Zac Efron
Date de naissance :
Le 18 octobre 1987
Lieu de Naissance :
San Luis Obispo, en Californie, aux États-Unis
Nationalité :
Américaine
Profession :
Acteur
Producteur

Le portrait

rédigé par
Publié le 19 janvier 2016

Il y a tout juste 10 ans, en 2006, la jeunesse se découvrait une nouvelle idole dans le téléfilm de Disney Channel, High School Musical - Premiers Pas sur Scène. Zac Efron devenait ainsi le héros chantant et dansant de toute une génération (sa coupe de cheveux a d'ailleurs constitué un phénomène de mode largement suivi). Mais dans l'ombre de cette image propre et simple de l'icône d'une époque, se cache en réalité un acteur diversifié qui recherchera toujours à casser son image et éviter les étiquettes. C'est aussi un homme fragile qui manquera de peu de se faire aspirer par le tourbillon d'Hollywood et de la célébrité.

Zachary (Zac) Efron naît le 18 octobre 1987 à San Luis Obispo en Californie. A partir de 11 ans, il développe à la fois ses talents d'acteur et de chanteur en montant sur scène dans de nombreuses comédies musicales comme Gypsy, Peter Pan, The Boy Who Wouldn't Grow Up, Little Shop of Horrors (composée par Alan Menken) et The Music Man.

En 2002, à l’âge de 14 ans, Zac est découvert sur le petit écran en jouant la version jeune du Dr Simon Tam, le médecin de l’équipage du Serenity, à l’occasion d’un flashback dans un épisode de la série Firefly, créée par Joss Whedon, le futur réalisateur de Marvel's Avengers.

Un Cœur Gagnant
La Vie de Palace de Zack & Cody

Après un premier rôle au cinéma en 2005 dans le film Un Cœur Gagnant de Craig Clyde, où il devient un champion de courses de chevaux, il multiplie les apparitions à la télévision dans différents téléfilms et des séries prestigieuses telles qu'Urgences (2003), Le Protecteur (2004), Les Experts à Miami (2005), NCIS (2006) et apparaît en 2006 chez Disney Channel dans un épisode de La Vie de Palace de Zack &  Cody. Il fait également la voix de Davey Hunkerhoff dans la série animée Les Remplaçants, un garde-côte qui n’apparaît que dans un seul épisode.

Les Remplaçants

Mais son expérience la plus longue à la télévision est un rôle récurrent dans la série Summerland diffusée sur WB entre 2004 et 2005 où il prouve ses aptitudes dramatiques en interprétant un jeune adolescent battu par son père alcoolique.


High School Musical - Premiers Pas sur Scène

Pourtant, c’est chez Disney que sa carrière décollera vraiment en 2006 en décrochant le rôle d’un lycéen capitaine de basket-ball se découvrant un talent pour le chant dans une petite production Disney Channel qui se révèlera beaucoup plus importante qu’elle ne le laissait paraître, High School Musical - Premiers Pas sur Scène de Kenny Ortega. Le Disney Channel Original Movie est idéal pour Zac, fort de son expérience dans la comédie musicale, tant pour le chant que pour la danse. Signant avec lui la meilleure audience de toute l’histoire de la chaîne, son rôle de Troy Bolton le propulse instantanément au rang de star ;  élu alors Révélation masculine aux Teen Choice Awards de 2006. Malgré tout, l’expérience de Zac Efron sur ce film lui laisse un goût amer car presque toutes ses parties chantées sont finalement doublées par la voix du compositeur Drew Seeley. En effet, les chansons ayant été écrites pour un ténor, Zac n’est pas à la hauteur vocale des espérances de la production, malgré son indéniable talent pour le chant, qu’il aura l’occasion de prouver dans la suite de sa carrière. Le téléfilm est  à l'époque un tel phénomène qu’une tournée en concert avec les acteurs originaux est même organisée : Zac décline cependant l'offre et se voit remplacé une fois de plus par Drew Seeley. Il s’intéresse en fait à un projet bien plus grand.

