Le Traître
Le Nouvel Ordre Jedi - 13

Le Nouvel Ordre Jedi - 13 : Le Traître
La couverture
Titre original :
The New Jedi Order : Traitor
Éditeur :
Fleuve Noir
Date de publication France :
Le 25 mars 2004
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Légendes
Auteur(s) :
Matthew Stover
Autre(s) Date(s) de Publication :
Del Rey (US) : 30 juillet 2002
Nombre de pages :
285

Le synopsis

An 27 après la Bataille de Yavin (Univers Légendes)
Au moment le plus tragique de l'histoire de la Nouvelle République, une lueur d'espoir brille dans les ténèbres... Après la chute de Coruscant, il semble que rien n'arrêtera plus les Yuuzhan Vong. Pourtant, un petit miracle pourrait redonner le moral aux défenseurs de la galaxie. Jacen Solo est vivant ! Hélas, personne ne le sait... Prisonnier de Vergere, une créature cruelle et friande de mystères, le jeune homme ignore ce qu'elle veut de lui...

La critique

rédigée par
Publiée le 14 janvier 2022

Le Traître est le treizième tome de ce qui reste encore aujourd'hui la série de romans Star Wars la plus ambitieuse : Le Nouvel Ordre Jedi.

Le roman est écrit par Matthew Stover. Né le 29 janvier 1962 aux États-Unis, il commence à écrire dans la seconde moitié des années 1990 les premiers tomes de ses futures séries Barra the Pict avec le volume Aube de Fer en 1997 puis, la même année, entame la série The Acts of Caine avec le volume Les Héros Meurent Aussi. Néanmoins, c'est son travail sur la saga Star Wars qui le fait connaître. Son premier roman est Le Traître de la série Le Nouvel Ordre Jedi publié en 2002. Il enchaîne ensuite avec Point de Rupture en 2004, premier volet de la série La Guerre des Clones ; la novélisation de Star Wars : La Revanche des Sith en 2005 ; le roman indépendant Luke Skywalker et l'Ombre de Mindor en 2008. Il écrit également deux nouvelles, inédites en français : Equipment en 2003 et The Tenebrous Way en 2011.

La première chose qui frappe à la lecture du roman de Matthew Stover, Le Traître, est son incroyable efficacité ; surtout par rapport aux précédents tomes de la série Le Nouvel Ordre Jedi. Les derniers livres avaient en effet tendance à être trop ambitieux, faisant appel à un grand nombre de personnages, ce qui rendait impossible aux auteurs de fouiller la personnalité de chacun de leurs protagonistes. L'action se déroulait aussi dans différents lieux, apportant certes du rythme et du suspense mais aussi fractionnant par trop le récit. Ici, rien de tout cela. Le roman se concentre sur une poignée de personnages et fouille leurs émotions et leurs pensées de façon conséquente, donnant au lecteur l'envie de parfaitement s'attacher à eux (ou de les détester selon les circonstances) mais surtout de comprendre leur cheminement. Pour autant, le livre sait aussi laisser la place à autre chose qu'à des introspections en proposant des scènes d'actions spectaculaires, presque cinématographiques, dont les descriptions sont tellement limpides qu'elles permettent au lecteur de parfaitement les visualiser. Le style de l'auteur est donc parfait et retranscrit à merveille toutes les situations, posées comme intenses... et ceci sur même pas 300 pages !

Le Traître se concentre ainsi sur le personnage de Jacen Solo, le fils aîné de Leia Organa et de Han Solo, et le frère jumeau de Jaina Solo. Cette dernière a d'ailleurs déjà été le centre d'un livre, Sombre Voyage, qui montrait les conséquences de la perte de son autre frère, Anakin, le benjamin de la famille, tué peu de temps avant par les Yuuzhan Vong dans le roman fleuve Étoile après Étoile. Elle avait frôlé le Côté Obscur mais avait réussi in extremis à s'en extraire. À la fin d'Étoile après Étoile, Jacen, quant à lui, avait été fait prisonnier par Nom Anor, l’exécuteur Yuuzhan Vong, et Vergere, une femelle fosh originaire de la galaxie de la Nouvelle République jouant un jeu alambiqué. Tout le monde, y compris Jaina et son oncle Luke Skywalker, était persuadé que Jacen avait péri à l'instar de son jeune frère Anakin. En réalité, kidnappé par les ennemis qui le prennent pour un être presque divin de part sa gémellité, il est torturé par les Yuuzhan Vong afin de le façonner psychologiquement pour qu'il embrasse la croyance de ses ennemis et rejette ses propres convictions en tournant le dos aux êtres qui lui sont chers.

