Les Trois Petits Loups

Les Trois Petits Loups
L'affiche
Titre original :
Three Little Wolves
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 14 avril 1936
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Dave Hand
Durée :
9 minutes

Le synopsis

Nif-Nif et Nouf-Nouf sont enlevés par le Grand Méchant Loup et ses trois louveteaux...

La critique

rédigée par
★★★

Walt Disney continue de proposer, dans les années 30, de nouvelles aventures à ses personnages les plus emblématiques, en dehors du gang de Mickey. Ce cartoon constitue, en effet, la deuxième suite des (Les) Trois Petits Cochons dont il se fait d’ailleurs l’écho, jusque dans la construction de son titre, Les Trois Petits Loups.

La grande nouveauté est donc de proposer trois nouveaux personnages : les Trois Petits Loups, fils du Grand Méchant Loup. Ils ont bien sûr hérité génétiquement de la méchanceté de leur père, tout en étant à la fois plus espiègles et plus bêtas. Il est dès lors amusant de voir le Grand Méchant Loup revêtir le costume du père, tentant tant bien que mal d’éduquer ses enfants ; une mission visiblement pas vraiment à sa portée ! Les Trois Petits Loups et leur relation avec leur paternel semblent d’ailleurs constituer ici un joli galop d'essai pour les artistes Disney et les futurs Riri, Fifi et Loulou... Les louveteaux réapparaitront au cinéma dans la troisième et dernière suite des (Les) Trois Petits Cochons (Le Cochon Pratique en 1939) puis, pour un court passage dans Qui Veut la Peau de Roger Rabbit ; deux d'entre eux investissent enfin Le Noël de Mickey...

Au delà de leur apparition au cinéma, les Trois Petits Loups sont surtout à l'origine d'un personnage de B.D. qui deviendra fort célèbre dans l’univers disneyen : P'tit Loup (Li'l Bad Wolf en anglais). Ce personnage de fiction est, en effet, créé en janvier 1945 par Chase Craig et Carl Buettner pour Western Publishing, l'éditeur américain des bandes dessinées Disney. Alors que les trois louveteaux du cartoon, Les Trois Petits Loups, partagent le même but que leur paternel (à savoir : manger les trois petits cochons !) ; à l'opposé et malgré son nom anglais, P'tit Loup est lui caractérisé par une gentillesse qui fait le désespoir de son père ! Il devient ainsi rapidement le meilleur ami de Nif-Nif, Naf-Naf et Nouf-Nouf mais aussi de Tic et Tac ou encore Riri, Fifi et Loulou qui l'accueillent dans la troupe des Castors Juniors. Durant les années 1940 et 1950, il accède même à sa propre série dans Walt Disney's Comics and Stories, dessinée par de nombreux auteurs. En France, il est le héros de nombreuses aventures dessinées et décroche même son propre magazine, P'tit Loup, publié par Hachette entre mars 1989 et début 2000.

Les Trois Petits Loups vaut essentiellement pour la création des nouveaux personnages des louveteaux ; les cochons commençant, eux, sérieusement à tourner en rond. Autre point de satisfaction : la qualité de l'animation du cartoon qui a fait un bond impressionnant depuis le premier épisode. Les progrès réalisés en seulement trois ans sont, en effet, exceptionnels. Les résultats commerciaux du cartoon sont en revanche en net recul, comme l’avaient été, avant eux, ceux du (Le) Grand Méchant Loup : le succès évènement des (Les) Trois Petits Cochons n’est déjà plus qu’un lointain souvenir...

L'équipe du film

1905 • 1988
Animateur
1911 • 1952
Animateur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1 et en DVD Zone 2, dans le volume Silly Symphonies : Les Contes Musicaux de la collection des Walt Disney Treasures.

Il est également disponible en DVD Zone 1 et en DVD Zone 2 dans la compilation Walt Disney Collection Animation : Les Intemporels - Les Trois Petits Cochons.