We Love Disney 3
La jaquette
Éditeur :
Mercury Records
Date de sortie France :
Le 18 novembre 2016
Coproduction :
The Walt Disney Company France
Genre :
Compilation
Artiste(s) :
Natasha St Pier
Pauline Croze
Lilian Renaud
Luce
Mathieu Boogaerts
David Thibault
Laurie Darmon
Damien Sargue 
Carla
MB14
Priscilla Betti 
Arcadian
Pomme 
Cerise Calixte
Durée :
34 minutes

Liste des morceaux

01. Vers le Ciel - 2:28
(Natasha Saint-Pier)
02. Un Morceau de Sucre - 3:30
(Pauline Croze)
03. Je m'en Vais - 3:38
(Lilian Renaud)
04. C'est ça l'Amour - 2:51
(Luce & Mathieu Boogaerts)
05. Je Voudrais Déjà Être Roi - 2:46
(David Thibault)
06. Jamais je n'Avouerai - 2:22
(Laurie Darmon)
07. En Été - 1:54
(Damien Sargue)
08. L'Amour Nous Guidera - 2:55
(Carla)
09. Des Sauvages - 1:45
(MB14)
10. Où est la Vraie Vie ? - 2:33
(Priscilla Betti)
11. Ne Dormez Pas - 1:51
(Arcadian)
12. Soleil Brûlant - 2:39
(Pomme)
13. Le Bleu Lumière - 2:54
(Cerise Calixte)

La critique

★★
Publiée le 22 janvier 2017
Les chansons

01. Vers le Ciel - Rebelle - Natasha St Pier
Pour l'ouverture de cette compilation, Universal donne les rênes à Natasha Saint-Pier qui interprète Vers le Ciel avec tout le professionnalisme dont elle sait faire preuve. Il est regrettable cependant de voir cette version se contenter de reprendre à l'identique les arrangements de la bande originale du film.

02. Un Morceau de Sucre - Mary Poppins - Pauline Croze
Très belle interprétation de Pauline Croze dont la voix si singulière apporte ce qu'il faut de nonchalance à ce classique indémodable.

03. Je m'en Vais - Frère des Ours - Lilian Renaud
Je m'en Vais sert de prétexte à la promotion du nouveau poulain de Mercury Records, Lilian Renaud (vainqueur de The Voice - Saison 4) dont l'interprétation très académique manque d'intérêt.

04. C'est ça l'Amour - Cendrillon - Luce & Mathieu Boogaerts
Forcément, un tel titre confié à deux pointures, le résultat comble les oreilles des fans. Luce et Mathieu Boogaerts livrent, en effet, une interprétation toute en douceur dont la simplicité cache l'intelligence du jeu et des arrangements.

05. Je Voudrais Déjà Être Roi - Le Roi Lion - David Thibault
Il fallait oser ! Pour ce titre, David Thibault, grand fan du King dont la participation à The Voice a marqué la Saison 4, décide de croiser Simba et George Michael dont il reprend les accords et la rythmique de Faith. Le résultat est plutôt agréable, donnant à l'ensemble un côté rétro qui dépoussière l’aspect enfantin du titre original.

06. Jamais je n'Avouerai - Hercule - Laurie Darmon
Laurie Darmon reprend la base sixties de la chanson originale et la relève d'un arrangement disco qui peine à convaincre. L'interprétation de la jeune et talentueuse artiste manque d'ampleur et laisse un arrière-gout d'inachevé.

07. En Été - La Reine des Neiges - Damien Sargue
Damien Sargue fait ce qu'il peut. Malheureusement, les aigus sont laborieux et le résultat peu convaincant. 

08. L'Amour nous Guidera - Le Roi Lion 2 : L'Honneur de la Tribu - Carla
Belle interprétation, bien que très scolaire, d'un titre de seconde zone par la gagnante de The Voice Kids, qui a rejoint depuis les Kids United.

09. Des Sauvages - Pocahontas, Une Légende Indienne - MB14
Ce titre est un ovni. Le choix à lui seul déroute : Des Sauvages est un morceau de pure comédie musicale qu'il est difficile de détacher de son support visuel. S'ajoute à cela l'interprétation très viril de MB14. Équipé de son fidèle "looper", il enregistre les différentes strates de la chanson, interprétant vocalement les instruments, les chœurs et le chant. 

