Hulk vs Wolverine

Hulk vs Wolverine
L'affiche
Titre original :
Hulk vs Wolverine
Production :
Marvel
Date de sortie USA :
Le 27 janvier 2009
Distribution :
Lions Gate Films
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Frank Paur
Musique :
Guy Michelmore
Durée :
40 minutes

Le synopsis

Wolverine est envoyé dans un petit village canadien afin de pourchasser et mettre hors d’état de nuire un monstre vert accusé de commettre des atrocités sur la population.

La critique

rédigée par
Publiée le 14 mars 2019

Dans l’univers Marvel il y a des héros, des super-héros, des super-vilains… et il y a des monstres sacrés adulés par les fans et connus de tous, de Tokyo à Rio, de Paris à Johannesburg, Hulk et Wolverine sont de ceux-là. Le court-métrage Hulk vs Wolverine revient ainsi sur eux directement en DVD en 2009. Produit par Marvel Animation et Lionsgate, cet animé adapte même la première rencontre musclée entre ces deux personnages iconiques de l'univers Marvel.

Créé en 1962 par l’inévitable duo Stan Lee (scénariste) et Jack Kirby (dessinateur), Hulk a directement droit à son propre comics The Incredible Hulk. Dr Bruce Banner de son vrai nom, lorsqu’il n’est pas Hulk, est accidentellement exposé à une forte dose de rayons Gamma lors d’une expérience qui tourne mal. Dès lors, à chaque fois que le scientifique est poussé à bout, il se transforme en colosse vert de plusieurs mètres de haut, à la puissance et la résistance exceptionnelles : le Titan vert. Version moderne de Dr Jekill et Mr Hyde, sa rage et sa force lui permettent de rejoindre tour à tour les vengeurs et les défenseurs, malgré les dommages collatéraux inhérents au faible intellect dont est pourvu le colosse. Sur grand écran, le personnage de Bruce Banner apparaît à 7 reprises dont 6 au sein du Marvel Cinematic Universe. Eric Bana lui prête ses traits en 2003 pour l’œuvre de Ang Lee (Hulk) ; lui succède Edward Norton en 2008 sous les ordres de Louis Leterrier (L'Incroyable Hulk) puis à partir de 2012, Mark Ruffalo (Marvel's Avengers) qui en endosse magistralement la responsabilité.

Sa rage et sa puissance étant ses deux traits principaux, il est important de lui trouver des adversaires d’envergure pour lui tenir la dragée haute. Wolverine est de ceux-là. Logan (de son vrai nom James Howlet, un élément qu'il a oublié comme tant d’autres choses, petites conséquences des expériences subies…) apparaît sous les traits de Wolverine pour la première fois à la fin du numéro 180 de The Incredible Hulk en octobre 1974. Il revient dès le numéro suivant pour combattre un Hulk déjà aux prises avec Wendigo, sorte de yeti enragé. Il est alors créé par Len Wein qui l’intègre aux X-Men lorsqu’il reprend la série tout en imaginant à ses côtés de nouveaux mutants tels Diablo, Colossus ou encore Tornade. Au fil des décennies Wolverine évolue fortement pour s’agrémenter d’un squelette et de griffes en adamantium ou d’un facteur guérisseur notamment. Issu du projet Weapon X, pendant canadien du programme de super soldat américain, Wolverine est un mutant aux griffes rétractables et à la sauvagerie sans limites au combat. Né à la fin du 19ème siècle, il traverse les époques tel Highlander tout en prenant part aux conflits les plus importants qui croiseront sa route. Solitaire et misanthrope il s’adoucit et s’humanise au contact des X-Men, il s’acclimate au travail d’équipe et finit même par faire partie des nouveaux vengeurs aux côtés d’Iron Man et Spider-Man. Côté grand écran, Hugh Jackman (X-Men) incarne le mutant à neuf reprises et popularise le personnage à travers le monde. Il est même difficile de dire qui de l’acteur ou du personnage a rendu l’autre célèbre tant ils sont indissociables.

