Maître & Apprenti
La couverture
Titre original :
Master and Apprentice
Éditeur :
Pocket
Date de publication USA :
Le 31 octobre 2019
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Officiel
Auteur(s) :
Claudia Gray
Autre(s) Date(s) de Publication :
Del Rey (US) : Le 16 avril 2019
Nombre de pages :
451

Le synopsis

An -40 avant la Bataille de Yavin (Univers Officiel)
Alors qu'ils sont en mission pour l'Ordre Jedi, une proposition inattendue met à l'épreuve les forts liens qui unissent Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi. Lorsque le Jedi Rael Averross, ancien apprenti de Dooku, requiert leur assistance dans une affaire politique, Jinn et Kenobi se rendent à la cour royale de Pijal pour ce qui pourrait constituer, en effet, leur dernière mission ensemble...

La critique

rédigée par
Publiée le 17 janvier 2020

L'une des meilleurs auteurs des romans de la franchise Star Wars, Claudia Gray, revient avec Maître & Apprenti, un superbe roman se déroulant avant la prélogie et mettant à l'honneur Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi avant qu'ils rencontrent le jeune Anakin Skywalker.

Le roman est donc écrit de main de maître par Claudia Gray. L'auteure, dont le vrai nom est Amy Vincent, est une habituée des livres pour adolescent et jeune adulte. Elle s’est fait notamment connaître avec Evernight, une série vampirique. Elle a ensuite signé deux autres collections : Sortilèges et Malédiction sur les sorcières et Firebird, un cycle de science-fiction. En 2015, elle intègre l'aventure Star Wars, dans l’Univers Officiel, avec le roman pour jeune adulte Étoiles Perdues, salué par la critique et par les fans. Avec Liens du Sang, elle prouve une fois de plus qu'elle est une grande auteure Star Wars, si ce n'est la meilleure de l'univers littéraire. La bonne nouvelle veut qu'en 2017, dans le cadre de l'opération Voyage vers Star Wars : Les Derniers Jedi, elle propose un nouveau roman jeune adulte axé sur le passé et l'enfance de la Princesse Leia, Leia : Princess of Alderaan, tandis qu'en 2019, elle offre le roman adulte Maître & Apprenti.

L'un des premiers atouts de Maître & Apprenti est de présenter une histoire se déroulant près de huit ans avant Star Wars : La Menace Fantôme ce qui en fait, lors de sa sortie, le média du nouvel univers étendu, dit officiel, le plus éloigné dans le passé. Le roman propose en plus d'approfondir certaines éléments de la mythologie Jedi, en particulier tout ce qui touche aux prophéties. Grâce à plusieurs flashbacks présents dans le livre, l'auteure permet donc d'aborder ces légendes via le prisme de Qui-Gon Jinn alors qu'il n'était qu'un jeune Padawan de Dooku. Ces petits passages sont intéressants car, en plus des légendes et des mythes, ils permettent d'en apprendre plus sur le passé de Qui-Gon Jinn et de saisir quel Chevalier Jedi il allait devenir avec ses principes et ses croyances. Le lecteur comprend ainsi pourquoi il sera l'un des rares Jedi à penser que le jeune Anakin Skywalker est l'élu ; les autres, dont Yoda, estimant que les prophéties sont plus mensongères ou fausses que de véritables prévisions de l'avenir.

L'autre réussite du roman est la parfaite retranscription de la relation unissant Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi : elle permet de comprendre les deux points de vue, chacun légitime, et par là de mieux appréhender les deux personnalités, si différentes et pourtant si complémentaires. Le Maître et le Padawan ont, en effet, bien du mal à se comprendre tellement ils n'ont rien en commun. Qui-Gon Jinn suit ainsi rarement les règles préférant se fier à son instinct et ses valeurs tandis qu'Obi-Wan Kenobi est plutôt du genre à toujours trouver un équilibre dans les lois et un compromis avec la hiérarchie. Les deux souffrent de cette différence, pensant qu'ils ne méritent pas l'autre. Le Maître est persuadé qu'il n'est pas le mieux placé pour aider son apprenti à progresser tandis que le Padawan a peur de ne pas être assez doué, frustrant et décevant toujours son instructeur. Les deux doivent donc apprendre à s'accepter comme ils sont, afin de pouvoir progresser ensemble et trouver cette osmose qui leur fait défaut. Malheureusement, une proposition inopinée pour Qui-Gon Jinn risque de mettre à mal la relation déjà bien mal en point qu'il entretient avec Obi-Wan Kenobi. Mais avant de prendre une décision radicale pour leur avenir, le maître et l'apprenti ont pour le moment une mission à accomplir, même si elle est peut-être leur dernière ensemble...

