You... and Your Five Senses
L'écran titre
Titre original :
You... and Your Five Senses
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Mai 1956 (16 mm)
Le 15 décembre 1955 (Télévision)
Genre :
Animation 2D
Durée :
7 minutes
Disponibilité(s) aux États-Unis :

Le synopsis

Jiminy Cricket décortique le secret des cinq sens...

La critique

rédigée par

You... and Your Five Senses est le deuxième court-métrage de la série éducative You... and Your.

Jiminy Cricket Presents : You... and Your est une série éducative créée spécialement pour le Mickey Mouse Club. Elle enseigne aux enfants tous les secrets de la biologie humaine. Construite sur une animation minimaliste (le nom du réalisateur n'est d'ailleurs même pas renseigné !), plusieurs de ses scènes sont communes à différents épisodes. Notamment, l'introduction propose la chanson du générique You Are a Human Animal composée par Jimmie Dodd, le présentateur du Mickey Mouse Club. Elle est illustrée via une animation revenant à chaque épisode où il est possible de voir plusieurs enfants qui pensent, lisent ou raisonnent car, comme l'indiquent les paroles, l'unique animal capable d'avoir des pensées complexes est l'homme. Pour la suite des courts-métrages, seules les explications, en deux parties, sur le sujet changent avec une première section introductive et une seconde explicative.

Au départ, deux épisodes sont proposés lors de la première saison : You... The Human Animal (1955) et You... and Your Five Senses (1955). Puis cinq nouveaux sont présentés lors de la seconde : You... and Your Ears (1957), You... and Your Eyes (1956), You... and Your Sense of Smell and Taste (1957), You... and Your Food (1957) et You... The Living Machine (1957). Ils sont ensuite dissociés de ceux du Mickey Mouse Club pour être diffusés de manière autonome, en 16 mm, dans les écoles américaines. Les deux premiers sont distribués à travers tout le pays dès mai 1956 (You... The Human Animal et You... and Your Five Senses), les deux suivants en mai 1957 (You... and Your Ears et You... and Your Eyes), la suite en décembre 1958 (You... and Your Food et You... The Living Machine) et le dernier en septembre 1962 (You... and Your Sense of Smell and Taste). Ils font leur petit effet dans le monde de l'éducation et constituent d'ailleurs les tout premiers cartoons à être mis à disposition officiellement par le studio de Mickey dans les établissements scolaires. Ils créent un précédent vite perpétué par Disney qui proposera ses services à l'Éducation nationale américaine à la fois par le biais de cartoons mais aussi de documentaires en prises de vues réelles, et ce, jusque dans les années 90. Un huitième, You... and Your Sense of Touch, est produit à la même époque que les sept autres mais fera d'abord son apparition en couleur en 16 mm en septembre 1962 en même temps que You... and Your Sense of Smell and Taste avant d'être diffusé en 1964, en noir-et-blanc cette fois, lors de la troisième saison de la première syndication du Mickey Mouse Club.

Dans You... and Your Five Senses, Jiminy Cricket énumère les cinq sens humains - l’ouïe, l'odorat, le goût, la vue et le toucher - et les compare à ceux du règne animal. La grande différence se fait grâce à la capacité de penser de l'homme. Il donne pour exemple le cas d'une éclipse du soleil. Si une poule ira se rendormir lorsque le soleil est caché par la lune, un homme lui continuera à faire ce qu'il fait en allumant juste la lumière pour s'éclairer. Jiminy Cricket insiste ensuite sur l'importance de la lecture qui permet de continuer à apprendre tout au long de sa vie. Il ouvre alors une encyclopédie pour énumérer de façon plus précise les cinq sens en comparant à chaque fois le comportement d'un être humain à celui d'un animal. Il parle d'abord de l’ouïe en pointant, par exemple, que l'homme a un sens auditif moins développé que le chien. Le professeur discute également des grillons qui ont leur oreille sur leurs pattes avant mais aussi du système de radar que possèdent les chauves-souris pour leur permettre de se déplacer admirablement dans l'espace, chose reproduite sur les avions grâce à l'aide de la technologie.

Jiminy Cricket aborde ensuite l'odorat, sens peu développé chez l'être humain, à mille lieux de celui du lapin notamment. Le goût est, inversement, très affûté chez l'homme voulant que sa nourriture soit non seulement bonne mais qu'elle ait l'air aussi délicieuse, contrairement à une chèvre qui peut manger n'importe quoi. Pour cette démonstration, certaines scènes sont reprises de la séquence All the Cats Join In tirée du film d'animation La Boîte à Musique, sorti en 1946. Le sens le plus important pour l'être humain est la vue, ce qui n'est pas le cas du rhinocéros qui s'aide d'oiseaux pour le prévenir du danger. Le crocodile, lui, a la possibilité d'utiliser ses yeux un peu à la façon d'un périscope : ceux-ci restant immergés quand tout le reste de son corps est sous l'eau. Enfin, le dernier sens est celui du toucher. Pour l'illustrer, Jiminy Cricket parle des moustaches des chats qui sont des outils leur permettant d'appréhender leur environnement. L'homme, encore une fois, est lui capable d'analyser les données reçues par son toucher. Son système nerveux permet alors au cerveau de comprendre et d'envoyer des ordres au reste du corps pour réagir de façon adéquate. L'exemple donné ici est celui d'un doigt qui touche une surface chaude.

Cartoon amusant dans son exercice de comparaison, You... and Your Five Senses a un parti pris intéressant en se focalisant sur les différences avec la faune plutôt que sur les cinq sens de l'homme eux-mêmes.

Le 23 août 1990, Disney Educational Productions propose une nouvelle version du titre You... and Your Five Senses. Il s'agit alors principalement d'un court-métrage « Live » qui dure deux fois plus longtemps que le cartoon originel et n'en reprend que quelques images animées de Jiminy. Il a en outre la curieuse idée de faire appel à un jeune garçon habillé en Pinocchio qui, avec le Capitaine Nonsense, joue le candide de service. Possédant le même titre et abordant le même sujet, ce court-métrage n'a, en réalité, rien à voir avec le cartoon des années 50.

L'équipe du film

1910 • 1964
Compositeur
1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.