Barbara Luddy

Barbara Luddy
Date de naissance :
Le 25 mai 1908
Lieu de Naissance :
Great Falls, dans le Montana, aux États-Unis
Date de Décès :
Le 01 avril 1979
Lieu de Décès :
Los Angeles, en Californie, aux États-Unis
Nationalité :
Américaine
Profession :
Actrice

La biographie

rédigée par Karl Derisson
Publié le 22 juin 2023

Avant même de lancer le processus d’animation, Walt Disney et ses artistes ont toujours pris grand soin de sélectionner les meilleurs comédiens afin d’incarner avec panache leurs personnages. Des centaines d’acteurs de talent se sont ainsi succédé derrière le micro, certains devenant, avec les années, des habitués de la maison à l’image de Barbara Luddy.


Larry Roberts et Barbara Luddy

Barbara Gertrude Jane Luddy voit le jour le 25 mai 1908 à Great Falls, dans le nord du Montana. Les premières années de la petite fille sont alors à plusieurs égards difficiles. En 1910, elle n’a ainsi que trois ans lorsque son père, William, disparaît. Si certaines sources parlent de divorce, d’autres évoquent la mort du patriarche. Surnommée « Bab’s », Barbara se retrouve dès lors seule avec sa mère, Molly, qui se remarie à deux reprises, une première fois avec Arthur T. Sullivan en 1912, puis avec le docteur Egerton Sproule en 1916. Après un bref passage dans une ferme de Kansas City, dans le Missouri, où sa maman et elle s’installent ponctuellement, l’enfant est confiée à ses grands-parents maternels qui l’élèvent dans leur maison de Boise, dans l’Idaho.


Barbara Luddy

Alors que la Première Guerre mondiale fait rage, Barbara Luddy vit à Butte où elle commence à se produire sur scène afin de récolter des fonds pour la Croix-Rouge. D’autres concerts sont organisés pour inciter les citoyens à acheter des obligations de guerre indispensables pour poursuivre la course aux armements. Le joli brin de voix de la jeune fille ne tarde alors pas à subjuguer le public. Son succès est incroyable dans toute la région. Dès 1918, un propriétaire de salle lui fait signer un contrat afin de lui offrir une carrière professionnelle. Après la guerre, Barbara et sa maman s’installent à Saint-Louis, Missouri, où l’enfant suit sa scolarité. Elle n’en délaisse toutefois pas sa passion pour la scène. À l’affiche de nombreux vaudevilles, elle part en tournée et arrive bientôt à Los Angeles où elle est engagée comme figurante par quelques studios de cinéma. Un concert au Savoy Theater de San Diego met cependant un méchant coup d’arrêt à sa carrière. Durant son tour de chant, Barbara Luddy perd en effet sa voix. Terrifiée à l’idée d’être définitivement aphone, l’enfant de onze ans voit sa carrière s’envoler. Dès 1920, la petite famille est contrainte de rentrer dans le Montana. Là, Barbara intègre le Couvent des Ursulines de Great Falls. Si l’une de ses tantes suggère qu’elle rentre dans les ordres, l’adolescente fait sensation auprès des sœurs qui, charmées par sa voix de cristal retrouvée, l’encouragent bientôt à persévérer dans une carrière artistique.

Rose of the World (1925)
Honeymoon Hospital (1926)

En 1925, Barbara Luddy a dix-sept ans lorsqu’elle revient à Hollywood où elle entame une carrière dans le cinéma muet. Pour Columbia Pictures, elle joue dans An Enemy of Men (1925) et Sealed Lips (1925). Pour Warner Bros., elle interprète Cecilia Kirby dans Rose of the World (1925). Barbara Luddy signe ensuite chez Fox Film Corporation qui lui offre le premier rôle du court-métrage East Side West Side de Benjamin Stoloff dans lequel elle fait sensation face à George Harris (1925). Stoloff la dirige ensuite dans les courts-métrages The Fighting Taylor (1926), Pawnshop Politics (1926), A-1 Society (1926) et It’s a Pipe (1926) dans lesquels elle partage toujours l’écran avec Harris. Luddy apparaît aussi dans The Lyin’ Tamer (1926), Honeymoon Hospital (1926), Golf Widows (1926) et The Bathing Suitor (1927). Lorsque son contrat n'est pas renouvelé, la comédienne continue de tourner pour Bill Cody Productions dans Born to Battle (1927) puis dans Wilful Youth produit par Dallas M. Fitzgerald (1927). Pour Sierra Pictures, elle est filmée par Frank Yaconelli dans See You Later (1928). En 1930, elle apparaît dans son dernier court-métrage, Headin’ North, réalisé par John P. McCarthy pour le compte de Trem Carr Pictures.