La trame principale de l'intrigue est plutôt mince et anecdotique dans le grand canevas de la galaxie Star Wars. Les deux Jedi sont, il est vrai, envoyés sur une planète reculée, Pijal, où des terroristes essayent de faire capoter un traité entre une grande compagnie commerciale et la royauté qui accepte de passer d'une monarchie absolue à constitutionnelle. La planète est ainsi actuellement sous le règne d'une jeune princesse chapeautée par un régent jusqu'à sa majorité. Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi doivent donc apprendre à lire entre les lignes et comprendre ce qu'il se passe vraiment sur la planète en conservant un œil neuf. Surtout que, malgré un beau vernis mis en avant par la cour et l'entreprise, des inégalités transparaissent entre les habitants de la planète et ceux de la lune, sans compter l'esclavage toujours légal dans ce coin reculé de la galaxie. Le récit se suit alors avec plaisir malgré le fait que les révélations soient plutôt évidentes. La seule qui surprend son monde est sûrement la dernière car elle s'avère assez étonnante par ce qu'elle implique et qui elle implique. Quoi qu'il en soit, Claudia Gray a un style tellement agréable qu'elle arrive à rendre passionnante et efficace une histoire pourtant simple et sans grands enjeux.

Il faut dire que l'auteure a un don sans pareil pour rendre ses personnages attachants. À côté de Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi, d'autres personnages méritent vraiment l'attention, à commencer par les deux contrebandiers de minéraux, Pax Maripher et Rahara Wick. Ces jeunes gens vont, en effet, aider bon gré mal gré les Jedi dans la quête de l'identité des terroristes. Mais surtout, tous les deux permettent d'aborder des sujets sérieux. À travers le personnage de Rahara, l'auteure traite de l'esclavage puisque la jeune fille est une esclave en fuite qui appartenait autrefois à un grand conglomérat commercial, justement celui présent sur Pijal, sans aucune chance d'obtenir sa liberté. Pax, quant à lui, a des problèmes de communication et d'empathie après avoir été élevé par des robots pendant toute son enfance suite à l'assassinat de ses parents par des pirates.
Un autre personnage important et intéressant est sûrement Rael Averross. Ce Jedi a, en effet, été choisi pour être le régent de la princesse Fanry, héritière du trône de Pijal. Il a été le premier Padawan du Comte Dooku, avant que Qui-Gon Jinn ne prenne sa suite. Comme lui, il est un Jedi atypique qu'une tragédie a profondément bouleversé. Depuis, il essaye d'être un Jedi digne de confiance en accomplissant sa tâche avec sérieux même si cela veut dire surprotéger la jeune Fanry.
Enfin, même s'il n'est pas présent dans l'action du livre, l'ombre du Comte Dooku plane dans tous les flash-backs. Dans le souvenir de ses deux derniers élèves, il n'est pas encore passé du Côté Obscur même s'il a déjà quitté l'Ordre Jedi. Le lecteur en apprend ainsi plus sur la démarche qui l'a lentement fait basculer.

Claudia Gray démontre une nouvelle fois sa maestria dans Maître & Apprenti. Malgré un récit anecdotique dans l'histoire de la galaxie Star Wars, son roman arrive parfaitement à retranscrire l'ambiance prélogique tout en offrant une galerie de personnages attachants. La lecture de Maître & Apprenti s'avère dès lors aussi addictive que passionnante.

Poursuivre la visite

1985 • 2020

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.