Ratatouille
L'Aventure Totalement Toquée de Rémy

Ratatouille : L'Aventure Totalement Toquée de Rémy
L'affiche
Date d'ouverture :
Le 10 juillet 2014
Type d'attraction :
Parcours scénique
Musique :
Michael Giacchino
Durée :
5 minutes
(sans tenir compte de la file d'attente)

Le synopsis

Rétréci à la taille d'un rat, le visiteur est invité par le Petit Chef Rémy, à venir déguster une de ses délicieuses recettes à la table familiale. Mais pour cela, il lui faudra traverser les cuisines du restaurant Chez Gusteau où veille l'irascible Chef Skinner. Manque de chance, il déteste les rats !

L'expérience

C'est après avoir descendu la Rue Auguste Gusteau que la fontaine s'offre en prélude à la halle qui mène le visiteur vers l'entrée de l'attraction.

 

En passant par les toits de Paris, où le Chef Gusteau, depuis son enseigne, vante l'incroyable cuisine de Rémy, et alors qu'aboient les chiens au loin, le visiteur est progressivement rétréci jusqu'à atteindre la taille d'un rat afin d'embarquer sur le dos d'un des nombreux membres de la grande famille du Petit Chef.

 

Le fantôme de Gusteau lui propose en effet de rejoindre Rémy qui trottine sur la verrière des cuisines du restaurant Chez Gusteau et qui réfléchit au choix de la recette qu'il pourrait préparer à ses invités : un coq au vin ? Une omelette ? Non, mais c'est bien sûr... une Ratatouille !

Soudain la verrière s'ouvre et voilà tout ce petit monde projeté bien involontairement dans les cuisines de Chez Gusteau où s'ensuit une course folle entre jambes des commis, objets et aliments divers et dessertes... Fort heureusement Linguini veille au grain et tente, tant bien que mal, d'apporter son aide en ouvrant la porte du garde-manger.

Mais qu'il fait frais ici ! Parmi les différentes victuailles, de petits yeux clignent, des dents croquent... Le visiteur n'est probablement pas le seul être incongru en ces lieux ! Dans le réfrigérateur qui lui fait face, Rémy fait d'ailleurs la leçon à Émile pour que lui et ses congénères ne pillent pas toute la nourriture, sans grand succès à dire vrai... Très vite, le visiteur se retrouve de nouveau en cuisine, où Linguini tente grossièrement, à l'aide de sa serpillère, de dissimuler aux yeux du Chef Skinner les rongeurs qui fuient partout.

Dernier refuge sous la gazinière : pas vraiment une excellente idée, surtout quand un des cuisiniers allume le four !

Direction le restaurant où le gourmet Anton Ego est face au Chef Skinner qui - décidément - n'aime pas du tout les .... RATS !!

Encore une fois, c'est Linguini qui joue le sauveur en révélant un trou de souris qui mène le visiteur dans les murs du restaurant toujours pourchassé par un Chef Skinner plus énervé que jamais.

Les rats se retrouvent alors dans la cuisine de La Ratatouille où Rémy et sa brigade de rongeurs préparent sous les yeux du visiteur le fameux plat qui a fait sa réputation : les saveurs s'entremêlent et le champagne ne résiste pas longtemps aux assauts de quelques uns. La force du bouchon renvoie alors le visiteur à l'étage supérieur, au Bistrot Chez Rémy, où le Petit Chef et toute sa famille - et elle est nombreuse ! -, l'accueillent sous un air de musette dans leur restaurant. Tout en servant les convives, Rémy remercie enfin le visiteur d'être venu avant d'être interrompu par le glouton Émile qui avale le plat qu'il s'apprêtait à servir. Entendant le corriger, Rémy part immédiatement à la poursuite de son frère.

Il est déjà temps de quitter cette agréable guinguette... À moins de se laisser tenter par un bon repas.

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 30 juin 2014

Ratatouille : L'Aventure Totalement Toquée de Rémy est une des nouveautés les plus importantes depuis l'ouverture du Parc Walt Disney Studios en 2002. Importante en taille (une attraction, un restaurant et une boutique) ; importante en investissement (près de cent cinquante millions d'euros) ; importante pour l'avenir car elle apporte un nouveau souffle au second Parc du resort parisien.

