Sombre Voyage
Le Nouvel Ordre Jedi - 10

Le Nouvel Ordre Jedi - 10 : Sombre Voyage
La couverture
Titre original :
The New Jedi Order : Dark Journey
Éditeur :
Fleuve Noir
Date de publication France :
Le 11 septembre 2003
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Légendes
Auteur(s) :
Elaine Cunningham
Autre(s) Date(s) de Publication :
Del Rey (US) : 29 janvier 2002
Nombre de pages :
318

Le synopsis

An 27 après la Bataille de Yavin (Univers Légendes)
Jaina s'est échappée aux commandes d'un vaisseau ennemi astucieusement dérobé à son équipage. Poursuivie, elle se réfugie dans l'Amas de Hapes, un endroit de la Galaxie où les Jedi sont décidément bien mal reçus. Quant aux Yuuzhan Vong, ils veulent la capturer pour en faire l'objet d'un hideux sacrifice. La jeune femme, de son côté, pleure ses compagnons et son frère massacrés...

La critique

rédigée par
Publiée le 04 juin 2021

Sombre Voyage est le dixième tome de ce qui reste encore aujourd'hui la série de romans Star Wars la plus ambitieuse : Le Nouvel Ordre Jedi.

Le roman est écrit par Elaine Cunningham. Née le 12 août 1957 à New York, elle est diplômée de musique, matière qu'elle enseigne ensuite à la sortie de ses études, et ce, durant plusieurs années. Ses intérêts incluent la musique celtique et celle de la Renaissance mais touchent aussi d'autres sujets comme le folklore et la mythologie, les costumes, l'histoire vivante et les voyages. Elle se met à l'écriture au début des années 90, et vu ses goûts, se voit bien vite proposer d'écrire des romans autour des Royaumes Oubliés, décor de campagne pour le jeu de rôle Donjons et Dragons. Elle publiera alors une petite quinzaine de romans, de L'Ombre de l'Elfe en 1991 jusqu'au (Le) Masque de Lumière en 2003. Elle écrira également pour l'Univers Star Wars, mais mis à part trois nouvelles pour le Star Wars Gamer Magazine, ne proposera au final qu'un seul roman autour de la saga de George Lucas : Sombre Voyage.

Sombre Voyage reprend exactement là où Étoile après Étoile s'était terminé. La Nouvelle République est alors au bord de l'implosion depuis que les Yuuzhan Vong ont réussi à s'emparer de la planète capitale de Coruscant. Les Chevaliers Jedi sont en déroute, n'arrivant pas à contenir l'ennemi, tandis que les jeunes Jedi ont, eux, réussi leur mission d'infiltration mais en en payant le prix fort : nombre d'entre eux sont en effet morts ou disparus. Quant à la famille Skywalker / Solo, elle est dévastée par cette guerre sans fin. Anakin Solo, le fils cadet de Yan et Leia, est décédé en se sacrifiant tandis que le fils ainé, Jacen Solo, est porté disparu voire supposé mort. Seule, la fille Jaina Solo arrive à revenir du territoire de l'ennemi avec quelques survivants du groupe des jeunes Jedi. Le roman propose d'ailleurs de narrer les obsèques d'Anakin, particulièrement émouvantes. Jaina a, il est vrai, réussi à ramener le corps de son frère pour que sa famille et ses amis puissent lui donner le dernier adieu qu'il mérite.

Le roman permet également de centrer enfin l'action sur le personnage de Jaina. Jusqu'à maintenant dans la série Le Nouvel Ordre Jedi, la jeune fille avait en fait eu tendance à se voir moins mise en avant que ses deux frères. Son jumeau Jacen passait ainsi son temps à se poser des questions existentielles sur la Force tandis que son petit frère Anakin était intrépide et courageux, le genre de héros que les lecteurs aiment suivre. Bien que pilote hors pair, la jeune Jedi n'avait, elle, jamais eu des histoires dignes de ce nom, étant toujours un personnage un peu secondaire des intrigues, à la limite de la caricature. Ici, elle tient enfin le premier rôle qu'elle méritait. Sa psychologie est particulièrement soignée, permettant de ressentir son incroyable chagrin, son désir de vengeance et son parcours aux portes du Côté Obscur. Pour oublier sa peine, elle se lance en effet à corps perdu dans un projet afin de trouver une parade aux envahisseurs. Mais sa morale est chamboulée, la conduisant à estimer désormais que tous les moyens sont bons pour porter des coups à l'ennemi, quitte à devoir prendre des décisions qu'elle n'aurait jamais imaginées quelques temps auparavant.