10. Où est la Vraie Vie ? - Raiponce - Priscilla Betti 
Jolie interprétation de Priscilla qui aurait pu servir de doublure à Maeva Méline si celle-ci n'avait pu assurer le rôle de Raiponce lors de l'enregistrement de la bande son du film. C'est dire si l'interprétation est originale...

11. Ne Dormez Pas - Mary Poppins - Arcadian
Ne Dormez pas est la pépite de cette compilation. En reprenant ce titre oublié de Mary Poppins, le trio Arcadian ressuscite cette magnifique berceuse à laquelle ils donne des airs de cantique postmoderne. Sublime.

12. Soleil Brûlant - Rebelle - Pomme
Pomme est une jeune chanteuse folk bourrée de talent à qui les accents celtes de Soleil Brûlant vont à merveille. 

13. Le Bleu Lumière - Vaiana, La Légende du Bout du Monde - Cerise Calixte
Point de reprise ici, sinon le générique de Vaiana, la Légende du Bout du Monde, interprété par son artiste originale, Cerise Calixte. Moins convaincante que dans le film, elle réussit néanmoins à faire vivre une version radio bien ancrée dans son époque.

L'album

Mercury Records aurait pu appeler cette compilation "Les artistes de The Voice Lovent Disney" tant la stratégie commerciale manque de discrétion. Pour mémoire, We Love Disney est un projet initié en 2013 par Universal/Mercury Records en partenariat avec Disney Music Group pour rendre hommage aux œuvres musicales des Studios Disney. Si l'argument ne dupe personne - les bacs sont déjà inondés de compilations hommages dont le seul but est de faire la promotion d'artistes débutants ou has been - la démarche intéresse. 
Après un premier volume attachant, Mercury Records récidive l'année suivante avec un deuxième opus carrément gênant (Henry Salvador ne s'est toujours pas remis de son duo posthume avec Eli Semoun). Universal Music Group de son côté exporte le concept en Australie (2014), Indonésie, et en Italie (2015) avant que Walt Disney Records ne reprenne les rênes pour la version US qui remporte un franc succès, confirmé par Everybody Love Disney l'année suivante.

Alors qu'Universal prépare la sortie mondiale de Jazz Love Disney pour 2016, Mercury en profite pour sortir une troisième compilation francophone qui sera vendue seule ou accompagnée de sa version Jazzy. 

La grande majorité des artistes présents dans ce volume est constituée de jeunes chanteurs qui se sont fait connaitre lors de radio-crochets télévisés (The Voice pour Lilan Renaud, David Thibault, Carla, MB14, Arcadian, Cerise Calixte ; A la Découverte de la Nouvelle Star pour Luce) et dont la plupart sont sous contrat avec Universal. Pour compléter le tout, la maison de disque fait appel à d'anciennes stars de la chanson dont les derniers succès remontent aux années 2000 (sans doute pour que « maman » accepte aussi d'acheter l'album) et à deux ou trois pointures validées par les Inrocks, histoire d'apporter un peu de crédit à l'ensemble (et ne pas se faire complètement descendre par la critique).

Les titres choisis correspondent au public cible : les petites filles (Rebelle, Raiponce, La Reine des Neiges, Vaiana, la Légende du Bout du Monde) et leurs mamans (Le Roi Lion, Pocahontas, une légende indienne, Hercule, Frère des Ours). Universal va même piocher dans les direct-to-vidéo dont les qualités artistiques sont plus que discutables (à moins que ce soit la jeune Carla qui ai fait ce choix). Trois titres seulement de "vieilles chansons" qui prouvent cependant que l'adage culinaire est toujours d'à-propos.

S'il est difficile de parler de direction artistique tant les arrangements semblent n'être que de simples copier-coller des bandes originales, il n'en reste pas moins que certains artistes arrivent çà et là à imposer leur style et apporter ainsi un peu de matière à un ensemble somme toute très lisse.

We Love Disney 3 réussit bien sa mission première qui est de remplir les caisses d'Universal (six semaines de classement dans le top vente d'album France) ; quant à sa démarche artistique, il est inutile de perdre son temps à vouloir chercher quelque chose qui n’existe pas…

Poursuivez votre visite

Nos Réseaux Sociaux