Située au cœur de La Place de Rémy, représentant le Paris de l'univers du film Ratatouille réalisé par Brad Bird en 2007, l'attraction dont le nom de travail était Ratatouille Kitchen Calamity est entourée du restaurant Bistrot Chez Rémy et de la boutique Chez Marianne - Souvenirs de Paris. Si l'inauguration a eu lieu le 21 juin 2014 en présence de Bob Iger, Tom Staggs et Philippe Gas, dès 2010, les premiers détails étaient apparus dans la rue Auguste Gusteau qui, bien qu'anonyme, ne laissait que peu de doute sur l'avenir : le buste de Gusteau (vite dissimulé) sur l'arche menant à Toy Story Playland, les gravures de Rémy sur les bancs et les toques aux sommets des potelets formaient autant d'indices précieux...

Ainsi, La Place de Rémy s'intègre à Toon Studio, entre Toy Story Playland et Toon Backlot, dans une zone où les visiteurs ne sont plus acteurs mais deviennent eux-mêmes personnages, immergés dans l'univers du dessin animé. Aucune trace de tournage de cinéma ici, les décors représentent l'univers du film de façon réaliste et détaillée. Ratatouille : L'Aventure Totalement Toquée de Rémy comble un véritable manque du Parc Walt Disney Studios en étant son premier parcours scénique de grande ampleur à vocation familiale. Les dernières extensions de Toon Studio (Toon Backlot en 2007 et Toy Story Playland en 2010) n'étaient donc en quelque sorte que la mise en bouche d'un menu visant à développer davantage l'attrait du Parc auprès des familles lui reprochant son ton plus adulte.

Il s'agit de la première attraction de Disneyland Paris à proposer la panoplie complète de files d'attentes dès son ouverture : les files standards, la file FASTPASS et l'"Embarquer seul" permettent ainsi de prendre en compte tous les profils de visiteurs et de maximiser la capacité des lieux. L'attraction devrait ainsi avoir l'un des plus gros débits de Disneyland Paris, bien éloigné d'un Crush's Coaster à l'appétit de moineau. Pour pouvoir profiter de l'expérience complète, le visiteur a d'ailleurs tout intérêt à utiliser la file classique, les files pour rats solitaires ou pressés permettant juste d'avoir un aperçu du Chef Gusteau par-dessus un mur et un rétrécissement narratif plutôt brutal.

L'histoire propose un voyage en deux temps et à travers pas moins de trois restaurants : la majeure partie s'intercale au milieu du film Ratatouille, dans le restaurant Chez Gusteau où Linguini, encore simple commis au service du Chef Skinner, a déjà entamé sa relation avec Rémy. Puis, le visiteur retrouve les deux compagnons alors qu'ils ont ouvert les restaurants La Ratatouille (pour les humains) et Bistrot Chez Rémy (pour les rongeurs), avec l'aide de leur fondateur, Anton Ego (qui, plus en amont, est servi par Skinner Chez Gusteau). La scène finale fait d'ailleurs office de suite au film car elle s'attarde davantage sur le bistrot miniature.
S'il fallait trouver un défaut à cette aventure, c'est véritablement cette ellipse dans le scénario où le spectateur passe directement du restaurant Gusteau à celui de Linguini : mais une attraction se doit-elle de suivre toujours fidèlement l'histoire dont elle s'inspire ?

Technologiquement, Ratatouille : L'Aventure Totalement Toquée de Rémy est une grande première pour Walt Disney Imagineering, car si le principe d'un parcours scénique véhiculé sans rails est déjà partie intégrante des attractions Pooh's Honey Hunt et Aquatopia à Tokyo Disney Resort, ou encore de Mystic Manor à Hong Kong Disneyland Resort, c'est la toute première fois qu'il lui est adjoint une quatrième dimension telle qu'elle pouvait être appréciée dans Chérie, J'ai Rétréci le Public (une des scènes semble d'ailleurs s'en être fortement inspirée !) tout en gardant un esprit très familial. Il aura fallu cinq ans pour la concevoir.
D'autres filiales de Disney se sont d'ailleurs, dans d'autres circonstances, associées au concurrent Universal Creative afin de développer des attractions aux technologies similaires mais exploitées dans des circonstances différentes pour un public plus adeptes de sensations fortes : Marvel pour The Amazing Adventures of Spider-Man et Industrial Light & Magic pour Transformers: The Ride.

