La Bande à Picsou
Le Trésor de la Vallée du Soleil d'Or

La Bande à Picsou : Le Trésor de la Vallée du Soleil d'Or
L'écran titre
Titre original :
DuckTales : The Treasure of the Golden Suns
Production :
Disney Television Animation
Date de sortie USA :
Le 18 septembre 1987
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Steve Clark
Terence Harrison
Alan Zaslove
Musique :
Ron Jones
Durée :
99 minutes

Le synopsis

Donald, frais engagé dans la Marine, confie la garde de ses neveux, Riri, Fifi et Loulou, à son Oncle Picsou...

La critique

rédigée par
★★★

La Bande à Picsou : Le Trésor de la Vallée du Soleil d'Or est un téléfilm hors-série produit tout spécialement pour le réseau de télévision et diffusé en syndication le 18 septembre 1987.

Fort curieusement, alors qu'il est au sommet de sa popularité en bandes dessinées, Picsou, mises à part deux apparitions dans des courts-métrages (en 1967 dans Picsou Banquier et 1983 dans Le Noël de Mickey), doit attendre 1987 pour accéder, enfin, à une véritable carrière audiovisuelle. Le personnage passe toutefois d'abord par la case télé avant de tenir la vedette dans son propre long-métrage au cinéma. Il est ainsi, en tout premier lieu, "casté" pour le moyen-métrage Footmania pour Dingo, le 27 mai 1987 dans lequel il se décide de parrainer l'équipe de football de Riri, Fifi et Loulou, dans l'unique but de récupérer le trophée qu'il leur a offert par erreur. Les Rapetou, mis au courant de la valeur de l'objet, s'inscrivent alors eux aussi au tournoi tandis que Sport Dingo doit intervenir pour sauver le milliardaire...

Succès de Footmania pour Dingo aidant, décision est prise de mettre en œuvre une série intitulée La Bande à Picsou et basée entièrement sur les personnages de Carl Barks. Le 18 septembre 1987, est donc diffusé lors d'un "spécial" de deux heures, le pilote du programme, Le Trésor de la Vallée du Soleil d'Or, qui sera scindé plus tard en cinq épisodes d'une vingtaine de minutes (N'Abandonnez pas le Navire, Fausse Route vers Fausse Route, Les Trois Canards du Condor, Canards en Gelée, La Cupidité ne Paie Pas). La Bande à Picsou commence ainsi le 21 septembre 1987 avec une diffusion, tous les jours de la semaine, d'une aventure d'environ 20 minutes chacune ; sa première saison s'étalant sur 65 épisodes...

La Bande à Picsou : Le Trésor de la Vallée du Soleil d'Or est clairement construit par cinq épisodes indépendants de la série La Bande à Picsou, mais disposant d'une trame commune. Chaque opus voit de la sorte son arc narratif se terminer avec des personnages qui ne reviennent pas dans l’épisode suivant. Seul le fil rouge est en fait commun à tous et permet donc de former, à bon compte, un téléfilm tout entier. Il s’agit là de la recherche du fameux trésor de la Vallée du Soleil d'Or avec un énigmatique personnage à l’accent hispanique lancé dans une quête aux indices pour accéder à l’Eldorado.

En tant que pilote de la série La Bande à Picsou, La Bande à Picsou : Le Trésor de la Vallée du Soleil d'Or est vraiment efficace. Il permet, il est vrai, de mettre en place la dynamique de la série et d’en présenter les personnages principaux. Le téléspectateur comprend ainsi pourquoi Donald laisse ses neveux à Picsou (d’ailleurs étonnement, à la différence des bandes dessinés, Donald est peu présent dans la série comme dans le pilote !) et découvre de nouveaux personnages qu’il s’agisse d’Arsène le majordome du milliardaire, de Mamie Baba la gouvernante et sa nièce la petite Zaza ou encore le pilote maladroit, Flagada Jones. D’anciennes créations de Carl Barks font aussi leur première apparition à l’écran à commencer par les Rapetou, l’inventeur Géo Trouvetou ou alors Archibald Gripsou. Ce dernier change, au passage et curieusement, de nationalité puisqu’il n’est plus Sud-Africain comme dans le 9e art mais Ecossais sur le petit écran. Il faut dire qu’en cette fin de la décennie 80, l’Afrique du Sud et son Apartheid sont au ban des nations...

Même si l’histoire semble un peu saccadée, le pilote se suit avec un plaisir immense. Voir ces personnages de bandes dessinées mythiques prendre vie avec un respect non feint du matériel d’origine permet au téléfilm de happer littéralement l’attention de son auditoire. L’animation est d’ailleurs ultra qualitative par rapport à la norme visible, à l’époque, à la télévision américaine. L’aventure est également au rendez-vous avec un scénario bien ficelé qui ouvre au dépaysement et à la découverte de nouveaux personnages sympathiques et attachants. Ce pilote met à l'évidence la série La Bande à Picsou sur de bons rails, en capacité de plaire aux enfants comme aux parents. Son succès ne démentira d’ailleurs pas cette première impression. La série est, en effet, l’une des plus longues chez Disney avec ses 100 épisodes, deux téléfilms (La Bande à Picsou : Le Temps, C'est de l'Argent et La Bande à Picsou : Super Picsou) et son long-métrage de cinéma, La Bande à Picsou - Le Film : Le Trésor de la Lampe Perdue.

La Bande à Picsou : Le Trésor de la Vallée du Soleil d'Or est un pilote idéal pour mettre en place une série appelée à devenir culte : une belle et vraie réussite !

Les personnages

1934
Cinéma

L'édition vidéo

Le téléfilm n’est disponible que dans sa version de cinq épisodes dans l’édition DVD Zone 1 et DVD Zone 2, La Bande à Picsou – Volume 2.