La Jeunesse de Mickey
La couverture
Éditeur :
Glénat
Date de publication France :
Le 26 octobre 2016
Collection :
Créations Originales
Auteur(s) :
Tebo (Scénario & Dessins)
Nombre de pages :
80

Le synopsis

Norbert, le petit-fils de Mickey Mouse, qui se retrouve affublé du surnom Pépé Mickey, rapporte une étrange boîte à son aïeul qui contient pas moins que les souvenirs de la jeunesse mouvementée de la plus célèbre des souris, de sa première rencontre avec Minnie à la conquête spatiale accompagné de Donald Duck ! Mais le jeune Norbert peut-il vraiment croire sur parole son grand-père qui semble vivre des aventures hors-normes ?...

La critique

rédigée par
Publiée le 28 février 2020

Lors d'un entretien accordé à Chronique Disney en 2011, Jacques Glénat avait annoncé aux lecteurs que le rachat des droits sur la licence édition de The Walt Disney Company marquerait le coup d'envoi d'une collection de créations originales sur l'univers de la souris la plus célèbre au monde, avec certains des artistes européens les plus talentueux de cette génération. Le lancement se fait alors le 2 mars 2016 avec Mickey's Craziest Adventures signé par le scénariste Lewis Trondheim et le dessinateur Nicolas Keramidas. Après la publication d'Une Mystérieuse Mélodie également en mars 2016, La Jeunesse de Mickey est ainsi le troisième album de la collection. Dessiné et écrit par Tebo, il débarque dans toutes les bonnes librairies le 26 octobre 2016.

Tebo, de son vrai nom Frédéric Thébault, est né à Caen, en juin 1972. À l’âge de 10 ans, il décide de devenir dessinateur en découvrant la BD de super héros, en particulier les aventures des X-Men. À 18 ans, il est renvoyé de son lycée, en BAC pro vente, pour manque de motivation... dans le dessin ! En 1997, il sera paradoxalement repéré grâce à un concours de BD par un directeur de collection des éditions Glénat (qui recherchait de nouveaux talents pour monter le nouveau journal Tchô !). Tebo va y créer une série à gags : Samson et Néon, dont le premier des sept tomes sortira en 1999. En 2002, il intègre le magazine D-Lire (éditions Bayard) avec la série La Bande à Fred (l’album sortira en octobre 2004). Pour la nouvelle formule de Tchô ! en 2003, il s’associe alors avec Zep pour créer Captain Biceps ! Le premier tome du plus balèze des super-héros sort ensuite en 2004. La série compte en 2020 sept albums, ainsi qu'un tome regroupant les trois premiers ouvrages. En 2008, toujours avec Zep au scénario, Tebo met en images l’album Comment Dessiner ?. La même année, il illustre le livre In Caca Veritas, écrit par deux médecins américains ; et dans la même collection, il travaille sur In Pipi Veritas et Je Pète Donc Je Suis. En 2011, Tebo rejoint la bande de Lewis Trondheim pour L’Atelier Mastodonte, une série de strips humoristiques publiés dans Le Journal de Spirou. Il écrit par la suite des scénarios pour Nicolas Keramidas. Le premier album de leur série Alice Au Pays Des Singes sort ainsi en mai 2012 tandis qu'une intégrale des trois albums est attendue en 2020.

