L'Ultime Prophétie
Le Nouvel Ordre Jedi - 18

Le Nouvel Ordre Jedi - 18 : L'Ultime Prophétie
La couverture
Titre original :
The New Jedi Order : The Final Prophecy
Éditeur :
Fleuve Noir
Date de publication France :
Le 02 décembre 2004
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Légendes
Auteur(s) :
Greg Keyes
Autre(s) Date(s) de Publication :
Del Rey (US) : 30 septembre 2003
Nombre de pages :
314

Le synopsis

An 28 après la Bataille de Yavin (Univers Légendes)
Alors que la galaxie cherche toujours le moyen d'échapper à la destruction pure et simple, les Yuuzhan Vong ourdissent un plan machiavélique pour aboutir à leur victoire totale ! Pour les contrer, Luke Skywalker tente de convaincre la planète vivante Zonama Sekot de se joindre à la lutte contre l'envahisseur mais les problèmes s'accumulent, notamment en raison de la visite d'exploration menée par la modeleuse ennemie Nen Yim... Très loin de là, dans le système de Bilbringi, Wedge Antilles et sa flotte se retrouvent piégés au point que l'échec de l'ancien chef de l'Escadron Rogue risque de compromettre le plan le plus crucial de l'Alliance Galactique...

La critique

rédigée par
Publiée le 24 juin 2022

L'Ultime Prophétie est le dix-huitième et avant-dernier tome de ce qui reste encore aujourd'hui la série de romans Star Wars la plus ambitieuse : Le Nouvel Ordre Jedi.

Le roman est signé par Greg Keyes. Né le 11 avril 1963 à Meridian dans le Mississippi, le jeune homme devient écrivain à plein temps après ses études d'anthropologie. Il écrit alors au cours de sa carrière plusieurs séries de fantasy, de science-fiction ou d'uchronie. Il publie ainsi son tout premier roman, Les Enfants du Fleuve, en 1996, inaugurant une saga de deux tomes, Les Élus du Changelin. Deux ans plus tard, il entame la série L'Âge de la Déraison puis travaille sur l'univers de Babylon 5 au sein duquel il propose la trilogie du Corps Psi. En 2001, il écrit son premier roman pour l'Univers Stars WarsL'Aurore de la Victoire - I : Conquête, dans la série Le Nouvel Ordre Jedi pour laquelle il livrera deux autres tomes, L'Aurore de la Victoire - II : Renaissance et L'Ultime Prophétie.

L'Ultime Prophétie peut être vu comme un prologue à la conclusion du Nouvel Ordre Jedi qui se produira dans le roman suivant. Il se concentre ainsi principalement sur un petit nombre de personnages qui vont découvrir les clés de la fin du conflit qui, à leur grand étonnement, ne passe pas forcément par un anéantissement total du clan opposé. Les protagonistes vont en effet se rendre compte que ce qui les différencie n'est en réalité pas insurmontable : il est peut-être possible de trouver des compromis pour mettre un terme aux horreurs de la guerre née de l'aveuglement religieux. Évidemment, certaines forces et comploteurs vont tenter de faire capoter tout évènement qui pourrait contrecarrer leur propre ambition basée sur la domination totale des Yuuzhan Vong. L'Alliance Galactique se lance ainsi dans une bataille sans se rendre compte que leur précédent combat (narré dans L'Hérétique de la Force - III : Réunion) n'a en fait servi à rien puisque leur ennemi a trouvé une parade à la technologie qu'ils avaient durement sauvée.

L'une des meilleures idées du roman est tout ce qui tourne autour du personnage de Nen Yim. La modeleuse Yuuzhan Vong est apparue pour la première fois dans le roman L'Aurore de la Victoire - I : Conquête. Elle était alors la disciple d'une modeleuse qui a tenté de convertir la jeune Jedi Tahiri Veila en une guerrière Yuuzhan Vong. Mais le Jedi Anakin Solo est venu sauver son amie, faisant que le processus de reconditionnement a échoué et que la modeleuse en chef a péri durant ces évènements. Nen Yim reste un temps punie pour ses accointances avec son ancienne mentor mais sa vision hérétique de la science la fait remarquer par le Seigneur Suprême Shimrra. Il lui confie alors la tâche d'explorer toutes les voies afin d’anéantir leurs ennemis quand elle apprend l'existence de la planète vivante Zonama Sekot qu'il voulait justement lui cacher. La planète intrigue tout de suite Nen Yim qui la croit à l'origine de la chute de son peuple. Elle décide donc d'aller vérifier par elle-même ce qu'il en est et de détruire l'astre si ses conclusions l'amènent à voir un danger. Le personnage est ici particulièrement intéressant car elle est avant tout une scientifique qui s'attache uniquement aux faits sans être aveuglée par une croyance ou une foi obscurantiste. Elle est en effet capable de voir les avantages des autres peuples, en allant au-delà des a priori qui lui ont été inculqués depuis l'enfance. Elle entrevoit alors une voie qui pourrait apporter enfin la paix à son peuple...

