Poe Dameron
Chute Libre

Poe Dameron : Chute Libre
La couverture
Titre original :
Poe Dameron : Free Fall
Éditeur :
Pocket
Date de publication France :
Le 24 juin 2021
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Officiel
Auteur(s) :
Alex Segura
Autre(s) Date(s) de Publication :
Disney-Lucasfilm Press (US) : Le 4 août 2020
Nombre de pages :
352

Le synopsis

An 18 après la Bataille de Yavin (Univers Officiel)
Poe Dameron était prédestiné à devenir un pilote hors-pair. Fils d'une pilote d'A-wing au sein de la Rébellion et d'un père lui-aussi Rebelle, la vie ne l'épargne pas entre le décès prématuré de sa mère, la dépression de son paternel et la guerre qui fait rage. Aussi, quand il rencontre un groupe de contrebandiers à la recherche d'un pilote, il y voit une formidable opportunité de réaliser son rêve, lui qui s'ennuie ferme sur Yavin 4. Il croise alors la route des Passeurs d'Épices de Kijimi, de la mystérieuse Zorii Bliss et de l'attachant Babu Frik...

La critique

rédigée par
Publiée le 10 septembre 2021

Poe Dameron : Chute Libre est un roman jeune adulte qui revient sur le passé du pilote hors pair de la postlogie.

Le roman est écrit par Alex Segura. Avant de devenir en 2020 l'auteur du roman Star Wars Poe Dameron : Chute Libre, qui sera d'ailleurs son seul livre pour la saga galactique, il se fait connaître avec la série Pete Fernandez Mystery. Comprenant cinq volumes, le premier tome Silent City sort en effet en 2016 puis est suivi par Down the Darkest Street en 2017, Dangerous Ends en 2018, Blackout en 2019 et Miami Midnight en 2020. Par ailleurs, il signe quelques nouvelles ici ou là et propose des scénarios de comics notamment pour The Black Ghost ou The Archies. Il est également le co-créateur/co-auteur du podcast à succès Lethal Lit.

La littérature Star Wars avait déjà abordé le passé de Poe Dameron. Ses parents et leur installation sur Yavin 4 sont ainsi présentés dans le comics Les Ruines de l'Empire. Ensuite, un peu après la sortie de Star Wars : Le Réveil de la Force, le recueil de nouvelles Avant le Réveil raconte, entre autres, la rencontre de Poe Dameron avec la Générale Organa. Enfin, le personnage a droit à une série régulière de comics, Poe Dameron, qui s'étale sur 31 numéros et deux annuals. Elle narre alors les aventures du pilote depuis son entrée dans la Résistance jusqu'aux événements se déroulant juste un peu après le film Star Wars : Les Derniers Jedi. Il faut aussi noter que Poe apparait également en tant que personnage secondaire dans la série télévisée Star Wars : Resistance. Enfin, il est aussi présent dans d'autres romans ou comics : se déroulant après l'Épisode VIII et préparant le dernier volet de la postlogie, ils ne sont toutefois pas directement liés à son passé.

Le roman Poe Dameron : Chute Libre se base lui sur une phrase prononcée dans le film Star Wars : L'Ascension de Skywalker : celle où le spectateur apprend, en même temps que les acolytes du pilote de la Résistance, que durant sa jeunesse Poe Dameron était contrebandier. Cette idée, pour justifier le passage sur la planète Kijimi et la rencontre avec Zorii Bliss et Babu Frik, était assez grossière dans le long-métrage et avait tendance à un peu contredire la personnalité du héros tel qu'il avait été découvert dans les deux précédents films, Star Wars : Le Réveil de la Force et Star Wars : Les Derniers Jedi. Le but évident de cette malencontreuse phrase était de transformer encore plus le pilote en une sorte de nouveau Han Solo dans une exécution plutôt maladroite. Ce revirement arrive en effet bien trop tardivement dans la postlogie et fait que la révélation tombe un peu comme un cheveu sur la soupe, comme d'ailleurs c'est décidément le cas de beaucoup de choses dans l'Épisode IX.

Alex Segura a donc l'immense tâche de raccrocher les wagons avec ce qui a été déjà publié sur le passé de Poe Dameron et de rendre le tout cohérent. Et force est de constater que, malgré un cahier des charges délicat, il s'en sort globalement bien. L'auteur donne ainsi comme prétextes pour l'enrôlement du jeune homme en tant que passeur d'épice, la fougue de la jeunesse et la furieuse envie de quitter sa lune paumée où il ne se passe rien. Poe Dameron est ainsi un adolescent qui veut devenir pilote comme sa défunte mère, mais son père reclus dans sa tristesse empêche son fils de prendre des risques et de quitter Yavin 4. Un jour, sur un coup de tête, il aide une bande de contrebandier à quitter l'avant-poste de la lune et se propose d'être leur pilote. Il fait ainsi d'une pierre deux coups : il met à profit ses talents de pilote et quitte son trou perdu. Il ne pense pas une seconde, par contre, à ce que pourra ressentir son père lorsqu'il découvrira sa fugue. Les passeurs d'épice, quant à eux, utilisent le gamin pour se sortir du guêpier dans lequel ils se sont fourrés se retrouvant piégés sur Yavin 4.