En 2006, Marvel décide de relancer ses productions animées dont la qualité est en berne face aux réussites de la distinguée concurrence. Hulk vs Wolverine associé à Hulk vs Thor, ce qui lui permet d’atteindre une durée de 1h18 pour la sortie DVD, est ainsi le sixième titre de la série Marvel Animated Features composée de huit films (Les Vengeurs : Ultimate 2006, Les Vengeurs : Ultimate 2 2006, Iron Man 2007, Docteur Strange 2007, Next Avengers 2008, Planète Hulk 2010 et Thor : Légendes d’Asgard 2011). Cette production collégiale (Marvel Animation, Lionsgate, MLG Productions) confie sa réalisation à Franck Paur (Iron Man et Docteur Strange) qui se charge de donner vie au scénario de Craig Kyle (X-Force). Reprenant la trame scénaristique de leur première rencontre, Hulk vs Wolverine entraîne alors le spectateur au Canada où Wolverine est envoyé pour maîtriser le Titan vert. Leur premier contact est dantesque et la rage dont ils font preuve est jouissive. Évidemment, si l’histoire se contentait de 40 minutes de combat entre les deux protagonistes. le plaisir se diluerait rapidement dans son bouillon de griffes et de sang…

Heureusement pour le spectateur, le scénario mène aux origines de Wolverine après son enlèvement par les membres de la Weapon X. Prisonniers avec Hulk du laboratoire du Professeur, les flashbacks de Logan ramènent le héros à sa première présence en ce lieu sordide : sa première mise en contact avec l’adamentium. D'abord opposés l'un à l'autre, Wolverine et Bruce Banner (Hulk ne faisant que sommeiller) deviennent vite des alliés de circonstance face à leurs ennemis communs. Il faut dire que quatre adversaires redoutables incarnent leurs geôliers.
Tout d’abord, Dent de Sabre : apparu pour la première fois au sein du comics Iron Fist #14 en août 1977 et mutant doté du même facteur guérisseur que Wolverine et de sens accrus, il a une soif de sang insatiable et des canines proéminentes. Si son passé est d'ailleurs commun et sanglant avec Logan, il n’est que suggéré au sein d'Hulk vs Wolverine. Ensuite, Lady Deathstrike : elle se dévoile dans Daredevil Vol. 1 en 1983. D’origine japonaise, elle est une tueuse robotisée équipée de griffes en Adamantium pouvant s’allonger en phase de combats. Puis, Oméga Red : le personnage est le plus récent de cette équipe atypique (il n’est apparu qu’en 1992 dans le comic X-Men vol.2 #4), un mercenaire dont les os sont recouverts de carbonadium - sorte d’Adamantium premier prix - et au facteur guérisseur moins performant que les autres protagonistes. À la lecture de son portrait, il est d'ailleurs aisé de croire qu’il ne peut pas être de taille face à Wolverine, mais c’est sans compter sur ses tentacules rétractables en carbonadium, qui, bien que moins résistant que l’Adamantium ou le Vibranium, a pour principal bénéfice d’être extrêmement souple. Reste enfin le quatrième adversaire des deux héros : Deadpool, créé par Fabian Nicieza (scénariste) et Rob Liefeld (dessinateur) en 1991 au sein du comic The New Mutants #98. Se sachant condamné par des tumeurs, Wade Wilson se porte candidat au sein du projet Weapon X. Malheureusement, comme il le dit lui-même, tout a foiré ! Voici néanmoins ce cher Deadpool équipé lui aussi d’un facteur guérisseur… et d’un physique rebutant. À la fois déluré, délirant et sarcastique à souhait, il est de ces personnages que le public aime ou déteste. Dans ce court-métrage, il est le vilain (pour l'occasion) le plus fidèle à ses planches d’origine, toujours en décalé au contact des autres personnages ; son appartenance à un camp n'en est que plus ambiguë...

Hulk vs Wolverine a deux qualités principales : un dessin soigné aux détails censurables à une heure de grande écoute et des personnages respectés. Le scénario, lui, s’inspire allègrement de la première rencontre papier des deux protagonistes. L’adjonction des membres de la Weapon X constitue ensuite la bonne idée des scénaristes qui permet de découvrir plusieurs facettes des personnages principaux. Wolverine doit ainsi se remettre en question pour s’allier à Banner et même violemment s’employer pour faire en sorte qu'Hulk réapparaissent. Bruce Banner, lui, est tiraillé entre la possibilité de rester lui-même et la nécessité de faire intervenir Hulk.

Fort d'une intrigue simple mais efficace,  Hulk vs Wolverine remplit sa mission de divertir le public tout en respectant les personnages. Son visionnage est un moment agréable, pour peu que le spectateur ne soit pas trop sensible aux projections d’hémoglobine : Hulk, Wolverine et Deadpool sont de la partie !

Les personnages

1991
BD

L'édition vidéo

Jaquette Hulk vs Wolverine
Jaquette Hulk vs Wolverine
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2009
Zone 2 Simple 2009
Edition Blu-ray Disc
Zone A Simple 2009

Poursuivre la visite

2009 • 2019
1968 • 2018
1966 • 2019

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.