Verna Felton

Verna Felton
Date de naissance :
Le 20 juillet 1890
Lieu de Naissance :
Salinas, en Californie, aux États-Unis
Date de Décès :
Le 14 décembre 1966
Lieu de Décès :
North Hollywood, en Californie, aux États-Unis
Nationalité :
Américaine
Profession :
Actrice

La biographie

rédigée par Karl Derisson
Publié le 08 mars 2023

La recette du succès des personnages Disney repose essentiellement sur trois ingrédients : des histoires mémorables, une animation léchée et une interprétation remarquable. Pour ce dernier critère, Walt Disney a ainsi toujours pris grand soin de s’entourer des meilleurs acteurs et des meilleures actrices de son époque. Parmi eux, figure en particulier Verna Felton, pionnière de la radio et du cinéma dont le talent a brillamment jalonné la filmographie des studios Disney durant toute l’existence de Walt.

Verna Arline Felton voit le jour le 20 juillet 1890 à Salinas, dans le centre de la Californie. Son père, Horace Wilcox Felton, pratique la médecine générale dans son cabinet de San José. Sa maman, Clara Winder Lawrence, est pour sa part mère au foyer. Dès le plus jeune âge, la petite Verna se découvre une passion et un beau talent pour le chant et la danse. Avec le soutien de ses parents, elle monte ainsi sur scène au cours de petits spectacles locaux et divers événements, notamment un gala de charité à destination des victimes de l’ouragan qui frappa la ville texane de Galveston en 1900. Reconnue pour son joli brin de voix, la petite fille vit dès lors une enfance rêvée jusqu’à la mort tragique de son papa. Verna Felton n’a alors que neuf ans. À présent orpheline de père, elle doit donc faire face à des temps d’autant plus difficiles que l’argent commence inexorablement à manquer.

Continuant malgré tout à se produire pour divertir le public, Verna Felton attire bientôt l’attention du directeur d’une troupe locale. Celui-ci entre rapidement en contact avec sa maman afin d’engager la petite. Voyant dans cette proposition un moyen de subvenir aux besoins de la famille, Clara Felton accepte. Un contrat est signé et Verna intègre la compagnie au sein de laquelle elle passe toute son enfance et son adolescence. Sur les affiches, la jeune artiste est alors présentée comme « La Petite Verna Felton, l’Enfant prodige » - « Little Verna Felton, the Child Wonder ». Dès 1903, elle joue avec les comédiens de l’Allen Stock Company aux côtés desquels elle voyage dans tout l’ouest des États-Unis ainsi qu’à Vancouver, au Canada. À l’âge de dix-sept ans, Felton a désormais troqué son costume d’enfant-star pour des rôles de jeunes femmes. En 1910, elle a même l’honneur de tenir le haut de l’affiche de The Defiance of Doris, une pièce écrite spécialement pour elle par le poète et dramaturge Herbert Bashford.

En 1917, Verna Felton fait ses premiers pas au cinéma dans le film muet The Chosen Prince, or the Friendship of David and Jonathan de William V. Mong. Elle poursuit également sa carrière sur les planches. Au début des années 1920, elle joue notamment dans Goldfish, Stella Dallas et The Second Mrs. Tanqueray, deux pièces montées sur la scène du prestigieux Empress Theatre de Vancouver. Au cours de ces productions, elle rencontre bientôt le chef d’orchestre Lee Carson Millar qui devient son mari en 1923. Dès 1924, tous les deux deviennent les heureux parents de Lee, Jr.. De retour aux États-Unis, Verna Felton devient une voix familière de la radio. Parmi ses rôles emblématiques, elle interprète notamment la maman du feuilleton The Cinnamon Bear diffusé entre Thanksgiving et Noël 1937 sur les ondes de la station locale KXL de Portland. Felton devient en outre l’une des actrices régulières de l’émission The Great Gildersleeve (1939-1942).


Dumbo (1941)

Particulièrement populaire, la comédienne revient au cinéma en 1939 dans le rôle d’une voisine anonyme, l’un des personnages de la comédie Joe and Ethel Turp Call on the President de Robert B. Sinclair. L’année suivante, King Vidor la dirige dans Le Grand Passage où elle incarne Mrs. Towne aux côtés de Spencer Tracy, Robert Young et Walter Brennan. Elle prête également ses traits à Mrs. DeLacey dans Petite et Charmante de Davis Butler avec Bing Crosby et Gloria Jean. À la même époque, elle est appelée par les studios Disney pour prêter sa voix à Madame Jumbo et à la matriarche des éléphantes dans Dumbo, le classique de 1941.