Sombre Voyage se déroule par ailleurs au sein du Consortium de Hapes, un système gouvernemental indépendant de la Nouvelle République et des Vestiges de l'Empire. Celui-ci a été introduit dans le roman Le Mariage de la Princesse Leia en 1994 qui décrivait comment, poussé par la Reine-Mère Ta'a Chume, le Prince Isolder voulait épouser Leia afin de trouver une nouvelle monarque pour monter sur le trône. Finalement, il épousera Teneniel Djo, une guerrière de Dathomir avec qui il aura une fille, Tenel Ka, qui deviendra elle-même une Chevalier Jedi. Le Consortium et ses intrigues politiques reviennent ensuite dans les romans jeunesse de la série Les Jeunes Chevaliers Jedi, en particulier dans le tome Les Sabres de Lumière. Il est donc nécessaire d'avoir lu ces deux livres pour bien comprendre toutes les implications vécues dans Sombre Voyage, dont le récit propose à son tour des intrigues politiques où il est question de manipulation, d'intimidation, de complots et d'assassinats, le tout sous la menace d'une invasion imminente des Yuuzhan Vong. Le lecteur appréciera en outre de voir à nouveau Tenel Ka revenir au centre de l'action.

Parmi les autres personnages particulièrement mis en avant dans Sombre Voyage, il sera noté le Maître Jedi Kyp Durron. Ce dernier, apparu dans L'Académie Jedi - 1 : La Quête des Jedi, est un Jedi aux méthodes assez expéditives, très éloignées de celles de Luke Skywalker, et qui frôle souvent le Côté Obscur. Jaina s'est d'ailleurs notamment déjà fait piéger par Kyp Durron qui l'avait manipulée à des fins d'opération militaire en utilisant ses accointances au sein de la hiérarchie de l'Escadron Rogue. Elle en veut donc particulièrement au Jedi mais évolue peu à peu sur son compte après tout ce qu'elle a vécu. Elle estime désormais qu'il est le seul à lui permettre de l'aider à combattre les Yuuzhan Vong. Elle va donc lui proposer de la prendre comme apprentie. L'évolution du personnage de Kyp Durron est alors vraiment intéressante. Dans les précédents romans du (Le) Nouvel Ordre Jedi, il était en effet plutôt un rebelle frondeur sans morale. Ici, il commence à gagner en maturité se rendant enfin compte qu'il existe des lignes qu'il ne veut / peut pas franchir, même pour battre l'ennemi.

Les lecteurs apprécieront aussi Jagged Fel, un humain élevé dans les Régions Inconnues, au sein du peuple Chiss. Très droit, ce pilote hors-pair semble avoir un faible pour Jaina, qui n'est pas insensible à ses charmes. Lowbacca, le wookie, neveu de feu Chewbacca, et Chevalier Jedi, joue également un rôle important dans le roman lorsqu'il aide la jeune Jedi à réaliser ses plans grâce à ses aptitudes pour la mécanique. En fait, si tous les personnages qui entourent Jaina, en bien ou en mal, sont plutôt bien utilisés, le seul bémol du roman est peut-être à trouver du côté des Yuuzhan Vong qui, s'ils ne sont pas absents, sont tout de même très peu présents ou sans grand intérêt. Notamment, le prête Harrar est transparent tandis que le guerrier Khalee Lah, fils du Maître de Guerre Tsavong Lah, n'est qu'une brute épaisse aveuglée par ses croyances religieuses, le rendant au final par trop caricatural.

Beaucoup moins ambitieux que le précédent roman du (Le) Nouvel Ordre Jedi, Sombre Voyage n'en demeure pas moins un livre palpitant alliant de bons personnages à des intrigues politiques crédibles et une émotion bien amenée.

Poursuivre la visite

1985 • 2021

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.