Walt Disney Studios Motion Pictures

Un peu d’histoire...

Reproduisant l'erreur commise pour les courts-métrages de la série des True-Life Adventures, RKO, le distributeur du studio Disney sur la période allant de 1937 à 1953, se montre totalement hostile à l'idée de sortir, en 1953, le long-métrage, Le Désert Vivant. Walt Disney, las de la grande frilosité de son partenaire, qu'il juge désormais par trop handicapante, se décide avec son frère -et accessoirement directeur financier de sa firme-, Roy Disney, de rompre l'accord de distribution. The Walt Disney Company se charge donc désormais de distribuer seule ses productions. La filiale Buena Vista Distribution Company voit pour cela le jour et organise sa toute première sortie avec Le Désert Vivant. Le film, dont le budget initial est de la moitié d'un million de dollars, en rapporte dix fois plus. Les frères Disney, prenant de cours bien des analystes, signent, une fois encore, un coup de maître et consolident au passage toute la chaîne de production de leur studio.

Parallèlement à la distribution de ses propres créations, aussi bien dans un souci de rentabilité que pour étoffer son catalogue, Disney se charge au cours des années 50 de la sortie de films non produits par lui, et dont la firme de Mickey a depuis perdu les droits (à l'exception de Simon le Pécheur)... Il interrompt la pratique au cours des années 60 et 70 même si une exception se fait jour en 1969 avec la sortie dans une seule salle américaine, du classique français, La Grande Vadrouille. A la fin des années 70 et au début de la décennie 80, il se remet à distribuer deux films non produits par lui (Take Down et Running Brave), histoire de tenter de capter le public adolescent. En vain. Avec l’avènement du label Touchstone en 1984, Buena Vista n’apparait plus en tant que label en début du film ; l'accent est désormais mis sur le label de production et non plus sur l'activité de distribution.

La nouvelle filiale va ainsi se charger de distribuer les productions des différents labels de The Walt Disney Company (Disney, Touchstone Pictures, Hollywood Pictures, Marvel Studios...). Pratique encore plus rare, il arrive que les studios Disney produisent des films sans label ! Plusieurs raisons sont susceptibles d’expliquer le phénomène : des raisons de politique interne, la volonté de cacher le label Disney, le confinement de la sortie dans une toute petite combinaison de salles (parfois juste une) ou simplement parce que la compagnie elle-même ne sait pas quel label attribuer au long-métrage concerné.
Enfin, en 2007, Bob Iger, souhaitant se recentrer sur des marques fortes, renomme Buena Vista en Walt Disney Studios Motion Pictures.

A noter :
Quatre de ces films sont des documentaires tournant autour de l’animation Disney.

Voici la liste exhaustive de tous les films hors label produits ou distribués par Walt Disney Studios Motion Pictures et sortis aux Etats-Unis.

  • Critique(s) : 6/18