Headin' North (1930)
The Bad Man (1930)

En 1929, Barbara Luddy fait le choix de mettre sa carrière cinématographique entre parenthèses afin de partir en tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande aux côtés de Leo Carrillo et de sa troupe itinérante des Duffy Players. À l’affiche de la pièce Lombardi, Ltd., Barbara parvient à conquérir le public et la critique grâce à son interprétation magistrale d’un mannequin. À son retour aux États-Unis en 1930, elle se produit aux côtés de Leo Carrillo et Lloyd Neal dans la pièce The Bad Man montée à San Francisco. Malheureusement, l'expérience tourne court. La Grande Dépression continue de faire des ravages dans tous les États-Unis. Le milieu du cinéma et du théâtre sont notamment sévèrement impactés. Décidée à poursuivre malgré tout sa carrière, Barbara Luddy se tourne alors vers la radio grâce au soutien de son ami Gale Gordon avec qui elle officie dans une série radiophonique écrite part Gene Carmen et diffusée sur la station locale KNX. Certes, le salaire est bas, et même parfois inexistant, mais le programme permet à Luddy et Gordon de se faire connaître puis d'être engagés par Kay Van Riper pour un programme sponsorisé par le fabricant de meubles de Los Angeles Barker Brothers.

Barbara Luddy
Les Treymayne et Barbara Luddy

Si elle signe un minuscule retour au cinéma avec une apparition dans Her Secret de Warren Millais (1933), Barbara Luddy rejoint bientôt la distribution de l'émission de radio The First Nighter Program dont elle devient l’une des vedettes aux côtés de Don Ameche, Les Treymayne et Olan Soule (1936-1953). En janvier 1937, elle décroche ensuite le rôle-titre de Margot of Castlewood, une série dramatique sponsorisée par la firme Quaker Oats. Luddy joue aussi dans l'émission Lux Radio Theatre aux côtés des plus grandes vedettes de l'époque. Elle donne ainsi la réplique à Paul Muni dans l'épisode The Story of Louis Pasteur dans lequel est joue Marie Pasteur, l'épouse du célèbre scientifique français. Elle interprète en outre Athena dans l'adaptation radiophonique des aventures de Tarzan, et Veronica Gunn dans le feuilleton Great Gunns. Devenue une habituée des soap-operas, elle campe par ailleurs Judith Clark dans Lonely Woman, Evans Martin dans The Road of Life, et Janet Munson dans Woman in White. Au générique du Chicago Theater of the Air, une émission d’une heure diffusée chaque semaine à partir du 9 mai 1940 sur les ondes de WGN Radio, une station locale de Chicago, Barbara Luddy est enfin l'une des actrices récurrentes de la série Grand Hotel.

Olan Soule et Barbara Luddy
La Belle et le Clochard (1955)

Mariée au comédien et annonceur R. Ned LeFevre qu’elle épouse le 18 septembre 1942, Barbara Luddy devient avec les années une voix familière aux États-Unis. Maman de deux enfants, Barbara et Chris, elle ne tarde dès lors pas à attirer l’attention des directeurs de casting des studios Disney. C’est ainsi qu’elle est engagée pour prêter sa voix à Lady, la petite chienne cocker héroïne de La Belle et le Clochard (1955). À la même époque, elle incarne également la fée Pimprenelle dans La Belle au Bois Dormant dont la production s’étire durant presque une décennie (1959).

