Mickey au Moyen-Âge

Mickey au Moyen-Âge
L'affiche
Titre original :
Ye Olden Days
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 8 avril 1933
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Burt Gillett
Durée :
8 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Le ménestrel Mickey tente de délivrer la pauvre Minnie, cloîtrée dans un donjon pour avoir refusé d'épouser le prince que son père lui destinait...

La critique

rédigée par
Publiée le 31 août 2020

Mickey au Moyen-Âge est un cartoon extraordinaire qui allie une merveilleuse caractérisation des personnages, une bande originale inventive et une animation dynamique.

Le récit reprend globalement celui du cartoon d'Oswald, le Lapin Chanceux, Oh, What a Knight, en proposant un remake avec Mickey Mouse et ses amis. Mickey au Moyen-Âge commence d'ailleurs par proposer un parchemin avec la distribution des rôles : Mickey est ainsi le ménestrel errant, Minnie la princesse, Dippy Dawg le prince tandis que le roi est joué par un gros lion qui prend un petit air de Pat Hibulaire même s'il ne s'agit pas de lui. Chose intéressante, il s'agit de la sixième apparition de Dippy Dawg qui voit ici son nom officialisé. Son apparition suivante, dans Mickey Bienfaiteur en 1934, va le voir changer de nom pour Goofy (Dingo en français) et permettre aussi à sa personnalité de se stabiliser.

Le cartoon ouvre sur une présentation de ses personnages en chansons. Le ménestrel Mickey voyage ainsi sur sa mule et arrive au Royaume de Lalapazoo. En plein banquet, son Roi s'apprête à marier sa fille au Prince de Pupupadoo sauf que la Princesse refuse de s'unir à ce prétendant au rire si bizarre. Son père, furieux, la fait alors jeter au cachot avec sa dame de compagnie (jouée par Clarabelle Cow). Mickey assiste à la scène depuis une fenêtre et décide de venir en aide à la pauvre captive. Il monte pour cela sur une arbre situé à proximité du donjon et au moyen d'une sérénade informe la belle de sa future évasion. Minnie, touchée de l'aide apportée, lui envoie une fleur pour le remercier, ce qui donne des ailes au troubadour qui atterrit sur le rebord de la fenêtre de la cellule de la Princesse.

Le Roi, pendant ce temps, lance les festivités et débute le repas. Il est amusant de voir la parade de plats ainsi que l'animation des convives et des serveurs, vraiment magnifique. Mickey fabrique, lui, une corde en attachant différentes étoffes afin de faire échapper Minnie. Un gag amusant se produit alors, quand le spectateur remarque que les habits de Clarabelle ont servi à confectionner cette fameuse corde... désormais tenue du haut du donjon par la vache, vêtue d'un simple tonneau de bois ! Mais le Roi remarque la tentative d'évasion et fait arrêter les deux tourtereaux. Sur le point d'être guillotiné sur ordre du monarque, Mickey est finalement sauvé par sa belle qui convainc son père de désigner son futur mari par duel. Mickey Mouse et Dippy Dawg vont devoir ainsi s'affronter lors d'un tournoi. Mickey trouve alors ce qu'il peut pour confectionner son armure puis monte sur sa mule prêt à en découdre. Après un combat acharné, le ménestrel sort victorieux tout comme sa mule qui s'est battue, elle, avec le cheval du Prince. Mickey gagne ainsi les faveurs de la Princesse et la bénédiction du Roi.

La carrière Mickey au Moyen-Âge se prolonge au delà de sa diffusion en tant que court-métrage. Un extrait du cartoon est en effet proposé dans le long-métrage de Fox Film, La Quarante Chevaux du Roi (My Lips Betray) sorti le 4 novembre 1933. Le film comporte une séquence futuriste dans laquelle une séquence de Mickey au Moyen-Âge s'invite sur un écran de télévision (un appareil alors totalement avant-gardiste à l'époque !). Enfin, pour l'anecdote, le cartoon a été colorisé par ordinateur en 1991 pour une diffusion sur Disney Channel.

Mickey au Moyen-Âge est un cartoon de Mickey incroyablement divertissant où chacun des personnages est utilisé à bon escient tandis que l'animation est imaginative. Une vraie merveille !

Les personnages

1928
Cinéma
1929
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.