Thrawn : Alliances
La couverture
Titre original :
Thrawn : Alliances
Éditeur :
Pocket
Date de publication USA :
Le 27 juin 2019
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Officiel
Auteur(s) :
Timothy Zahn
Autre(s) Date(s) de Publication :
Del Rey (US) : Le 24 juillet 2018
Nombre de pages :
480

Le synopsis

An -2 avant la Bataille de Yavin (Univers Officiel)
« J'ai senti une perturbation dans la Force. »
Une phrase inquiétante quelle que soit la situation, mais plus encore lorsqu'elle est prononcée par l'Empereur Palpatine. Sur Batuu, aux confins des Régions Inconnues, une menace aux contours flous prend en effet racine. Le chef de l'Empire charge alors ses deux meilleurs agents pour mener l'enquête : son bras armé, l'impitoyable Seigneur Vador, et le Grand Amiral Thrawn, stratège de génie. Deux personnalités que tout oppose ; un duo improbable pour une mission des plus cruciales...

La critique

rédigée par
Publiée le 06 septembre 2019

Thrawn : Alliances est le deuxième roman de l'Univers Officiel Star Wars à se concentrer sur le personnage de Thrawn.

Il est signé par Timothy Zahn. Originaire de Chicago, il suit, étudiant, des cours à l'université d'État du Michigan où il obtient une Licence en Science Physique en 1973 puis intègre l'université de l'Illinois pour un Master, toujours dans la même matière. Tandis qu'il prépare son doctorat en physique, son directeur de thèse meurt subitement ce qui a pour conséquence de stopper net son apprentissage. En 1975, il commence donc à écrire de la science-fiction comme passe-temps puis décide de devenir un auteur professionnel à partir de 1980. Ce seront ses écrits pour Star Wars qui le rendront célèbre. Il signe ainsi quelques nouvelles et dix romans dans l'univers dit Légendes : la trilogie La Croisade Noire du Jedi FouL'Héritier de l'Empire (1991), La Bataille des Jedi (1992) et L'Ultime Commandement (1993) – ; le dytique La Main de Thrawn – Le Spectre du Passé (1997) et Vision du Futur (1998) – ainsi que les romans indépendants Une Question de Survie (2004 – non disponible en poche), Vol Vers l'Infini (2006), Allégeance (2007), Choix Décisifs (2011) et Vauriens (2013). Le travail de Timothy Zahn ne se limite toutefois pas à Star Wars. Il écrit, entre autre, la populaire Trilogie des Conquérants, et décroche le prix Hugo (prix littéraire décerné chaque année aux meilleurs récits de science-fiction ou de fantasy de langue anglaise) du meilleur roman court en 1984 pour Cascade Point. En 2017, il revient dans l'univers Star Wars avec son premier roman de l'Univers Officiel, Thrawn, qui a droit à deux suites, Thrawn : Alliances, en 2018 et Thrawn : Treason en 2019.

Thrawn : Alliances reprend donc le personnage emblématique du Grand Amiral Thrawn. Mais là où le premier tome, Thrawn, s'étalait sur plusieurs années et narrait l'ascension au sein de la hiérarchie militaire impériale du Chiss, à la peau bleue et aux yeux rouges, répondant au nom de Mitth'raw'nuruodo, ici, le roman se construit différemment proposant juste de raconter deux événements en parallèle : l'un dans le passé et l'autre dans le présent. Le livre se situe, pour cela, chronologiquement après la fin de la Saison 3 de Star Wars : Rebels ; exactement, après le double épisode Zero Hour, où le Grand Amiral a subi une lourde défaite et permis la fuite des rebelles. Le nouveau roman explique ainsi pourquoi il est absent du début de la Saison 4 ainsi que la raison de la mise en chantier des vaisseaux d'attaques, les TIE Defender. Thrawn : Alliances permet aussi d'introduire un élément caractéristique du personnage : son garde du corps Noghri répondant au nom de Rukh. Introduit, comme son maître, dans le roman Légendes L'Héritier de l'Empire, ce dernier a des aptitudes de combat extraordinaires. Le personnage deviendra ensuite populaire dans l'Univers Légendes en se rebellant contre Thrawn et en l'assassinant. Dans l'Univers Officiel, Rukh reste d'une fidélité à toute épreuve pour le Grand Amiral Thrawn. Pour autant, si Thrawn : Alliances introduit le personnage de Rukh, il n'explique pas sa rencontre avec son maître.

