Princesse Sofia
Royale pour Toujours

Princesse Sofia : Royale pour Toujours
L'écran titre
Titre original :
Sofia the First : Forever Royal
Production :
Disney Television Animation
Date de sortie USA :
Le 8 septembre 2018
Genre :
Animation 3D
Réalisation :
Jamie Mitchell
Mircea Mantta
Musique :
Kevin Kliesch
Durée :
70 minutes

Le synopsis

Alors que Sofia et ses frères et sœurs Amber et James se préparent pour leur diplôme de la Royale Académie, Sofia est rappelée dans les Îles Mystérieuses pour affronter une sorcière maléfique nommée Vor, qui tente de prendre le contrôle du royaume d’Enchancia.

La critique

rédigée par
Publiée le 26 février 2019

Princesse Sofia : Royale pour Toujours est le sixième et dernier téléfilm tiré de la série Disney Junior, Princesse Sofia, qui sert de conclusion aux aventures de la jeune princesse.

Princesse Sofia est une série Disney Junior qui a débuté le 18 novembre 2012 avec le téléfilm Princesse Sofia : Il Était une Fois une Princesse. La série conte quatre saisons pour un total de 103 épisodes auxquels s'ajoutent cinq téléfilms hors-série : Princesse Sofia : Au Royaume des Sirènes en 2013, Princesse Sofia : La Malédiction de Princesse Eva en 2014, le crossover Elena et le Secret d'Avalor en 2016, Princesse Sofia : Les Îles Mystérieuses en 2017 et Princesse Sofia : Royale pour Toujours en 2018 qui sert, lui, de conclusion à l'ensemble. Princesse Sofia raconte ainsi la vie de la petite Sofia chamboulée après le mariage de sa mère avec le Roi Roland II et son emménagement dans le royaume imaginaire d’Enchancia. La toute jeune fille devient en effet princesse et se doit d’apprendre les us et coutumes de la cour. Grâce à son bijou magique, l'amulette d'Avalor, cadeau du roi Roland II, elle peut, en outre, désormais parler aux animaux et rencontrer les princesses Disney qui lui seront toujours de bon conseil. Au fil des épisodes, elle retrouve, de la sorte, une à une, les descendantes royales des précédents longs-métrages Walt Disney Animation Studios ou Pixar.

Après Elena et le Secret d'Avalor et Princesse Sofia : Les Îles MystérieusesPrincesse Sofia : Royale pour Toujours est donc le troisième téléfilm à afficher une durée de plus de soixante minutes, prenant le statut de vrai long-métrage et s'éloignant de nombreux épisodes spéciaux diffusés sur Disney Channel ou Disney Junior, d'une durée moyenne, eux, de quarante-cinq minutes. Les chaînes Disney semblent manifestement investir sur les téléfilms ou épisodes longs de leurs séries en proposant de plus en plus souvent des longs-métrages tirés d'elles. Il suffit d'ailleurs pour s'en convaincre d'analyser le programme de diffusion de l'année 2018 où pas moins de huit téléfilms sont à l'affiche.

Princesse Sofia : Royale pour Toujours est en outre et vraiment un téléfilm de conclusion. Et c'est particulièrement heureux tant il est rare, surtout chez Disney, que les séries à destination des plus jeunes aient des histoires avec une fin. La plupart du temps, ce sont des épisodes qui se suivent et qui se ressemblent formant un tout qui n'a pas vocation à connaître une conclusion. Mais Princesse Sofia est différente. Son héroïne grandit et mûrit au fur et à mesure des épisodes. De nouvelles aventures se font ainsi jour au fil des saisons, et elle rencontre de nouveaux lieux. La Saison 3 a par exemple introduit le lieu magique de la Bibliothèque Secrète tandis que la Saison 4 a emporté, elle, les téléspectateurs dans les Îles Mystérieuses. Chacune des péripéties vécues par Sofia a fait que la jeune princesse s'est endurcie et a vu aussi son entourage changer d'avis sur elle, à commencer par sa demi-soeur Amber ou Chrysta, son instructrice : elle est désormais une légitime Protectrice des royaumes enchantés.

Princesse Sofia : Royale pour Toujours propose ainsi de compiler dans un long-métrage une bonne partie des lieux et des personnages rencontrés tout au long de la série afin de proposer une conclusion digne de ce nom. Sofia retrouve donc tous ses amis de la Royale Académie mais également ceux des Îles Mystérieuses ainsi que d'autres camarades croisés au fil des aventures sans compter un joli clin d'oeil aux Princesses Disney croisées au cours de ses périples. Mais le téléfilm ne se limite pas à compiler du déjà vu, il propose des choses nouvelles ainsi que de nouveaux personnages comme le Premier Gardien de la Bibliothèque Secrète ou l'Affreuse Vor qui veut détruire son pays. La méchante est d'ailleurs particulièrement réussie et représente une vraie menace pour Sofia qui, à un moment du récit, se retrouve bien seule ; la sorcière s'étant débrouillée pour que tous ses amis et toute sa famille soient neutralisés. Enfin, le passé de Sofia ainsi que celui du Roi Roland II sont révélés pour le plus grand bonheur des fans.

En cela, Princesse Sofia : Royale pour Toujours propose une aventure véritablement haletante. Jamais, en effet, Sofia n'a eu à affronter un tel adversaire et le public vibre pour elle. Cette dernière aventure représente clairement son plus gros challenge et sa résolution la rend vraiment héroïque. Alors certes, série pour la jeunesse oblige, le rôle des adultes est plutôt passéiste tandis que celui des enfants est entreprenant. De même, ce sont les enfants qui vont montrer moralement le chemin à suivre. La ficelle est certes un peu grosse mais elle fonctionne plutôt bien. Surtout que Sofia va devoir prendre tous les risques pour sauver le Royaume et oser faire le sacrifice ultime.

D'un point de vue technique, Princesse Sofia : Royale pour Toujours est, par contre, un peu décevant par rapport à Princesse Sofia : Les Îles Mystérieuses. Il y a manifestement comme un certain retour en arrière, à la fois sur les décors et la texture des personnages. Leur animation reste d'ailleurs le gros point noir de la série et le téléfilm final ne fait malheureusement pas exception. Ce qui choque particulièrement dans l'opus est peut-être la colorimétrie employée. Alors que la série et les précédents téléfilms affichaient des couleurs chatoyantes, il y a ici comme un filtre qui rend le tout fadasse. C'est peut-être un effet désiré des créateurs pour mettre en avant la terrible menace qui attend Sofia mais au final, le résultat a tendance à géner.

Un autre échec du film est assurément à rechercher du côté des chansons qui sont non seulement anecdotiques mais ont, en plus, une orchestration plutôt crispante aux oreilles. Il y en a cinq au compteur. La première, A Big Day, permet à tout le casting de dire ce qu'il ressent avant la remise des diplômes de la Royale Académie et de prendre conscience du chemin parcouru. Royal Prep est la chanson de l'Académie, reprise du téléfilm pilote, Princesse Sofia : Il Était une Fois une Princesse. Get Wicked est l'air de la méchante et sans doute la plus irritante des cinq proposés. For One and All est ensuite la chanson du trio formé par Sofia, Amber et James pour convaincre le Roi de faire demi-tour et sauver son peuple avant ses enfants. Enfin, On Your/My Own est la chanson du combat final entre Vor et Sofia.

Princesse Sofia : Royale pour Toujours est un téléfilm de conclusion particulièrement réussi qui referme à merveille les aventures de la jeune princesse. Après six ans de diffusion, un petit pincement au cœur vient alors troubler les téléspectateurs qui lui disent ici adieu.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.