Le Traître plonge ainsi dans la psychologie de Jacen, dans ce qu'il ressent à la fois en pensées mais aussi en douleur physique que ses geôliers lui font subir via d'atroces tortures. Le livre montre alors son cheminement, d'abord prisonnier de ses certitudes au début du roman puis libéré en évaluant les choses selon un autre angle pour arriver à sortir de l'enfer dans lequel il est enfermé. Il gagne ainsi une maturité incroyable et parvient surtout à donner le change aux Yuuzhan Vong : il fait en effet mine de changer et d'adopter leur façon de penser alors qu'il est en train de trouver une parade pour les contrer. Pour autant, il ne reste pas ancré dans ses anciennes croyances car il est assez intelligent pour se rendre compte que la solution n'est pas d'un côté ou de l'autre, ce qu'il pense être le bien de la Nouvelle République ou le mal des Yuuzhan Vong. Chaque camp a sa propre vérité et le chemin de la victoire, et de sa propre liberté, se trouve au milieu en prenant le meilleur des deux côtés. Il apprend ainsi à se passer de la Force et à se connecter davantage avec la nature et le vivant, y compris ceux créés par l'ennemi, lui donnant ainsi une compréhension améliorée de ce qui l'entoure.

L'autre personnage emblématique du roman est sans conteste la fosh prénommée Vergere, une membre d'une espèce humanoïde faite de plumes avec une tête d'oiseau. Apparue depuis déjà plusieurs tomes dans la série du Nouvel Ordre Jedi, il est réellement difficile de savoir ce qu'elle cherche vraiment. Elle semble en tout cas sensible à la Force, avec une puissance certaine, puisqu'elle a la possibilité de couper Jacen de toutes utilisations. Elle est, par contre, ambiguë dans ses objectifs. Aide-t-elle les Yuuzhan Vong ou la Nouvelle République ? Elle n'a cependant aucun mal à rester impassible en laissant Jacen se faire torturer. Le fait-elle par indifférence, par intérêt personnel ou dans l'optique d'enseigner des préceptes au jeune Jedi ? Le roman reste très vague sur la question et le lecteur ne saura répondre franchement à la question à la fin. Il n'empêche, ses joutes verbales avec Jacen sont particulièrement intéressantes et offrent des leçons philosophiques plutôt complexes. Il y a un petit côté Yoda dans Vergere, sauf que le Jedi vert était particulièrement compatissant alors que la fosh semble beaucoup plus ambivalente.

Le dernier personnage important du roman est Ganner Rhysode. En dehors de Jacen, il s'agit du seul humain à avoir un rôle conséquent dans le récit même s'il n'apparaît qu'au dernier tiers. Personnage vu la première fois dans La Marée des Ténèbres - I : Assaut, le deuxième tome du Nouvel Ordre Jedi, ce jeune Jedi a beaucoup évolué au cours de la série. Beau jeune homme, il avait tendance à être prétentieux et fougueux. Il a depuis appris l'humilité et va trouver ici la mission ultime qui va le mettre définitivement à l'épreuve. Son destin va ainsi lui permettre de tirer un trait définitif sur ce qu'il était avant : il va pouvoir se prouver, de la plus belle des façons, qu'il est devenu cet être altruiste prêt à aider son prochain, et ce, à n'importe quel prix.
Enfin, il sera aussi noté la présence de l'exécuteur Nom Anor, toujours aussi rusé, calculateur dont les manigances n'ont pour but que de passer entre les gouttes que ce soit du danger que représentent les Jedi qu'il a appris à ne pas sous-estimer ou de la colère de ses supérieurs dans la hiérarchie Yuuzhan Vong qui commencent à se douter de ses supercheries et de sa couardise.

Le Traître est un livre court mais terriblement passionnant. Moins ambitieux que ses prédécesseurs de la série Nouvel Ordre Jedi, il n'en demeure pas moins l'un des meilleurs romans de la saga grâce à l'introspection sans artifices de Jacen Solo. Une véritable plongée dans sa personnalité en proie aux doutes et à la douleur et ne cherchant qu'une chose : survivre pour revivre !

Poursuivre la visite

1985 • 2022

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.