Le souci principal de Poe Dameron : Chute Libre est que l'évolution du futur pilote de la Résistance est assez statique. Presque jamais le jeune homme ne se pose la question de la moralité de son action, bien que ses nouveaux acolytes n'arrêtent pas de lui mettre le nez dans ses propres contradictions. Certes, il voulait quitter Yavin 4 et devenir pilote. Mais pourquoi reste-t-il avec des passeurs d'épice, des malfrats qui sont à l'opposé total des idéaux pour lesquels sa mère a combattus ? Le lecteur a l'impression que le jeune homme attend de voir, de façon un peu passive, restant principalement pour la jeune fille, Zorii Bliss, l'une des contrebandiers qu'il a rencontrée et dont il pense être amoureux. Même s'il a des doutes sur les activités louches de ses nouveaux acolytes, il reste ainsi passivement pendant des mois avec les passeurs d'épice de Kijimi, montant même les échelons de la hiérarchie.

Si le traitement de Poe est un peu décevant, le lecteur appréciera bien plus celui de Zorii Bliss et des passeurs d'épice de Kijimi en général. Il faut avouer que la présentation du personnage de la cheffe des contrebandiers laissait particulièrement à désirer dans l'Épisode IX et le roman permet ainsi de réparer cette injustice. Le lecteur en apprend ainsi plus sur sa personnalité, son enfance et ses aspirations. Surtout, elle est au centre d'un mystère qui donne un peu de sel au livre. L'organisation des passeurs d'épice de Kijimi est également abordée en expliquant comme ils fonctionnement tout en donnant aussi plus de précisions sur la planète Kijimi. En dehors de Zorii Bliss, les personnages du gang que rencontre Poe sont également intéressants que ce soit Vigilch, un mâle Klatooinian en charge du groupe ; Gen Tri, un Pau’aun non-binaire ; ou Marinda Gan, une femelle Twi’lek.

Parmi les autres personnages du roman, il sera aussi noté Tomasso, un des hauts gradés des passeurs d'épice qui va devenir une sort de mentor pour Poe ; EV-6B6, une droïde foncièrement optimiste mais aussi Babu Frik, le petit mécanicien génial qui a fait sa première apparition dans le film. Mais l'un des personnages qui a le droit au plus grand travail d'écriture en dehors de Poe et de Zorii est sûrement Sela Trune, une officière du Bureau de Sécurité de la Nouvelle République. Cette dernière a un désir de vengeance contre les passeurs d'épice de Kijimi et veut à tout prix arrêter leur trafic. Elle utilise alors la recherche du jeune Poe comme prétexte pour continuer sa chasse à l'homme. Le personnage de Trane est aussi intéressant car il permet de montrer le fonctionnement de la Nouvelle République depuis la victoire de Jakku, notamment la façon dont est gérée la sécurité de la Bordure Extérieure. En filigrane, le lecteur aperçoit également les prémices des raisons politiques expliquant les dangers qui guettent et, en particulier, pourquoi la future menace du Premier Ordre a pu s'installer sans que personne ne s'en aperçoive.

Poe Dameron : Chute Libre est ainsi un roman qui se lit facilement sans ennui mais sans enthousiasme non plus. Alex Segura propose un style fluide fait de chapitres courts qui s'enchaînent. Le problème vient surtout du peu d'entrain dans les péripéties qui n'ont rien de vraiment palpitantes, surtout dans la première moitié. Heureusement, elle est compensée par un développement plutôt réussi des relations au sein du gang que forment Poe, Zorii, Gen Tri, Marinda Gan et Vigilch. La deuxième partie du roman accélère ensuite le rythme mais aux dépens de ses personnages tandis que la fin est plutôt décevante. Le revirement de Poe est à la fois trop lent et trop rapide. Il met bien trop de temps à se rendre compte qu'il fait fausse route et quand il prend enfin sa décision, il agit de façon trop abrupte pour que cela semble naturel dans son parcours. Le combat final est, par contre, assez bien amené et intrigant. Dommage que le roman se termine juste après. Il aurait été intéressant d'en connaître un peu plus la vie de Poe après son départ des passeurs, de voir les retrouvailles avec son père et la façon dont il allait aborder sa nouvelle vie.

Poe Dameron : Chute Libre se lit bien sans être toutefois très palpitant. Étonnamment, malgré son titre, le roman fait peu évoluer la personnalité de Poe Dameron mais s'avère passionnant pour décrire Zorii Bliss et les passeurs d'épice de Kijimi.

Poursuivre la visite

1985 • 2021

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.