dire vérolé, Kobol tire son nom du Cobol, acronyme de COmmon Business Oriented Language, un langage informatique créé en 1959 et toujours utilisé dans les secteurs de la banque, des assurances et des grandes administrations. Or il se trouve qu'il est moqué pour sa relative complexité et rebute les programmeurs qui aiment à changer la signification de son acronyme en Compiles Only Because Of Luck (fonctionne uniquement par chance) ou encore Completely Obsolete Business Oriented Language (langage orienté pour une gestion complètement obsolète)...

Méchant de seconde zone, sans foi ni loi, Kobol, un personnage qui apparaît et meurt dans l'épisode 5 de la saison 1 intitulé Mémoire Vive, ne recule devant rien pour servir ses intérêts. Vrai stratège et remarquable combattant parvenant à donner, sur le ring, du fil à retordre à Tron (certes affaibli par sa maladie dégénérative), il constitue le temps d’un épisode un grand danger pour l'avenir du Renégat et de sa lutte révolutionnaire.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.