Les Réfugiés
L'Hérétique de la Force - II • Le Nouvel Ordre Jedi - 16

Le Nouvel Ordre Jedi - 16 : L'Hérétique de la Force - II : Les Réfugiés
La couverture
Titre original :
The New Jedi Order : Force Heretic II : Refugee
Éditeur :
Fleuve Noir
Date de publication France :
Le 19 août 2004
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Légendes
Auteur(s) :
Shane Dix
Sean Williams
Autre(s) Date(s) de Publication :
Del Rey (US) : 29 avril 2003
Nombre de pages :
320

Le synopsis

An 28 après la Bataille de Yavin (Univers Légendes)
Au cœur des Régions Inconnues, une multitude de dangers guette Luke Skywalker et ses compagnons, partis à la recherche de Zonama Sekot, la planète vivante qui pourrait être la clé d'une victoire définitive des Jedi sur les Yuuzhan Vong. À condition de la trouver, et de revenir vivants... Pendant ce temps, à l'autre bout de la galaxie, de vieilles querelles, ravivées par les Vong, menacent de saper de l'intérieur les forces d'un monde devenu stratégiquement vital pour l'Alliance Galactique...

La critique

rédigée par
Publiée le 04 mars 2022

L'Hérétique de la Force - II : Les Réfugiés est le seizième tome de ce qui reste encore aujourd'hui la série de romans Star Wars la plus ambitieuse : Le Nouvel Ordre Jedi.

Une fois n'est pas coutume, ce roman Star Wars est écrit à quatre mains grâce à une collaboration entre deux auteurs : Shane Dix et Sean Williams. Les deux écrivains australiens, le premier né en 1960 et le second en 1967, ont une longue carrière en commun. Leur premier roman, The Unknown Soldier, remonte ainsi à 1995 mais ils se font surtout connaître avec la trilogie Evergence publiée en 2001 et 2002 ainsi que celle des Orphelins de la Terre sortie entre 2002 et 2004. Ils écrivent ensuite pour la saga Star Wars en signant la trilogie L'Hérétique de la Force pour la série Le Nouvel Ordre Jedi. Les trois tomes, Les Vestiges de l'Empire, Les Réfugiés et Réunion, sortent ainsi tous trois en 2003. Après cela, Sean Williams continuera seul à écrire pour la saga littéraire de George Lucas en proposant des prolongements romanesques de jeux vidéo : Le Pouvoir de la Force en 2008, Le Pouvoir de la Force II en 2010 et The Old Republic : Alliance Fatale toujours en 2010.

L'Hérétique de la Force - II : Les Réfugiés est à l'image du tome précédent, L'Hérétique de la Force - I : Les Vestiges de l'Empire. Les auteurs décident en effet de reprendre les mêmes éléments puis de les faire légèrement évoluer en plaçant les protagonistes dans des endroits différents. En réalité, cet opus, comme le premier, narre les quêtes que les héros se doivent d'accomplir pour atteindre leur but premier : celui de combattre leurs ennemis impitoyables, les Yuuzhan Vong. Ainsi, d'un côté, Luke Skywalker et son équipe partent à la recherche d'une planète perdue qui aurait la clé pour vaincre les êtres extra-galactiques ; de l'autre, Leia et les siens tentent de recruter des alliés pour leur combat à venir. Les auteurs arrivent ainsi à rendre le récit particulièrement intéressant et les lecteurs suivent les différentes aventures des héros avec intérêt et passion. Les pages se tournent avec plaisir, profitant de personnages décidément attachants et de péripéties palpitantes, même quand il s'agit de jouer les rats de bibliothèque en farfouillant dans des vieux livres.

Luke Skywalker, sa femme Mara, son neveu Jacen ainsi que des membres de l'Alliance Galactique et des Vestiges de l'Empire continuent donc leur exploration des Régions Inconnues. Ils se rendent pour cela dans l'espace Chiss, le peuple du défunt Grand Amiral Thrawn afin de trouver des traces de la planète mouvante Zonama Sekot. Le Gouvernement Chiss les autorise d'ailleurs à fouiller dans les archives de leur grande bibliothèque pendant quelques jours. Mais certains, au sein du peuple à la peau bleue, ne sont pas d'accord pour laisser des étrangers venir sur leur planète mère et consulter leurs secrets. Le but ultime est pourtant de battre des ennemis communs, les Yuuzhan Vong, qui menacent la galaxie entière. Mais parfois, l'ego est plus fort que toute autre considération pragmatique. Les passages autour des Chiss sont ici réellement intéressants car ils permettent aux lecteurs fans de Star Wars de visiter, pour la première fois, la planète natale du personnage créé par Timothy Zahn plus de dix ans auparavant dans le roman L'Héritier de l'Empire. Ce dernier proposera d'ailleurs, dix-sept ans après, sa propre description de la planète et du système politique Chiss, de façon bien plus poussée et détaillée dans son roman, canon cette fois-ci, Thrawn - L'Ascendance : Chaos Croissant.

