L'Obscurité
Aventures dans un Monde Rebelle - 5

Aventures dans un Monde Rebelle - 5 : L'Obscurité
La couverture
Titre original :
Adventures in Wild Space : The Dark
Éditeur :
La Bibliothèque Verte
Date de publication France :
Le 28 mars 2018
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Officiel
Auteur(s) :
Tom Huddleston
Autre(s) Date(s) de Publication :
Egmont (US) : Le 30 juin 2016
Nombre de pages :
126

Le synopsis

An -18 avant la Bataille de Yavin (Univers Officiel)
Capturés par l'Ombre, Milo et Lina sont prisonniers d’un vaisseau spatial à la dérive contenant un dangereux criminel à son bord. Pourtant, dans l’obscurité, une menace plus grande encore les guette…

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 31 août 2018

L'Obscurité est le cinquième tome d'une nouvelle série de romans jeunesse de l'Univers Officiel Star Wars : Aventures dans un Monde Rebelle.

L'ouvrage est écrit par l'auteur britannique Tom Huddleston.
Né en 1976 à Kendal en Angleterre, ce dernier commence sa carrière en tant que critique cinéma dans le magazine Time Out. Il s'essaie ensuite à la fiction avec des romans pour jeunes adultes dont le premier est The Waking World, volet d'ouverture d'une série nommée The Future KingAventures dans un Monde Rebelle constitue dans sa carrière son tout premier projet pour la saga Star Wars ; le cycle mis en place comprenant sept volumes au total dont il signe le troisième, cinquième et septième ; les autres étant confiés à Cavan Scott.

Aventures dans un Monde Rebelle est donc une série pour enfants construite sur un récit simple mais intéressant et dont l'intérêt est rehaussé par de jolies illustrations, non seulement en tête et queue de chapitres, mais également, ici ou là, au beau milieu des textes. Le procédé aère à merveille l'ensemble rendant, pour les petits, la lecture aisée et agréable : La Bibliothèque Verte effectuant sur ce titre un vrai travail de présentation. Dommage, comme indiqué dans la critique du Tome 2, que l'éditeur ait décidé de faire rentrer au chausse pied un texte de 160 pages en anglais dans un canevas de 128 pages en français, pour une considération de collection. Le lecteur francophone perd ainsi 20% de l'intrigue.

L'Obscurité reprend exactement là où l'opus précédent, Le Vol, s'était arrêté. Les deux enfants sont prisonniers de la chasseuse de prime, l'Ombre, enfermés dans son vaisseau, en partance pour être livrés à l'Empire. Leur droide CR-8R ne peut les aider car il s'est fait mettre un bouchon d'entrave l'obligeant à obéir à l'alliée de l'Empire. Elle doit aussi prendre en charge deux autres prisonniers, un humain et un lasat, qu'elle va livrer en même temps. Mais malheureusement pour elle, elle possède aussi dans sa cargaison des caisses de petites bêtes biomécaniques qui vont trouver le moyen de s'échapper et de couper l'énergie du vaisseau, tout en attaquant sa conductrice et propriétaire.

Ce cinquième tome est ainsi principalement un huit clos où les deux enfants doivent se dépatouiller dans un environnement hostile plongé en plein obscurité. Tous les poncifs du genre sont dès lors de sortie. Il y a d'abord les bêtes visqueuses qui s'insinuent dans le noir et se baladent en grouillant sur les prisonniers. Mais heureusement, livre pour enfant oblige, point de tension ou de dangerosité du niveau des xénomorphes d'Alien, même si l'ambiance y fait forcément penser avec un vaisseau spatial perdu dans l'espace et attaqué par des créatures qui mettent à mal sa mécanique. En plus de cela, il y a évidement un traitre parmi les deux autres prisonniers. Si le lecteur, y compris enfant, voit venir la ficelle à des kilomètres, les deux héros tombent naturellement dans le panneau ce qui permet à l'auteur de délivrer la morale convenue selon laquelle il ne faut jamais se fier aux apparences.

Malgré l'idée d'une ambiance angoissante plutôt bonne, L'Obscurité déçoit au final. Contrairement au précédent tome qui se terminait sur un cliffhanger, tout est ici résolu positivement sans que, pour autant, le récit principal de la série n'ait avancé d'un iota. Reste tout de même les liens avec la série Star Wars : Rebels toujours présents par petites touches.

Poursuivre la visite

1985 • 2018

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.