La Belle au Bois Dormant (1959)
Les 101 Dalmatiens (1961)

En 1961, Barbara Luddy retrouve l’univers canin en vocalisant Rover, l’un des chiots de Pongo et Perdita dans Les 101 Dalmatiens (1961). Dans différents entretiens, la comédienne explique avoir aussi enregistré les lignes de dialogues de la gouvernante Nanny, finalement vocalisée par Martha Wentworth. Interprète de Mrs. Hawley dans le long-métrage Terrified de Lew Landers avec Rod Lauren, Steve Drexel et Tracy Olsen (1962), Luddy est de retour aux studios Disney pour incarner Maman Gourou dans Winnie l’Ourson et l’Arbre à Miel (1966). La douceur de sa voix colle alors parfaitement au personnage du kangourou qu’elle retrouve deux ans plus tard dans Winnie l’Ourson dans le Vent (1968).

Docteur Marcus Welby (1971)
Robin des Bois (1973)

Durant cette période, Barbara Luddy est en parallèle présente à la télévision dans certains épisodes des séries Make Room for Daddy (1957), The Donna Reed Show (1960), Lawman (1960), 77 Sunset Strip (1961), Docteur Markus Welby (1971), Adèle (1963-1965), Jericho (1966), Dragnet 1967 (1967), Des Jours et des Vies (1966-1967), The Second Hundred Years (1968) et Auto-Patrouille (1969). La comédienne est par ailleurs à l’affiche de la comédie The Shakiest Gun in the West d’Alan Rafkin (1968) et du téléfilm Vol Perdu de Leonard J. Horn (1969). Après avoir incarné la Veuve Lapin et Sœur Souris dans Robin des Bois (1973), elle retrouve enfin une dernière fois le personnage de Maman Gourou dans Winnie l’Ourson et le Tigre Fou (1974), ultime moyen-métrage avec l’Ourson rassemblés avec les deux opus précédents au sein du long-métrage Les Aventures de Winnie l’Ourson (1977). Le 17 janvier 1975, l’épisode Primal Scream de la série Dossier Brûlant signe sa dernière apparition sur les écrans.

Winnie l'Ourson et le Tigre Fou (1974)
Dossier Brûlant (1975)

Retiré des plateaux, Barbara Luddy disparaît le 1er avril 1979 des suites d’un cancer de l’estomac. Elle avait soixante-dix ans.

La filmographie

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
Actrice • Comédie
1925
Cinéma
1925
Cinéma
002
Actrice : The Girl • Comédie
1926
Cinéma
1926
Cinéma
003
Actrice • Comédie
1926
Cinéma
1926
Cinéma
004
Actrice : Barbara • Comédie
1926
Cinéma
1926
Cinéma
005
Actrice : Kitty • Comédie
1926
Cinéma
1926
Cinéma
006
Actrice • Comédie
1926
Cinéma
1926
Cinéma
007
Actrice : La Femme d'Ernie • Comédie
1926
Cinéma
1926
Cinéma
008
Actrice : Ima Kummer • Comédie
1926
Cinéma
1926
Cinéma
009
Actrice • Comédie
1927
Cinéma
1927
Cinéma
010
La Belle et le Clochard
Actrice : Lady • Animation 2D
1955
Cinéma
1955
Cinéma
011
La Belle au Bois Dormant
Actrice : Primprenelle • Animation 2D
1959
Cinéma
1959
Cinéma
012
Les 101 Dalmatiens
Actrice : Rover • Animation 2D
1961
Cinéma
1961
Cinéma
013
Winnie l'Ourson et l'Arbre à Miel
Actrice : Maman Gourou • Animation 2D
1966
Cinéma
1966
Cinéma
014
Winnie l'Ourson Dans le Vent
Actrice : Maman Gourou • Animation 2D
1968
Cinéma
1968
Cinéma
015
Robin des Bois
Actrice : La Veuve Lapin et Sœur Souris • Animation 2D
1973
Cinéma
1973
Cinéma
016
Winnie l'Ourson et le Tigre Fou
Actrice : Maman Gourou • Animation 2D
1974
Cinéma
1974
Cinéma
017
Les Aventures de Winnie l'Ourson
Actrice : Maman Gourou • Animation 2D
1977
Cinéma
1977
Cinéma
▲ Retour en haut de la liste ▲

Poursuivre la visite

1872 • 2024
1989 • 2022

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site de fans, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.