Joyeux Noël, Mickey et Donald
L'écran titre
Titre original :
Duck the Halls : A Mickey Mouse Christmas Special
Production :
Disney Television Animation
Date de sortie USA :
Le 9 décembre 2016
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Alonzo Ramirez Ramos
Dave Wasson 
Musique :
Christopher Willis
Durée :
22 minutes

Le synopsis

Grand dilemme pour Donald cette année ! Au lieu de migrer vers le sud avec Daisy et sa famille, il veut, en effet, rester dans le froid avec Mickey et ses amis pour pouvoir fêter Noël au moins une fois...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 18 décembre 2016

Joyeux Noël, Mickey et Donald est le premier des épisodes longs - ou des petits téléfilms - de la série de Disney Channel, Mickey Mouse.

Créé en 1928 par Walt Disney, Mickey Mouse est devenu le personnage emblématique de The Walt Disney Company. En dehors du cinéma où il voit le jour, la souris a eu une longue carrière à la télévision : Mickey a été ainsi la mascotte de l'émission des années 50, Mickey Mouse Club, ainsi que de ses déclinaisons des années 70 (The New Mickey Mouse Club) et 90 (Mickey Mouse Club sur Disney Channel). Il a également été le porte-drapeau d’un autre show télé des années 70, The Mickey Mouse Factory. Mais c'est à la fin des années 90 qu'il reprend une vraie carrière sur le petit écran. En 1999, Mickey Mania, une série de cartoons est, en effet, créée et compilée autour de lui. En 2001, cette même série est remaniée avec des scènes de transition pour former la nouvelle série Disney's Tous en Boite. Mickey se voit ensuite repositionné vers le public des tout petits avec la série éducative La Maison de Mickey. Si elle l’englue dans un univers sirupeux à souhait, elle présente néanmoins l’avantage de le replacer dans le cœur des bambins là où, devenu certes emblématique, son personnage avait fini par s’en éloigner par manque d'aventures nouvelles ; ses anciens cartoons n’étant plus en capacité de « parler » aux nouvelles générations 2.0. 2013 change ensuite manifestement la donne : avec Mickey Mouse, Disney vise désormais un autre public, celui des adolescents et des jeunes adultes !

Paul Rudish est à l'origine de la nouvelle série.
Né en 1968, il baigne dans l'animation depuis sa plus tendre enfance avec un père notamment créateur du personnage de la série Blondine au Pays de l'Arc-En-Ciel. Lui part (logiquement) étudier l'animation à la CalArts puis intègre (moins logiquement) Warner Animation où il débute sa carrière sur les storyboards de la série animée Batman. Pour la filiale Cartoon Network, il travaille ensuite sur la création du design des personnages et la direction artistique de séries comme Le Laboratoire de Dexter, Les Supers Nanas ou Samurai Jack puis, en 2003, s’investit sur la série Star Wars : Clone Wars. En 2010, il devient co-créateur de la série Sym-Bionic Titan avant de passer en 2013 chez Disney Channel et de lancer la nouvelle série, Mickey Mouse.

Paul Rudish devient ainsi créateur, producteur et réalisateur de la nouvelle série de Mickey Mouse. Sur elle, il revient aux fondamentaux du design des personnages du milieu des années 30, en particulier de la période noir-et-blanc, que cela soit au niveau du dessin comme du tempo. Chaque épisode de quatre minutes présente alors un arc de scénario simple où Mickey - ou un autre personnage - doit faire face à un problème précis et affronter une série d'obstacles pour le résoudre. L'animation n'hésite ainsi pas à utiliser les caractéristiques des gags de la période muette comme la possibilité de détacher une partie du corps des personnages. Tour de force en soi, l'animation est, pour sa part, totalement moderne utilisant la technologie flash par ordinateur et donnant l'illusion d'être créée en 2D ! La première saison se déroule sur 18 épisodes dont un double et se voit diffusée du 12 mars 2013 au 7 mars 2014. Deux autres saisons suivent, l'une de 19 épisodes du 11 avril 2014 au 9 juin 2015, l'autre de 20 épisodes du 17 juillet 2015 au 29 juillet 2016. Alors que la troisième saison s'éteint sans fanfare - aucune annonce n'ayant été faite par Disney sur une éventuelle saison 4 - le public se persuade que la série s'est arrêtée...

Heureusement, Joyeux Noël, Mickey et Donald permet à Mickey Mouse de se poursuivre sur un format différent : celui du spécial de Noël. D'une durée de 22 minutes, soit près de sept fois sa durée habituelle, il met ses personnages dans des situations plus longues permettant de poser ses situations et de développer son histoire. A l'origine, le téléfilm avait été prévue selon un schéma narratif identique à un épisode de 3 minutes, sur une idée originale de Darrick Bachman, l'un des scénaristes de la série. Mais le service Franchise de The Walt Disney Company voulait que Paul Rudish propose un spécial avec les personnages et le visuel de la série de Disney Television Animation. Ils ont donc retravaillé l'histoire en partant de l'idée de départ puis étoffant le propos.

Le plus frappant dans ce spécial est, comme pour la série d'origine, ses magnifiques décors. C'est d'ailleurs une gageüre à la vue du montage rapide de les voir aussi nombreux et diversifiés. L'ambiance de Noël est ainsi particulièrement bien rendue, en particulier dans le flashback de l'enfance de Mickey qui prend des airs de Charles Dickens vraiment sympathiques. Même si l'aspect loufoque de la série reste évidemment toujours présent, notamment via un Donald qui ne supporte pas le froid et va y perdre plumes et  bec, le téléfilm sait tout de même insuffler la touche de magie de Noël adéquate. Les deux chansons écrites par Christopher Willis pour le show sont d'ailleurs parfaites. La première, Joy, O It’s Christmas Time, voit Mickey prendre une voix de crooner à la Bing Crosby pour chanter la magie de la fête de Noël ; la seconde, Jing-a-Ling-a-Ling, supporte elle un spectacle de danse typique du Broadway des années 50 / 60 tout à fait jubilatoire.

Comme pour la série, Joyeux Noël, Mickey et Donald mène de jolis clins d'œil. Déjà, il propose de belles apparitions de personnages au-delà des cinq héros principaux. Le spectateur retrouve ainsi Daisy, les neveux Riri, Fifi & Loulou, Picsou, Ludwig Von Drake mais également Gus Glouton pour sa première apparition dans cette nouvelle apparence. Parmi les autres caméos, il peut être vu les chevaux ressemblant à la séquence C'est un Souvenir de Décembre du film Mélodie Cocktail ou les soldats de bois calqués sur ceux du film Babes in Toyland. Plus corrosif, les jumelles vues dans la séquence du passé de Mickey sont un hommage au film Shining de Stanley Kubrick, lui-même adapté du roman de Stephen King.

Joyeux Noël, Mickey et Donald est un spécial sympathique qui permet de continuer à faire vivre la superbe série Mickey Mouse. Il porte en lui une autre vraie bonne nouvelle puisqu'il s'avère ne pas être le chant du cygne pour les héros de Paul Rudish qui a annoncé, dans la foulée, travailler sur un nouveau téléfilm, spécial Halloween celui-là, pour 2017.

Les personnages

L'édition vidéo

Jaquette Joyeux Noël, Mickey et Donald
Jaquette Joyeux Noël, Mickey et Donald
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2017

Poursuivez votre visite

Nos Réseaux Sociaux