L'Honneur et l'Amitié
Les Jeunes Chevaliers Jedi - 10

Les Jeunes Chevaliers Jedi - 10 : L'Honneur et l'Amitié
La couverture
Titre original :
Young Jedi Knights : Jedi Bounty
Éditeur :
Pocket Jeunesse
Date de publication France :
Le 01 février 2000
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Légendes
Auteur(s) :
Kevin J. Anderson
Rebecca Moesta
Autre(s) Date(s) de Publication :
Boulevard (US) : 1er octobre 1997
Nombre de pages :
192

Le synopsis

An 23 après la Bataille de Yavin (Univers Légendes)
Lowbacca est tellement heureux de retrouver son amie Raaba qu'il accepte de la suivre sur la planète où l'Alliance de la Diversité a établi son quartier général. Il semble séduit par cette organisation qui a pourtant comme but la destruction de l'humanité...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 18 janvier 2019

L'Honneur et l'Amitié est le dixième volet d’une série de romans pour la jeunesse connue sous le titre des (Les) Jeunes Chevaliers Jedi. Il poursuit le deuxième cycle consacré aux jumeaux de Yan Solo et Leia Organa, Jacen et Jaina débuté dans Le Coeur d'Alderaan puis prolongé dans L'Alliance de la Diversité et Illusions de Grandeur.

Il ne sera jamais assez souligné le talent de Kevin J. Anderson et sa femme Rebecca Moesta pour proposer des histoires addictives au sein de leur série Les Jeunes Chevaliers Jedi. Portés par des personnages attachants et des rebondissements plutôt bien trouvés, le livre, prévu pour la jeunesse, se découvre, en effet, avec plaisir même pour un adulte. Certes, le style est simplifié et les enjeux du récit ont tendance à se résoudre un peu trop facilement mais les auteurs savent parfaitement faire grandir leurs personnages et ancrer leur nouveau récit dans tout ce qu'ils ont déjà mis en place dans les neuf tomes précédents.

L'Honneur et l'Amitié reprend là où le précédent tome s'était arrêté. Maintenant que le problème de Tyko Thul, l'oncle de Raynar Thul, est réglé, le récit peut enfin passer à la vitesse supérieure. Les auteurs ont ainsi la bonne idée d'envoyer les Jeunes Chevaliers Jedi délivrer Lowbacca de l'emprise de L'Alliance de la Diversité. Le parallèle qui est fait entre lui et sa meilleure amie Raabakyysh est d'ailleurs très intéressant : le jeune wookiee Jedi semble, il est vrai, se laisser peu à peu séduire par le discours populiste et sectaire de l'association de non-humains même si ses positions extrémistes commencent peu à peu à le gêner. Finalement, il va de lui-même se désolidariser des opinions malveillantes de L'Alliance de la Diversité. Le roman propose alors une morale positive certes facile : le libre arbitre est la meilleure façon de combattre une idéologie liberticide et raciste.

Pourtant l'essentiel n'est pas là. Les auteurs parviennent, il est vrai, à tromper les lecteurs puisque le sauveur ne sera pas celui pressenti de prime abord. Si Jacen Solo, Jaina Solo, Tenel Ka et Raynar Thul viennent porter secours à Lowbacca, c'est bien ce dernier qui leur permettra de quitter Ryloth, le berceau de la civilisation des Twi'leks et planète où s'est établie L'Alliance de la Diversité. Cette planète est, en réalité, un élément important de l'ancien Univers Étendu, y apparaissant dans plusieurs récits pour ensuite très vite rejoindre l'Univers Officiel grâce à son utilisation dans la série Star Wars : The Clone Wars. Alors que sa description est assez sommaire dans l'Univers Officiel, elle est bien plus intéressante dans l'Univers Légendes, et en particulier dans ce roman. Une journée de rotation de la planète correspond? ainsi à une révolution complète autour de son soleil, si bien que l'une des faces de Ryloth est en permanence exposée au soleil et l'autre plongée dans le froid d'une nuit permanente. Seule une maigre bande de terre entre les deux hémisphères se retrouve finalement dans un climat tempéré et habitable pour la population qui doit sinon se terrer dans de profonds sous-terrains.

Enfin, chose notable, L'Honneur et l'Amitié profite d'un rythme endiablé rendant sa lecture addictive. Il fait aussi revenir d'autres personnages à commencer par Zekk, le jeune chasseur de prime, Luke Skywalker mais aussi Lusa, la jeune habitante de Chiron, amie des jumeaux Solo, et la seule qui a réussi jusqu'ici à fuir l'emprise de L'Alliance de la Diversité.

Au final, L'Honneur et l'Amitié offre un vrai plaisir de lecture. Certes, quelques-unes de ses idées seront peut-être un peu trop vite survolées pour des adultes, mais il n'en reste pas moins difficile de ne pas être happé par son récit prenant de bout en bout, et ses personnages véritablement attachants. Le lecteur en ressort avec la furieuse envie de découvrir le tome suivant qui a, en outre, la particularité de venir refermer le second cycle de la série Les Jeunes Chevaliers Jedi.

Poursuivre la visite

1985 • 2019

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.