La vraie promesse de Thrawn : Alliances est en réalité la confrontation entre le Grand Amiral Thrawn et le Seigneur Sith, Dark Vador. Comment la puissance à l'état pur se comporterait face à un esprit brillant et logique ? C'est cet aspect que l'auteur Timothy Zahn propose d'aborder dans le deuxième volet de sa saga autour de Thrawn. Mais c'est aussi le point faible du roman. Si le premier tome s'étalait chronologiquement sur plusieurs années afin d'expliquer l'ascension du Chiss au sein de l'Empire, ici le récit se concentre dans le présent sur quelques jours à peine. De fait, le volume est beaucoup moins grandiose et palpitant que le précédent. Certes, il est très agréable de voir l'interaction entre les deux charismatiques personnages mais le tout manque d'ampleur. Néanmoins, la partie au présent du livre se suit avec beaucoup de plaisir. Le lecteur assiste, en effet, avec délectation à l'affrontement entre ces deux egos surdimensionnés d'autant plus il est retranscrit par la pensée des officiers sous leurs ordres respectifs : le commandement de la mission est, il est vrai, confié par l'Empereur au Grand Amiral Thrawn ; Dark Vador étant présent en tant que consultant dans le Destroyer impérial Chimaera, vaisseau placé sous les ordres du Chiss. Le Seigneur Sith vient tout de même accompagné d'une garde rapprochée. Ainsi, pour Thrawn, il est intéressant de voir comment Karyn Faro, officier en second sur le Chimaera réagit aux joutes verbales des deux grands guerriers ou comment le Commandant Kimmund, d'une fidélité sans borne à Vador, gère les habitudes peu conventionnelles de l'équipage sous le leadership du non-humain. Toujours dans le présent, le but du roman qui est de trouver la perturbation dans la Force détectée par l'Empereur, s'avère intéressant surtout que l'explication est assez originale et ouvre un champ de possibilités pour l'univers Star Wars. Enfin, le livre se permet aussi d'approfondir un peu les connaissances sur les mœurs de Chiss et d'aborder les Régions Inconnues qui seront plus tard le lieu où se formera en cachette le Premier Ordre.

La seconde partie du roman se déroule, elle, au passé, durant la Guerre des Clones. Le récit est alors construit de façon assez originale en faisant avancer ses deux histoires en parallèle alternant entre un ou deux chapitres dans le présent et un ou deux dans le passé. Chaque début de chapitre dans une temporalité commence d'ailleurs par une phrase ou une idée ayant terminé le chapitre précédent de l'autre temporalité. Les points communs entre les aventures du présent et du passé sont bien sûr le personnage de Thrawn mais aussi le fait que dans un cas le Chiss fait équipe avec Dark Vador et dans l'autre avec Anakin Skywalker. Si le lecteur sait parfaitement que ce sont la même personne, Thrawn n'en a pas la certitude : il en doute toutefois fortement et n'arrête pas d'émettre des soupçons via de petites phrases tout au long du livre. La rencontre de Thrawn avec Anakin Skywalker avait déjà été teasée dans le précédent roman mais en réalité Thrawn : Alliances est là pour raconter cet épisode si particulier. Surtout, que fruit du hasard ou du bon vouloir de l'Empereur, les deux missions dans le présent et le passé ont lieu sur les mêmes planètes et se font largement écho. Pour le reste, l'aventure dans le passé est un récit assez typique qui ressemble beaucoup à ceux de la série Star Wars : The Clone Wars. Légèrement moins palpitante que celle qui se déroule au présent, l'interaction entre Thrawn et le Jedi est moins impressionnante tout simplement car le jeune Anakin est fougueux et plein d'entrain mais semble aussi beaucoup moins futé que le Chiss. Plus tard, en Vador, il gagne en intelligence et en brutalité ce qu'il perd en humanité et naïveté permettant alors de proposer une opposition entre les deux personnages bien plus équilibrée. Enfin, l'attrait de cette partie dans le passé est rehaussé par la présence de Padmé, la femme du Jedi, dans un rôle qui la met particulièrement en valeur.

L'autre grand intérêt de Thrawn : Alliances est de présenter pour la première fois la planète Batuu. Elle se situe dans la Bordure Extérieure, très proche des Régions Inconnues. À sa surface, se trouve l'avant-poste Black Spire qui est le lieu idéal pour tous ceux qui veulent se faire oublier ou passer inaperçus. La planète est ainsi une création qui a été imaginée spécifiquement pour le Land Star Wars : Galaxy's Edge présent à Disneyland Resort au Disneyland Park en Californie depuis le 29 mai 2019 et à Walt Disney World Resort au Disney's Hollywood Studios en Floride depuis le 29 août 2019. Il faut savoir que les événements dans ce Land se passent au cours d'une seule journée située chronologiquement juste après Star Wars : Les Derniers Jedi. Chose importante, tout ce qui se passe dans le Land fait partie de la canonicité de l'Univers Officiel Star Wars. Ainsi, si des visiteurs venaient à visiter plusieurs jours d'affilée Star Wars : Galaxy's Edge, ils revivraient... la même journée ! Batuu a été mentionnée la toute première fois dans la mise à jour de l'attraction Star Tours: The Adventures Continue proposée fin 2017 et se basant sur le film Star Wars : Les Derniers Jedi. La grande différence ici, par rapport à Star Wars : Galaxy's Edge, c'est que les aventures qui s'y passent ne sont pas canon. La première apparition de Batuu dans une oeuvre officielle a donc lieu dans le roman Thrawn : Alliances publié le 24 juillet 2018. Puis, pour fêter l'ouverture des deux Lands, tout un tas de publications littéraires permet d'approfondir et de visiter cette fameuse planète : le comics Galaxy's Edge sorti le 24 avril 2019, le roman jeune adulte A Crash of Fate le 6 août 2019 et le roman adulte Black Spire publié le 27 août 2019.

Même s'il est plus anecdotique que le premier volet ThrawnThrawn : Alliances n'en reste pas moins un roman agréable à lire. Surtout, l'affrontement entre le Grand Amiral Thrawn et Dark Vador est grisant à souhait et vaut à lui seul la lecture. Quand, en plus, le plaisir de retrouver Padmé et Anakin est rajouté, il est facile de comprendre pourquoi les quelques bémols émis sur le livre sont vite pardonnés.

Poursuivre la visite

1985 • 2019

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.