La Bande à Picsou : Super Picsou
L'écran titre
Titre original :
Super DuckTales
Production :
Disney Television Animation
Date de sortie USA :
Le 26 mars 1989
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
James T. Walker
Musique :
Ron Jones
Durée :
99 minutes

Le synopsis

Après avoir accidentellement laissé les Rapetou s'emparer du Sou fétiche, Gérard Mentor tente de le récupérer et devient pour ce faire le super héros cybernétique Robotik...

La critique

rédigée par
★★★

La Bande à Picsou : Super Picsou est un téléfilm diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine NBC, The Magical World of Disney.

Après le succès des 65 premiers épisodes de la Saison 1 de La Bande à Picsou, Disney en commande 25 nouveaux qui ne sont néanmoins pas prêts avant un an et demi pour une diffusion à partir du 18 septembre 1989. En attendant, et en guise de Saison 2, deux téléfilms sont donc proposés : La Bande à Picsou : Le Temps, C'est de l'Argent et La Bande à Picsou : Super Picsou, le premier en syndication et le second en tant qu'épisode de l'émission d'anthologie, The Magical World of Disney. Chacun d'eux est, ensuite, découpé en cinq épisodes comme son ainé La Bande à Picsou : Le Trésor de la Vallée du Soleil d'Or, pour être diffusé dans la série. La Bande à Picsou : Super Picsou se voit de la sorte partagé entre les épisodes suivants : Argent Liquide, Argent Glacé, Robotik, Les Rapetou Millionnaires et Les Voleurs Venus d'Ailleurs.

La Bande à Picsou : Super Picsou est assurément le téléfilm qui dispose du fil conducteur le plus abouti des trois long-métrage proposés sur Picsou à la télévision. L‘histoire a, en effet, été visiblement pensée pour un format long et non envisagée en une simple succession d’épisodes. Le récit est donc très fourni avec son mélange de super-héros, d’aventures et même de science-fiction spatiale ! L’histoire narrée présente toutefois la même redondance constatée dans chacun des longs-métrages de Picsou : à savoir, il y perd son argent, se retrouve en prison ; sa famille étant alors la seule à lui faire confiance et faire en sorte de payer sa caution... Là encore, de nombreux personnages viennent agrémenter l’aventure. Si Picsou, ses neveux Riri, Fifi et Loulou, le pilote Flagada Jones, Mamie Baba la gouvernante, Arsène le majordome et l’inventeur Géo Trouvetou sont bien évidemment de la partie, Zaza est elle curieusement absente. Autre fait notable : les Rapetou sont très présents et même plus nombreux qu’à l’habitude du fait de la participation de leur Mère.

Comme son prédécesseur, La Bande à Picsou : Super Picsou propose un nouveau personnage dans l’univers du multimilliardaire : Gérard Mentor (Fenton Crackshell en VO). Au début du long-métrage, il travaille dans une usine ; sa tâche se résumant à compter les haricots dans les flacons. Il démissionne très vite pour devenir le comptable de Picsou. Gérard Mentor a la capacité étonnamment utile, et typique d'un « autiste savant », de compter d'énormes quantités d'objets instantanément. Loin d'être idiot, il pêche néanmoins par ses idées saugrenues et décisions hâtives qui causent bien des soucis à son patron. Il prend une autre dimension quand il revêt une armure cybernétique créée par Géo Trouvetou, baptisée Robotik (GizmoDuck en VO), et activée par le mot de passe « cornemuse ». Les seuls à connaitre l’identité de Robotik sont ainsi Picsou et la mère de Gérard, qu'il appelle « M'man ». Cette dernière vit dans une caravane, reste presque toujours en peignoir et regarde la télé non-stop.

Après La Bande à Picsou : Super Picsou, Robotik apparaît dans 14 épisodes réparties sur les Saison 3 et 4 de La Bande à Picsou. Il fait également des apparitions dans cinq épisodes du spin-off de La Bande à Picsou : Myster Mask. Il s’essaye par ailleurs dans une courte carrière en bandes dessinées avec deux histoires parues sous la collection de La Bande à Picsou et quatre sous celle de Myster Mask dont la plus récente remonte à 2010.

La Bande à Picsou : Super Picsou est le dernier des téléfilms de Picsou. Il emmène la série dans une nouvelle direction sans pour autant lui enlever sa bonne humeur et qualité. Il démontre également que les histoires longues s’adaptent parfaitement à l’univers du richissime canard. Les auteurs en prennent tellement conscience qu’il imagine pour l’année suivante, une aventure de Picsou pour le cinéma avec le long-métrage, La Bande à Picsou - Le Film : Le Trésor de la Lampe Perdue !

Les personnages

1961
BD

L'édition vidéo

Le téléfilm n’est disponible que dans sa version de cinq épisodes séparés dans l’édition DVD Zone 1 et DVD Zone 2, La Bande à Picsou – Volume 3.