Nen Yim ne vient pas seule sur Zonama Sekot. Elle est accompagnée de deux acolytes Yuuzhan Vong, qui ont chacun des raisons différentes de la suivre, mais dont les comportements n'en sont pas moins intéressants à leur manière. Le premier d'entre eux est le prêtre Harrar qui a, au début de la conquête, été un fervent défenseur de l'aspect mystique de la croisade de son peuple. Il était persuadé que les Dieux leur demandaient de chasser les Infidèles de leurs planètes et de leur galaxie afin d'imposer la façon de vivre et la croyance des Yuuzhan Vong. Mais sa foi s'est ébranlée au fil des batailles, notamment quand il a combattu la Jedi Jaina Solo. Il commence aussi à douter de l'honnêteté du Seigneur Suprême Shimrra, censé être le représentant des Dieux. Il vient donc sur la planète vivante pour voir de lui-même les mensonges que son dirigeant essaye de cacher au clergé.
Le second acolyte qui accompagne Nen Yim n'est pas moins que le prophète Yu'shaa, qui veut rendre sa dignité à la caste des Honteux, en suivant les préceptes des Jedi. En réalité, il s'agit uniquement de l'ancien exécuteur Nom Anor qui cherche juste à retrouver un moyen de reprendre son ascension sociale depuis qu'il a été répudié par le Seigneur Suprême Shimrra après ses échecs successifs.

Mais Nen Yim et ses deux "partenaires" ne sont pas capables d'arriver sur Zonama Sekot seuls. Ils ont besoin pour cela de l'aide de leurs ennemis de l'Alliance Galactique. Et elle l'accepte bien volontiers car, dans sa conception, il ne faut jamais hypothéquer l'avenir dans la recherche de la paix : elle fait donc appel à deux Jedi pour guider les trois Yuuzhan Vong sur la planète Vivante. Le premier d'entre eux est le Chevalier Jedi vétéran Corran Horn. Il avait été plutôt discret depuis quelques tomes dans la saga du Nouvel Ordre Jedi. C'est donc un plaisir pour le lecteur de le retrouver. Le second Jedi est la jeune Tahiri Veila. Elle est désormais sereine depuis que son âme déchirée entre un côté humain et un côté Yuuzhan Vong a enfin fusionné comme cela est raconté dans le roman précédent, L'Hérétique de la Force - III : Réunion. Elle cherche désormais à mettre ses aptitudes venues des deux côtés au service du Côté Lumineux : sa sensibilité à la Force et sa compréhension de la culture des êtres extra-galactiques. Le roman permet également de connaître de façon plus précise d'où vient la personnalité Yuuzhan Vong qui lui a été implantée.

Si toute la partie sur Zonama Sekot rend L'Ultime Prophétie vraiment passionnant, le roman pèche un peu sur celle autour de la bataille de Bilbringi. Le Général Wedge Antilles met en effet en place un plan de bataille pour reprendre un chantier de construction de vaisseau mais une coupure des communications va mettre à mal ses objectifs. Les héros avaient pourtant réussi, dans le tome précédent du Nouvel Ordre Jedi, à protéger une station de relais de communication mais leurs ennemis sont malgré tout parvenus à couper l'Holonet. L'Alliance Galactique et l'Empire devaient donc coopérer conjointement afin de reprendre des places fortes nécessaires pour la contre-attaque de la planète capitale de Coruscant. Ces passages autour de Bilbringi permettent certes de mettre en avant quelques héros connus comme Han Solo et sa femme Leia Organa ainsi que leur fille Jaina Solo, mais tout est par trop survolé pour se rendre réellement passionnant. Le passage parvient cependant à émouvoir à la fin de cet affrontement. Le couple Solo se rend alors compte que, côté impérial, le Grand Amiral Pellaeon vient de vivre la même tragédie qu'ils ont eu à subir dans cette guerre sanglante : la perte d'un fils !

L'Ultime Prophétie est un petit roman sympathique qui sert de prologue au grand final du Nouvel Ordre Jedi. Il ne reste plus en effet qu'un seul tome pour refermer cette grande saga littéraire Star Wars...

Poursuivre la visite

1985 • 2022

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site de fans, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.