Toujours à la recherche d'alliés dans leur guerre contre les Yuuzhan Vong, Leia Organa Solo, Han Solo et leur fille Jaina Solo suivent, pour leur part, les conseils d'un indic et se rendent sur la planète Bakura qui a la particularité d'avoir été sauvée il y a des années par Luke Skywalker de l'invasion d'une race, les Ssi-ruuvi, qui pratiquait alors l'esclavage psychique. Or les Bakuriens sont ici sur le point de signer un partenariat avec les P'w'eck, les anciens esclaves des Ssi-ruuvi. Les P'w'eck se sont en effet libérés de l'emprise de leurs anciens maîtres et comptent construire un partenariat de paix avec les ennemis de leurs anciens tortionnaires. Mais voilà, des évènements politiques étranges semblent se dérouler entre un premier ministre enlevé, une jeune activiste qui fait une coupable idéale et un vice-premier ministre trop prompt à accuser tout le monde. Leia et son groupe vont alors se retrouver pris dans un complot qui les dépasse et pourrait s’avérer bien plus complexe qu'ils ne le pensent, les plongeant malgré eux au milieu d'un échiquier où qui joue perd. Cette partie du livre permet ainsi aux anciens lecteurs du roman Trêve à Bakura de revenir, près de dix ans plus tard, sur cette planète familière où l'Empire et la Nouvelle République s'étaient à l'époque alliés une première fois contre un ennemi commun.

La séquence à Bakura permet également de faire avancer le récit autour de la Jedi Tahiri Veila. Cette dernière est de plus en plus instable psychologiquement. La mort de celui qu'elle aimait, Anakin Solo, le jeune fils de Leia et Han, l'a profondément bouleversée. Cela a réveillé un vieux traumatisme lié à son incarcération chez les Yuuzhan Vong et les expériences qu'elle a subie. Son chagrin a ainsi déclenché de fréquents cauchemars, des absences et des déchirements de sa personnalité. Le roman va alors enfin révéler ce que vit exactement la jeune fille et donner des pistes sur la résolution de ses problèmes. Lors de sa quête de réponses, Tahiri rencontre également Goure Conor, le contact de l'Alliance sur Bakura. Il s'agit d'un Ryn, une espèce croisée pour la première fois dans Les Agents du Chaos - I : La Colère d'un Héros : ce sont avant tout des informateurs de l'ombre que personne ne remarque, un statut idéal pour passer inaperçu et récolter des renseignements pour ses alliés.

En plus des Régions Inconnues et de Bakura, il existe un troisième arc dans le roman : celui qui tourne autour de Nom Anor. Beaucoup plus court, il voit l'ancien exécuteur continuer à développer son emprise sur la caste des honteux. Devenu un paria auprès de la haute société des Yuuzhan Vong et surtout au yeux du Seigneur Suprême Shimrra Jamaane, il compte désormais devenir un prophète et utiliser la crédulité des plus faibles de son peuple qui vénèrent les Jedi comme des dieux. Il compte alors fomenter une révolte dans le but de faire tomber le leader et de prendre sa place. Si cette partie est intéressante, elle s'avère bien trop courte et peu développée car au final, dans cet opus, les Yuuzhan Vong sont assez peu présents ; les scènes étant surtout là pour continuer à garder un lien vis-à-vis de la menace principale que représente la société extra-galactique.

L'Hérétique de la Force - II : Les Réfugiés est un roman aussi agréable à lire que le précédent. Il offre, en plus, aux fans à la fois une visite de la planète natale des Chiss et un retour sur la planète Bakura. À sa lecture, le lecteur n'a alors qu'une envie : découvrir rapidement la conclusion de la trilogie et se plonger dans l'ultime tome.

Poursuivre la visite

1985 • 2022

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.