Girls of the Big House
Verna Felton et la troupe de Red Skelton (1948)

Veuve suite au décès de Lee Millar en 1941, Verna Felton est sur tous les fronts durant les années 1940. À la radio, elle interprète Mrs. MacIntyre dans Tommy Riggs and Betty Lou (1942-1943), Hattie Hirsch dans Point Sublime (1940-1948), Blossom Blimp dans The Joan Davis Show (1943-1947) et Tante Agatha dans The Judy Canova Show (1944-1952). Choisie pour le rôle de la mère surprotectrice de Dennis Day dans The Jack Benny Program (1939-1955) et celui de la grand-mère de Junior dans l’émission de Red Skelton, elle devient dans le même temps une participante régulière du (The) Abbott and Costello Show (1942-1949). Au cinéma, Verna Felton apparaît dans le drame Girls of the Big House de George Archainbaud (1945) et dans les comédies She Wrote the Book de Charles Lamont (1946) et Bien Faire... et la Séduire de S. Sylvan Simon (1948).

Verna Felton et Helene Stanley
Cendrillon (1950)

À la même époque, la comédienne est recontactée par Walt Disney qui lui offre le rôle de la Marraine-Fée dans Cendrillon (1950). En plus de prêter sa voix au personnage, l'actrice joue également ses scènes sur l'un des plateaux des studios afin d'aider les animateurs à lui donner vie. Dans un tout autre registre, elle revient quelques mois plus tard pour donner toute son hystérie à la truculente mais terrifiante Reine de Cœur dans Alice au Pays des Merveilles (1951). Sa filmographie continue par ailleurs de s'étoffer avec des apparitions dans La Fille des Boucaniers (1950), La Cible Humaine (1950), New Mexico (1951), Little Egypt (1951), Six Filles Cherchent un Mari (1952) et Troublez-Moi ce Soir (1952).

La Cible Humaine (1950)
Alice au Pays des Merveilles (1951)

Verna Felton fait ses débuts à la télévision en 1951 dans un épisode du (The) Amos ‘n Andy Show où elle incarne une infirmière anonyme. L’actrice joue ensuite une énième mère envahissante dans la série Where’s Raymond? avec Ray Bolger et Gloria Winters (1953-1955). Ses quelques apparitions remarquées dans la sitcom I Love Lucy (1951-1957) lui permettent à la même époque d’obtenir le rôle récurrent de Hilda Crocker dans le feuilleton December Bride (1954-1959) et le spin-off Pete and Gladys (1960-1962). Partageant l’écran avec Harry Morgan et Cara Williams, Felton est alors nommée pour l’Emmy Award de la Meilleure Actrice de Second Rôle dans une série comique deux années consécutives, en 1958 et 1959.

December Bride (1954-1959)
La Belle et le Clochard (1955)

De retour chez Disney en 1955, Verna Felton livre une nouvelle prestation remarquable en doublant Tante Sarah dans La Belle et le Clochard. Prêtant également ses traits au personnage, c'est alors l'occasion pour elle de donner la réplique à son fils, Lee Millar, qui interprète Jim Chéri. Felton enregistre ensuite les dialogues de Flora et, semble-t-il, de la Reine dans La Belle au Bois Dormant (1959) puis ceux d’Éloise, l’une des éléphantes du court-métrage Goliath 2. Les rôles de mère lui collant désormais à la peau, Verna Felton est engagée par Hanna-Barbera pour qui elle interprète la belle-mère de Fred Pierrafeu dans les trois premières saisons des (Les) Pierrafeu (1960-1963). Pour Screen Gems, elle incarne par ailleurs la tante de George Wilson dans Aunt Emma Visits the Wilsons, l’ultime épisode de la série Denis la Malice diffusée sur CBS en 1963.

La Belle au Bois Dormant (1959)
Les Pierrafeu (1960-1963)

Récompensée le 8 février 1960 par une étoile sur le Hollywood Walk of Fame, Verna Felton poursuit sa carrière au cinéma avec Picnic (1955), The Oklahoman (1957), Taming Sutton’s Gal (1957), Tonnerre sur Timberland (1960) et The Man From Button Willow (1965). Elle fait enfin un dernier détour par les studios Disney au milieu des années 1960 pour interpréter Winifred, la femme du colonel Hathi et maman de Junior dans Le Livre de la Jungle. Il s’agit alors de son ultime rôle...

Tonnerre sur Timberland (1960)
Le Livre de la Jungle (1967)

Nommée maire honoraire de North Hollywood durant des années, Verna Felton disparaît dans la soirée du 14 décembre 1966, la veille du décès de son ami Walt Disney qui l'adorait. Elle avait soixante-seize ans. Enterrée au Grand View Memorial Park Cemetery de Glendale, elle laisse alors derrière elle un héritage immense et une pléiade de personnages hauts en couleur. Parmi les voix les plus familières et mémorables dans l’œuvre de Disney, il peut dès lors apparaître comme fort étonnant qu’un Disney Legends Award n’ait pas encore couronné sa carrière.

Poursuivre la visite

1872 • 2024
1989 • 2022

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site de fans, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.