Émissions » Émissions d'Anthologies Disney » Saison 03 (1956 • 1957)
Émissions d'Anthologies Disney » Saison 03 (1956 • 1957)

Le Plausible Impossible

Le Plausible Impossible
L'écran titre
Titre original :
The Plausible Impossible
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de diffusion USA :
Le 31 octobre 1956
Genre :
Compilation
Réalisation :
Wilfred Jackson
William Beaudine
Durée :
50 minutes

Le synopsis

Walt Disney explique le concept du plausible impossible...

La critique

rédigée par
Publiée le 25 mai 2020

Le Plausible Impossible est un épisode diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine ABC, Disneyland.

Cet épisode de l'émission d'anthologie est exceptionnel à plus d'un titre. Tout d'abord, il commence par une présentation de Walt Disney du principe du plausible impossible. Le Maître de l'animation en lit la définition dans un gros ouvrage intitulé Walt Disney's The Art of Animation qui est en réalité factice : il ne s'agit pas du livre du même titre que proposera Bob Thomas, deux ans plus tard, en 1958. Le plausible impossible est ainsi une action, un événement ou un personnage qui ne peut exister dans la vraie vie mais dont l'animation rend son existence plausible et convaincante aux yeux du spectateur. Walt Disney commence alors à montrer quelques exemples en remontant le temps jusqu'à l'Égypte Ancienne puis en parlant des dragons des légendes chinoises ou du mythe du centaure dans la Grèce Antique. Ces illustrations sont alors appuyées par des petites séquences animées sympathiques. Une autre démonstration est ensuite proposée avec une vache dont la clochette tinte après avoir tiré sa queue, actionnant une connexion imaginaire de la colonne vertébrale de l'animal jusqu'à son cou.

Walt Disney continue de montrer les effets du plausible impossible en faisant appel à ses stars maison tout en offrant de l'animation inédite. Mickey est ainsi mis à contribution en démontrant les effets exagérés de l'élongation de son corps quand il prend un ascenseur alors qu'il est un ouvrier de bâtiment. Ensuite, la souris, en tant qu'alpiniste, illustre l'un des effets en animation les plus connus : le fait de continuer à courir dans le vide avant de se rendre compte de sa situation, puis de chuter mais d'avoir tout de même assez d'élan pour se retrouver en sécurité en se réceptionnant sur la paroi d'une montagne. Le héros, grimé en marin, propose aussi le mouvement vertical où il grimpe à une corde et continue de progresser même quand la corde disparaît. Enfin, en qualité de joueur de base-ball cette fois-ci, il prouve qu'il peut s'élever dans les airs grâce à un mouvement de bras qui ressemble à celui des hélices d'un hélicoptère. Tout ceci est bien sûr impossible dans la vraie vie. La séquence sur Mickey se termine enfin par la diffusion du cartoon De l'Autre Côté du Miroir.


Walt Disney poursuit alors sa démonstration en parlant des personnages animés qui doivent eux-aussi avoir l'air plausibles même si, dans certains cas, leur existence est impossible. Il prend pour exemple Donald qui prend vie au fur et à mesure qu'il est dessiné par un crayon sur une feuille de papier. Il parle aussi des effets sonores qui aident à crédibiliser une situation. Et pour illustrer cette idée, il fait tomber divers objets sur le crâne du canard, d'un crayon à une massue en passant par un coffre fort. Le résultat est d'ailleurs impressionnant car le personnage se retrouve plié en accordéon à la façon d'une feuille de papier. Mais Donald en a assez de servir de cobaye et se rebelle en quittant son support et se cachant sous le sous-main de Walt Disney. Cette scène est particulièrement réussie et impressionnante d'un point de vue technique. Les effets visuels y sont en effet extraordinaires, surtout pour une simple production télé. Le mélange de prises de vues réelles et d'animation est ici particulièrement bien réalisé avec l'impression que le canard est un volume palpable sous le cuir surtout quand le Maître de l'animation le touche. Le volatile demeure pourtant bien un personnage animé, notamment quand il sort la tête hors de sa cachette. La séquence est tout simplement bluffante. Enfin, pour faire sortir le canard de son abri, Walt Disney propose un repas gargantuesque, histoire également d'introduire le prochain cartoon à se voir diffusé : Le Cousin de Donald.


Walt Disney offre ensuite une véritable pépite : une scène inédite et abandonnée du film d'animation Blanche Neige et le Sept Nains. La séquence de la soupe, coupée au montage final, devenue fameuse depuis cet épisode, est, en effet, montrée ici pour la première fois. Lors de la production de Blanche Neige et les Sept Nains, plusieurs scènes représentant treize minutes ont en réalité été supprimées de la version finale par Walt Disney alors que leur animation était déjà bien entamée. Parmi elles, la plus connue est la séquence de la soupe qui avait été confiée à Ward Kimball, jeune animateur arrivé aux studios en 1934. Il travaillait déjà depuis plusieurs mois sur elle lorsque Walt lui a annoncé qu'elle était abandonnée. Cette scène, qui comporte une chanson intitulée Music in Your Soup, montre les Sept Nains à table mangeant la soupe préparée par Blanche Neige. Mais il se trouve qu'elle ressemble beaucoup trop à la séquence précédente du bain. Simplet y avale une cuillère involontairement, de la même façon qu'il avale le savon, Grincheux rechigne à manger comme il rechigne à se laver, les autres nains boivent leur soupe en chœur, de la même façon qu'il se lavent le visage tous ensemble. À la fin de la scène, les autres Nains aident Simplet à recracher la cuillère avalée tandis que, selon la même occasion, il éjecte le savon ingéré un peu plus tôt…


Pour finir, Walt Disney aborde la musique et son impact sur les images. Il prend pour exemple la symphonie Une Nuit sur le Mont Chauve de Modeste Moussorgski qu'il applique d'abord aux images de L'Apprentie Sorcier ou du (Le) Sacre du Printemps de Fantasia ainsi qu'à une scène de Bambi avant de montrer ce que le compositeur avait l'intention d'illustrer et qui ressemble à la scène de Fantasia où, un soir d'Halloween, le démon Chernabog réveille les morts d'un village russe.

Le Plausible Impossible est une émission d'anthologie particulièrement qualitative. En plus de la superbe démonstration des principes d'animation, la séquence de Donald et celle coupée de la soupe tirée de Blanche Neige et les Sept Nains en font un visionnage absolument indispensable pour tout fan Disney.

Les personnages

1928
Cinéma
1934
Cinéma
1937
Cinéma
1937
Cinéma
1937
Cinéma
1937
Cinéma
1937
Cinéma

L'équipe du film

1914 • 2002
Animateur
1904 • 1968
Intervenant
1913 • 1992
Peintre Décorateur
1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.