Les Cartes Peintres
Le 3, le 2 et l'As de Trèfle

Les Cartes Peintres (Le 3, le 2 et l'As de Trèfle)
Date de création :
Le 28 juillet 1951
Nom Original :
The Card Painters
Apparition :
Cinéma
BD
Parcs
Voix Originale(s) :
Ken Beaumont, Larry Grey (voix)
The Mellomen (chant)
Voix Française(s) :
Les Frères Jacques (doublage de 1951)
Serge Lhorca (l’As, doublage de 1974)
Pierre Leproux (le Deux, doublage de 1974)
Teddy Bilis (le Trois, doublage de 1974)

Le portrait

rédigé par Thibaut Ange
Publié le 26 juillet 2021

Malheur à ces trois Cartes à jouer qui osent peindre les rosiers blancs de la Reine de Cœur en rouge, sa couleur favorite, croyant qu'il s'agit d'une erreur de plantation. Apparaissant dans le Grand Classique Alice au Pays des Merveilles (1951), l'As, le Deux et le Trois de Trèfle s’activent en effet à repeindre les rosiers à l’aide de leurs pinceaux et pots de peinture rouge, quand Alice pénètre dans le Royaume de Cœur. Les personnages sont alors inspirés des trois Cartes jardiniers de l’œuvre de Lewis Caroll (il s’agissait alors des Deux, Cinq et Sept de Pique, qu’Alice sauvait de la décapitation en les cachant dans un pot de fleurs).

Intriguée par ces curieux personnages chantant « peignons ces roses en rouge » tout en s’attelant à la tâche, la jeune fille les suit et les interrompt pour leur demander la raison de leur geste. Le 3 de Trèfle lui répond alors que les jardiniers ont planté des rosiers blancs par erreur et prétendent réparer cette bévue avant que la Reine de Cœur ne découvre ce méfait et tranche la tête des coupables.

Horrifiée de cette possible sentence, Alice se saisit immédiatement d’un pinceau et joint le trio de cartes pour poursuivre le badigeonnage de peinture des rosiers blancs. C’est à ce moment que les trompettes annoncent l'arrivée de la Souveraine, précédée de son armée de Cartes gardes. Les trois Cartes peintres se précipitent alors pour se débarrasser de leur matériel de peinture et se prosterner au sol, imitées par Alice.

Folle de rage de découvrir que ses rosiers blancs ont été peints, la Reine de Cœur déterre l’un d’entre eux et le brandit avec fracas en interrogeant ouvertement : « Qui ose peindre mes roses en rouge ? Qui a souillé d’un rouge épais mes plus jolis rosiers ? Il faut qu’on punisse ces traîtres ! On leur coupera la tête ! ». Elle identifie rapidement les coupables prostrés devant elle, badigeonnés de peinture. Tandis que les trois Cartes peintres se renvoient la responsabilité de l'acte, la Reine, plus agacée que jamais, ordonne de leur couper la tête immédiatement. Le trio de Cartes peintres est alors embarqué manu militari par des gardes qui les emmènent vers leur terrible sentence.

En version originale, les Cartes peintres sont interprétées par Kenneth Beaumont, père de Kathryn qui prête sa voix à Alice, et par Larry Grey, un magicien anglais qui a aussi doublé Bill le Lézard.
La chanson Painting the Roses Red (Peignons les Roses en Rouge) est, quant à elle, interprétée par The Mellomen, quatuor vocal fondé en 1948. Le groupe a collaboré à de nombreuses reprises avec les studios Disney, interprétant plusieurs personnages dans des chansons de Grands Classiques parmi lesquels les chiens de la fourrière de La Belle et le Clochard dans la chanson Home Sweet Home et les Vautours du (Le) Livre de la Jungle lors de la chanson C’est Ça l’Amitié.

En version française, les Cartes peintres ont d’abord été doublées par les Frères Jacques, quatuor vocal français, pour le premier doublage du film d’animation. Pour celui de 1974, le rôle est repris par les acteurs Serge Lhorca (l’As), Pierre Leproux (le Deux) et Teddy Bilis (le Trois).

Larry Grey
The Mellomen

Si des Cartes gardes sont réapparues dans des productions Disney ultérieures, les trois Cartes peintres condamnées à mort n’ont jamais eu cette chance après avoir été victimes de leur bourreau. Elles ont pu toutefois réapparaître dans des bandes dessinées Disney reprenant l’histoire du Grand Classique de 1951.

À Disneyland Paris, l’attraction Alice’s Curious Labyrinth propose aux visiteurs de plonger au cœur du Pays des Merveilles. Plusieurs Cartes peintres sont visibles s’activant autour d’un rosier ou dressant un pont au cours du parcours à travers les haies du labyrinthe.
À Disneyland Resort, les trois Cartes peintres sont vues en action sur un rosier dans l’attraction Alice in Wonderland inspirée du film d’animation.


Alice's Curious Labyrinth (Disneyland Paris)

Pensant bien faire en s’activant pour peindre des rosiers qu’ils pensent devoir être rouges, les trois Cartes peintres subissent les foudres de la colérique Reine de Cœur, prête à couper des têtes face à la moindre contrariété.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.