Hairspray

Désirant laver l'affront que constitue pour lui son doublage dans le téléfilm, Zac Efron participe, en effet, au casting de l’adaptation cinématographique de la comédie musicale Hairspray de 2007, composée par Marc Shaiman et ayant connu un large succès en 2002 à Broadway. Il décroche ainsi le rôle de Link Larkin, star du chant et de la danse dans une émission de télévision locale dans les années 60. Il brille littéralement dans les numéros musicaux et atteint dans ce film le paroxysme de sa carrière musicale. C’est également son premier grand rôle aux côtés d’illustres acteurs comme John Travolta, Christopher Walken et Michelle Pfeiffer. L’adolescent de Disney Channel scintille déjà aux côtés des étoiles du 7ème art, ce qui lui vaudra de décrocher pour ce film la récompense "Celui à observer" aux Young Hollywood Awards de 2007 et d'être la Révélation masculine des MTV Movie Awards de 2008.

High School Musical 3 : Nos Années Lycée
L’aventure Disney ne s’arrête pourtant pas là, puisqu’il participe la même année à la suite du phénomène de l’an passé avec High School Musical 2. Le téléfilm bénéficie d’un peu plus de moyens que le premier, et les audiences sont excellentes. Et surtout, les chansons sont adaptées à la voix de Zac dont le chant s’est considérablement amélioré avec l’expérience Hairspray. Mais la saga HSM n’obtiendra ses lettres de noblesse qu’avec High School Musical 3 : Nos Années Lycée en 2008, tourné pour le cinéma et diffusé dans les salles. Si Zac Efron n’avait pas attendu le 3ème opus de sa saga fétiche pour s’inviter dans les salles obscures, il ne rate pas, pour autant, l’occasion de briller une nouvelle fois dans une comédie musicale au cinéma, réalisée elle aussi par Kenny Ortega, déjà auteur d'une grande comédie musicale au cinéma en 1992 avec Newsies - The News Boys. Le film est une vraie réussite ! Les chorégraphies sont grandioses et les chansons bénéficient de magnifiques orchestrations ; il est indéniablement le meilleur épisode de la trilogie et les cérémonies de récompenses ne s'y trompent pas : grâce à l'opus, Zac obtient la meilleure performance masculine aux MTV Movie Awards de 2009 et devient la Révélation de l'année au ShoWest 2009. Il quitte donc Disney sur une très bonne note.


Orson Welles & Moi

Toujours en 2008, Zac Efron entend poursuivre sa présence au cinéma, en s’empressant de jouer le rôle principal du nouveau film de Richard Linklater (la trilogie Before), Orson Welles & Moi, un drame historique autour du légendaire cinéaste. Il est également retenu pour le premier rôle (tenu autrefois par Kevin Bacon) du remake de Footlose mais y renonce finalement craignant de se coller définitivement l’étiquette d’acteur de comédies musicales.

Il collabore ensuite deux fois d'affilée avec le réalisateur Burr Steers sur deux films fantastiques différents aux scénarios ambitieux et très réussis qui lui vaudront d'être nommé deux années de suite aux MTV Movie Awards comme meilleur acteur.
En 2009, il est la vedette de la comédie fantastique 17 ans Encore, remake du téléfilm Disney de 1986 Avoir 17 Ans... à 40 Ans... et mélange savoureux , Big, Freaky Friday : Dans la Peau de ma Mère et Retour vers le Futur, dont il est la transposition moderne en schéma inversé : le fils voyageant dans le temps pour retourner au lycée de ses parents devient ici le père voyageant dans le temps (corporellement parlant) pour retourner au lycée de ses enfants. Dans ce rôle, Zac Efron en idole de la jeunesse, rappelle terriblement Michael J. Fox trois décennies plus tôt.
En 2010, Zac donne la réplique à Kim Basinger dans le drame surnaturel Le Secret de Charlie où il interprète de manière très poignante un jeune frère endeuillé en proie à ses démons.
Son statut de star est définitivement assis lorsqu’il participe au festival de stars hollywoodiennes annuel dans le film de Gary Marshall, Happy New Year.

Pour autant, il ne délaisse pas totalement la télévision en étant une voix récurrente pour la série animée parodique Robot Chicken de 2009 à 2014, ce qui lui permet d’interpréter des rôles aussi divers qu’Anakin Skywalker, Harry Potter, Billy Joel ou encore Superboy et Brainiac.
Apparemment amusé par l’exercice de comédien de doublage, il joue de sa voix également dans le film d’animation Le Lorax en 2012 dans la peau de Ted, un adolescent de 14 ans.


