Rico
Date de création :
Le 02 avril 2004
Nom Original :
Rico
Créateur(s) :
Russ Edmonds
Brian Ferguson
James Baker
Joe Haidar
Joseph Mateo
Joe Moshier
Apparition :
Cinéma
Voix Originale(s) :
Charles Dennis
Voix Française(s) :
Michel Vigné

Le portrait

rédigé par
Publié le 03 novembre 2015

Les crapules sont légions chez Disney. Mais si certaines sont reconnaissables dès le départ, d’autres savent très bien cacher leur jeu. Parmi ces antagonistes surprises, des méchants comme le Cocher, Monsieur Moustache, le Capitaine Rourke, Sa Sucrerie, Hans ainsi que Rico, l’un des seconds rôles de La Ferme se Rebelle.

Rico fait une entrée remarquée dans le classique de 2004. La ville est calme et chacun vaque à ses occupations. Le shérif Sam Brown ronfle devant sa prison. Les enfants jouent avec des pétards. Le facteur tamponne son courrier. Le photographe immortalise le portrait des citoyens. Les cow-boys chiquent au bord des maisons. Les éternels boit-sans soif sont rassemblés au saloon où leur quiétude est troublée par l’arrivée fracassante des vaches Maggie, Grace et Mrs. Caloway. Soudain, le ciel se couvre. L’ambiance devient pesante. L’orage résonne. Une épaisse poussière se lève au loin. Sur le dos de son étalon noir, Rico apparaît. Tout le monde est intimidé par l’arrivée du géant, y compris cette mouche interceptée en vol à qui le chasseur de prime ordonne de faire moins de bruit. L’insecte qui s’excuse repart en silence. Rico est en ville afin de livrer au shérif l’un des nombreux hors-la-loi recherché par la justice, Joe Mauvais-Œil, ligoté comme un veau, sa botte droite enfoncée dans la bouche. Empochant les quelques billets de la prime de la main de San Brown, surpris d’une telle efficacité, le cow-boy est prêt à repartir.

Car un bandit continue d’enfreindre la loi, la fripouille Alameda Slim, dont la tête est mise à prix 750 dollars. Pour mener à bien sa mission, Rico souhaite récupérer un nouveau cheval. Buck, la monture du shérif, saisit sa chance et fait montre de ses talents. Le bigadin extatique et son nouveau cavalier quittent alors la ville à la recherche du brigand. Mais l’alliance entre le cavalier et sa monture cesse après qu’Alameda Slim ait mis la main sur un nouveau troupeau. Arrivé trop tard, Rico décide de se séparer de Buck, qui fait le show devant Maggie, Grace et Mrs. Caloway et que le chasseur de prime juge « trop excité par les vaches ». Une fois encore, le cow-boy repart au triple galop, mais sans le cheval du shérif.

Lorsque Rico revient dans l’histoire, il se trouve près du repaire de Slim. Il semble être sur le point de capturer le hors-la-loi lorsque Buck retrouve sa trace. Mais si Rico est là, ce n’est finalement pas pour alpaguer le brigand, mais bien pour l’assister. Celui qui se présentait comme un représentant de la justice est en réalité une fripouille vénale. Le chasseur de prime est en fait « le plus fourbe et le plus perfide des mercenaires », le partenaire d’Alameda Slim, celui qui défend les intérêts du voleur en brouillant les pistes qui auraient pu mener les forces de l’ordre vers lui. Chargé de ramener Monsieur Wesley à la frontière, Rico est finalement éjecté de sa selle par Buck qui, malgré sa fascination passée pour le cow-boy, n’accepte pas qu’il soit du côté obscure de la loi. Un rodéo et quelques coups de sabots plus tard, le chasseur de prime prêt à exécuter le cheval est neutralisé par les vaches. « C’est la fin des Rico » !

Au moment de concevoir le personnage de Rico, les animateurs de Disney, au premier rang desquels Joe Moshier qui conçoit le méchant, reprennent tous les standards typiques des westerns spaghettis produits dans les années 1960. Le cow-boy est un homme imposant, aux épaules larges, vêtu d’un large stetson, d'un bandana et d’un long imperméable. Fine gâchette, son visage est placide et n’exprime aucune expression. Rico est animé à partir de model sheet dessinés par Sandro Cleuzo par toute une équipe d’artistes supervisée par Russ Edmonds. Entré chez Disney à la fin des années 1980 après des études à CalArts, Edmonds est le créateur de personnages comme Max, Cody, Philibert, Sarabi, Phoebus, Kala, Vincenzo Santorini, la chienne Stella et Tigrou. Pour La Ferme se Rebelle, son équipe s’est également occupée des chevaux à l’exception de Buck ainsi que des frères Trouillard.

Dans la version originale, Rico est interprété par Charles Dennis, acteur d’origine canadienne, également scénariste, réalisateur et journaliste, à l’affiche de plusieurs séries télévisées et qui a prêté sa voix à des dizaines de jeux vidéo. En Français, le rôle du méchant est tenu par Michel Vigné, doubleur attitré de Mickey Rourke et Michael Wincott, qui prête aussi sa voix à Green Lantern dans les séries animées D.C. Comics, à Quint dans la série Timon & Pumbaa - Les Héros du Film Le Roi Lion, au Major Francis Monogramme dans Phineas et Ferb ou à Louie dans Super Baloo.

Comme l’ensemble des personnages de La Ferme se Rebelle, Rico n’est pas resté dans les mémoires. Second rôle finalement mineur, même le retournement de situation dont il est l’acteur demeure insignifiant tant le film est poussif… Dommage.