Le travail de Tebo est très remarqué, au point que nombre des séries sur lesquelles il a travaillé se voient adaptées pour la télévision. C'est ainsi qu'en 2010, Samson et Néon devient une série animée diffusée sur France 3, de même que les séries Captain Biceps et Comment Dessiner ?Captain Biceps conquérant ensuite une cinquantaine de pays ! En 2012, Hélène Bruller lui écrit des textes pour une série de livres jeunesse nommée Psicopattes, dont deux tomes sortent en 2014. La série est par la suite adaptée en dessin animé et change de nom, pour devenir Toc-Toc. En 2013, Tebo invente une nouvelle série animée pour les tout-petits sur France 5 : César et Capucine (en réalité, les prénoms de ses enfants). Les éditions Bamboo Jeunesse publient ensuite deux livres de leurs aventures. Juillet 2014 le voit alors s'attaquer à un personnage terriblement iconique : Mickey Mouse ! L'album La Jeunesse de Mickey est ainsi publié en octobre 2016. Après cela, il travaille dans le mythique magazine Fluide Glacial et signe l'album Les Fables Avec Du Poil, sorti en septembre 2018. La même année, Tebo s'investit sur une nouvelle série d’aventures rigolotes : Raowl, pré-publiée dans Le Journal de Spirou. Dupuis en édite le premier tome en juin 2019, le deuxième étant annoncé pour septembre 2020.

Il est impossible de résumer La Jeunesse de Mickey tant les histoires et aventures s'enchaînent à un rythme effréné. Tebo construit, en effet, son récit comme une suite de souvenirs racontés par Pépé Mickey à Norbert, son petit-fils. Cette narration évoque ainsi à la fois la transmission orale des contes mais également les cartoons de Disney, dont l'auteur est friand. L'album s'articule et s'appuie alors sur deux axes et deux styles d'écriture complètement différents. Le premier concerne d'abord les prologues et les épilogues de chaque segment qui forment les introductions et les morales des histoires expliquées par Mickey à Norbert. Un choc des générations est d'ailleurs clairement visible, Norbert ayant beaucoup de mal à croire les récits que son aïeul lui raconte. Mais il reste néanmoins subjugué, se laissant transporter dans le monde des cow-boys, de l'espace, de la guerre et même de la prohibition, l'illustre souris devenant contrebandier de... chocolat chaud ! Le deuxième axe concerne les aventures apparemment vécues par Mickey. Hors-normes, faisant apparaître la galerie classique d'amis et d'ennemis de la souris, le récit rappelle forcément La Jeunesse de Picsou de Don Rosa, dans un registre toutefois nettement plus humoristique. Les histoires y sont, en effet, truffées de blagues même si elles suivent tout de même une logique historique, en commençant par un récit de cow-boy pour finir par la conquête spatiale.

Les éditions Glénat régalent ensuite les lecteurs avec cette collection luxueuse. Un grand format (24*32), une couverture vernie et même un dos toilé ! Ici, pas de problème de fautes comme cela avait pu être fortement remarqué dans Mickey et l'Océan Perdu (le mauvais fichier ayant été envoyé à l'imprimeur...), et il est impossible de ne pas ressentir l'amour et la fierté de l'éditeur pour cet album. Le même sentiment se dégage d'ailleurs en parcourant les planches dessinées par Tebo ! L'auteur prouve son affection pour les vieux cartoons signés Disney avec des segments ultra-dynamiques, regorgeant d'humour mettant en scène les personnages les plus iconiques de l'univers de la souris avec Minnie, Pat Hibulaire, Dingo ou encore Donald, le tout agrémenté de petites morales (souvent inattendues) délivrées par Mickey à son petit-fils ! Du côté du dessin, les fans de l'artiste ne seront pas perdus et pourront retrouver la patte très cartoon du français. Mais que les néophytes ne prennent toutefois pas peur, l'univers riche et coloré de Tebo se marie à la perfection à celui de Mickey.

Fun, débridé, dans l'air du temps et pourtant furieusement rétro, La Jeunesse de Mickey, écrit et dessiné de main de maître par Tebo, est le chaînon manquant entre le classicisme des courts-métrages d'antan de la souris la plus connue au monde et la bande dessinée humoristique française : une pièce maîtresse dans une collection iconique menée par Jacques Glénat. Rien de surprenant dès lors à ce que l'album ait obtenu l'une des récompenses suprêmes de la profession, avec le Fauve Jeunesse au Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.