The Lucky One

Voulant une fois pour toutes casser son image d’acteur adolescent de comédies et de films musicaux, il commence à choisir dès 2012 des films plus dramatiques comme The Lucky One, avec le rôle d'un militaire désœuvré de retour de la guerre en Irak. Il obtient pour ce seul film deux Teen Choice Awards du meilleur acteur dans les catégories Drame et Romance et un People Choice Award comme meilleur acteur dans un drame. La même année, il se fait remarquer dans Paperboy (thriller avec Matthew McConaughey et Nicole Kidman), At Any Price (drame familial avec Dennis Quaid) ou encore Parkland (suspense politique autour de l’assassinat de John Kennedy).

Paperboy

Côté vie personnelle, Zac Efron, après une plutôt longue relation avec Vanessa Hugdens rencontrée, alors tous les deux très jeunes, sur le tournage d'High School Musical - Premiers Pas sur Scène, enchaine les conquêtes : il commet même l'incroyable bévue de laisser tomber sur le tapis rouge de l'avant-première du film Le Lorax un préservatif, confirmant là devant les médias du monde entier sa réputation de coureur de jupons...
Pire encore, son addiction à la cocaïne, à l’ecstasy et à l’alcool le rattrape bientôt et brise sa carrière dans son élan, le contraignant de suivre une cure de désintoxication en 2013 dont il peine encore aujourd’hui à se relever.

Malgré tout, il revient dans des films moins graves en 2014, en portant pour la première fois la casquette de producteur sur le film Célibataires... ou Presque, une comédie romantique de Tom Gormican dans laquelle il joue également un des premiers rôles. Il incarne un DJ de 23 ans dans le milieu de l'électro et des nuits californiennes dans We Are Your Friends en 2015, et il retourne dans le milieu des étudiants pour les besoins de la comédie de Nicholas Stoller (scénariste des deux derniers films des Muppets), Nos Pires Voisins, dont le succès va bientôt permettre une suite qui sortira dans le courant de l’année 2016.

Zac Efron n’est donc pas à proprement parler un acteur de l’écurie Disney, même si sa célébrité a vraiment pris son envol avec une trilogie produite par Disney Channel. Avec le succès prodigieux de la trilogie High School Musical, le public lui a, en effet, collé une étiquette d'égérie Disney dont il est difficile de se débarrasser, bien que Zac ait très vite cherché à diversifier ses rôles et n’ait pas poursuivi sa collaboration avec la maison de Mickey. Il a su, en réalité, rapidement s’imposer dans des films très variés, musicaux, fantastiques, historiques, comiques et dramatiques et demeure à jamais une icône de la jeunesse des années 2000.

La filmographie

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
Acteur : Trevor • Comédie • 3 Saisons
2005 • 2008
Télévision
2005 • 2008
Télévision
002
High School Musical - Premiers Pas sur Scène
Acteur : Troy Bolton • Comédie musicale
2006
Télévision
2006
Télévision
003
Acteur : Davey Hunkerhoff • Animation 2D • 2 Saisons
2006 • 2009
Télévision
2006 • 2009
Télévision
004
High School Musical 2
Acteur : Troy Bolton • Comédie musicale
2007
Télévision
2007
Télévision
005
High School Musical 3 : Nos Années Lycée
Acteur : Troy Bolton • Comédie musicale
2008
Cinéma
2008
Cinéma
006
Acteur : Mike O'Donnell • Comédie • New Line Cinema
2009
Cinéma
2009
Cinéma
007
Acteur : Tedd Wiggins • Animation 3D • Universal Pictures • 3-D
2012
Cinéma
2012
Cinéma
008
Intervenant • Talk Show • 13 Saisons
2003 • ....
Télévision
2003 • ....
Télévision
009
Intervenant • Talk Show
2012 • ....
Télévision
2012 • ....
Télévision
010
Intervenant • Promotionnel • "Live"
2016
Télévision
2016
Télévision
▲ Retour en haut de la liste ▲