Le visiteur est invité à porter des lunettes 3D de la marque Dolby qui se retrouvent déjà utilisées dans Star Tours : The Adventure Continues à Disney's Hollywood Studios, au Disneyland Park californien et à Tokyo Disneyland et qui s'avèrent nécessaires pour profiter pleinement de l'aventure.
Des dômes concaves accueillent ainsi des écrans bénéficiant de projection en Ultra Haute Définition. Trois d'entre eux sont présentés à trois rat-mobiles évoluant à leur pied simultanément tandis que chaque véhicule a droit à son écran spécifique lors de la séquence de la course-poursuite, celle-ci gagnant d'ailleurs énormément en efficacité et en immersion.
Devant les trois dômes partagés, il est néanmoins à regretter la jonction quelque peu brutale entre l'écran et le sol lisse qui peut parfois distraire le visiteur...
L'animation en images de synthèse, logiquement confiée à Pixar Animation Studios et supervisée par le réalisateur Brad Bird, ne souffre d'aucune critique. Elle représente même une prouesse de plus pour Pixar car la taille des écrans et la proximité à laquelle ils se situent par rapport aux véhicules a conduit les studios de Luxo Jr. à soigner les détails bien plus finement que pour une projection cinématographique classique. La tridimensionnalité de l'image est de grande qualité, comme toujours chez le label qui a déjà livré des versions 3D très réussies pour ses films d'animation ; autant les volumes que les distances sont ici excellents.

Le véhicule, surnommé "rat-mobile" est quasi-autonome, guidé par sa propre position et celle de ces congénères, comme s'il n'avait pour seul but que de mener ses occupants auprès de Rémy (pas nécessairement par le plus court chemin, cela dit). L'absence de tout rail permet d'ailleurs aux rat-mobiles d'effectuer le plus beau des ballets, et des créneaux d'une précision à rendre fou un moniteur d'auto-école...

Non seulement l'attraction s'illustre grâce à ces technologies modernes, mais elle n'omet pas, pour autant, de s'inscrire dans la tradition des parcours scéniques Disney avec de véritables décors surdimensionnés qui prennent toute leur ampleur dans le garde-manger (un jambon d'une tonne et demi importé de Hollande ou bien un poisson grand comme ça), des effets d'odeurs appuyant l'effet. Un soin particulier a également été porté aux cheminées, aliments mais, aussi aux feuillages (une équipe entière étant dédiée, en phase de construction, à la réalisation des feuilles, en surnombre au bistrot). L'embarquement bénéficie d'un très beau décor constitué de toitures et cheminées aux couleurs douces et, s'associant à la musique d'ambiance, rappelle le Blue Lagoon de Pirates of the Caribbean ou encore la première séquence de Gran Fiesta Tour Starring The Three Caballeros. Le quai de débarquement est, quant à lui, une vitrine ouverte sur l'autre attraction de La Place de Rémy : son Bistrot Chez Rémy.

Il y a, enfin, bien plus à voir que l'œil ne puisse percevoir dès le premier passage, l'envie d'y retourner sera donc grande...

Ratatouille : L'Aventure Totalement Toquée de Rémy est une vraie réussite, que ce soit pour ses véhicules et leur mode de déplacement tout en douceur ; son plein de surprises, ses scènes d'animation en 3D développées spécialement par Pixar ou encore la taille des projections sphériques que l'attraction propose obligeant les équipes à peaufiner comme rarement les plus minuscules détails.

Conclusion : Pari(s) réussi. Visiteur ra(t)vi.

Note :
Durant sa campagne publicitaire ainsi que sur de nombreux visuels destinés à la presse, Ratatouille : L'Aventure Totalement Toquée de Rémy a vu son nom raccourci en Ratatouille : L'Attraction (Ratatouille: The Adventure en anglais).

Les critiques de l'équipe
Alexis Audren : Merveille technologique couplée avec des décors sublimes et séquences de poursuites parfaitement réalisées, cette attraction est l'une des meilleures attractions du resort parisien !
★★★★
★★★★
Laurent Armand-Zuniga : Paris est la plus belle ville du monde, plus encore quand elle est, comme ici, fantasmée à la manière de Ratatouille mais grandeur nature ! Magique.
★★★★
★★★★

La disponibilité

Cette attraction est toujours ouverte, à Toon Studio, dans le Parc Walt Disney Studios de Disneyland Paris.