Pedro
Date de création :
Le 06 février 1943
Nom Original :
Pedro
Créateur(s) :
Vladimir « Bill » Tytla
Apparition :
Cinéma
Télévision
BD
Livres

Le portrait

rédigé par Thibaut Ange
Publié le 06 février 2020

Pedro est un petit avion rouge anthropomorphe, héros de l'un des quatre courts-métrages compilés dans le Grand Classique Saludos Amigos (1943). En 1941, les studios Disney cherchent, en effet, à se relancer avec la production de films à budgets réduits. Durant l’été, le gouvernement américain, qui s’inquiète de la diffusion croissante du nazisme en Amérique latine, demande ainsi à Walt Disney de se préparer à l’effort de guerre. Le créateur de Mickey n’entend pas s’impliquer politiquement mais accepte l’idée d’un voyage diplomatique en Amérique du Sud avec comme finalité un projet artistique. Le Maître s’envole alors le 17 août 1941 avec une équipe d’animateurs en quête de nouvelles sources d’inspiration. Le voyage, qui dure plusieurs mois, mène le groupe dans différents pays. Le projet aboutit au long-métrage Saludos Amigos narrant le périple sud-américain de l’équipe des studios Disney. Il débute par le Pérou puis, en route vers le Chili, les artistes survolent les Andes et la mythique route aéropostale reliant Santiago à Mendoza en Argentine. Des souvenirs du vol, ils donnent naissance au personnage de Pedro, un jeune avion très attachant chargé de transporter le courrier entre les deux villes.

Les parents de Pedro sont deux avions postaux basés à l’aéroport de Santiago, au Chili. Son père se charge régulièrement d’assurer l’acheminement du courrier entre Santiago et la ville argentine de Mendoza, située de l’autre côté des Andes. Encore enfant, Pedro, lui, apprend les bases de l’aviation pour prendre plus tard la succession de ses parents. Un jour, alors qu’un courrier important attend d’être récupéré à Mendoza, le père de Pedro, victime d’un gros rhume, ne peut effectuer la mission, pas plus que sa mère qui ne supporte pas les trop hautes altitudes. C’est donc le jeune Pedro qui se voit confier la tâche d’aller récupérer le précieux pli.

Sous le regard inquiet de ses parents, le jeune avion s’élance alors sur la piste de décollage et s’envole pour la première fois en direction de l’Argentine. Arrivé à hauteur des Andes, il découvre le terrifiant Aconcagua, la montagne la plus haute d’Amérique, qu’il s’empresse de franchir. Arrivé à Mendoza, Pedro récupère sans encombres le courrier objet de sa mission avant d’entamer le chemin du retour.

Fier de lui et ayant pris de l’assurance, Pedro croise alors la route d’un condor qu’il prend en chasse jusqu’à tomber nez-à-nez avec l’Aconcagua et ses crevasses enneigées, tandis qu’un violent orage éclate. L’avion fait chuter son courrier dans le vide mais, décidé à mener à bien sa mission, pique vers le sol pour le récupérer, au risque de percuter un flanc de montagne. Malgré la tempête de neige, le vaillant Pedro parvient heureusement à reprendre de l’altitude et à s’extraire de l’orage mais tombe brutalement en panne d’essence. À l’aéroport de Santiago, les parents de Pedro pleurent déjà leur enfant qu’ils croient perdu. C’est alors que le petit avion fait son apparition, non sans mal, au milieu de la piste, pour le plus grand bonheur de ses parents.

Pedro a réussi sa première mission : il a ramené à bon port le courrier… qui n’était en fait qu’une simple carte postale ! Peu importe, cela aurait pu être important et, surtout, le petit avion vient d’entamer sa carrière dans le transport postal, dans laquelle il excellera sans nul doute, comme ses parents.

L'animation de Pedro a été confiée à Vladimir "Bill" Tytla. Cet animateur intègre les studios Disney en 1934 et commence par participer à l'animation de courts-métrages des séries Mickey Mouse et Silly Symphonies. Il anime notamment les personnages de Clarabelle dans Mickey Pompier (1935), du Pain d'Epices dans Carnaval des Gâteaux (1935) et du coq dans Coq au Village (1935). Remarqué pour la qualité de son travail par Walt Disney, il est l'un des premiers artistes engagés sur le projet du premier long-métrage d'animation, Blanche Neige et les Sept Nains (1937), pour lequel il se charge de l'animation des Nains, et plus particulièrement de Grincheux. Par la suite, Tytla devient un artiste incontournable des studios Disney. Il se charge d'animer le Géant dans le court-métrage Le Brave Petit Tailleur (1938), Stromboli dans Pinocchio (1940), Yen Sid et Chernabog dans Fantasia (1940) puis l'éléphanteau héros du film Dumbo (1941). Après sa participation à la grève des artistes des studios au printemps 1941, il se voit confier l'animation du petit avion Pedro et de quelques scènes avec José Carioca dans Saludos Amigos (1943), le professeur nazi dans Education for Death (1943) et la scène du combat entre la Pieuvre et l'Aigle dans le film Victory Through Air Power (1943) mêlant animation et prises de vues réelles. Se trouvant mal considéré par Walt Disney, qui a perdu toute confiance envers les artistes ayant participé à la grève, Vladimir Tytla démissionne des studios Disney en février 1943.


Vladimir "Bill" Tytla

Saludos Amigos est de nouveau à l'affiche des cinémas en 1949 tandis que ses courts-métrages sortent ensuite séparément en 1955. Le court-métrage Pedro ressort ainsi seul sur les écrans le 13 mai. Il est également diffusé à la télévision, notamment dans le cadre de la série télévisée Disney's Sing Me a Story with Belle (1995-1999).

Très populaire après la sortie de Saludos Amigos, Pedro a vu ses aventures déclinées dans un livre de 36 pages publié par Grosset & Dunlap dès 1943, année de son apparition au cinéma. Par la suite, le petit avion a poursuivi sa carrière en bande dessinée, apparaissant dans plusieurs histoires au sein de publications américaines, européennes ou encore brésiliennes. Une, intitulée The Aventures of Little Pedro, est ainsi parue dans la revue de comics Mickey Mouse. Dans plusieurs autres, il partage la vedette avec Dumbo, l’éléphant volant, notamment dans une aventure de neuf pages parue en 1949 dans le numéro 234 de la publication Walt Disney's Comics & Stories. En 1945, il figure enfin pour la première fois sur la couverture d’un magazine de comics, dans le numéro 398 de la publication britannique Mickey Mouse.


Qui Veut la Peau de Roger Rabbit (1988)

Le petit avion signe également un caméo lors de la scène finale du film Qui Veut la Peau de Roger Rabbit (1988) qui réunit de nombreux personnages Disney. Il y apparaît volant dans le ciel aux côtés de Dumbo. Pedro a aussi fait quelques apparitions furtives dans la série télévisée Disney’s Tous en Boîte (2001-2004), dans laquelle Mickey et ses amis tiennent un club au sein duquel ils accueillent de nombreux personnages Disney. Dans l’épisode Les Grandes Vacances de Mickey et Minnie, Mickey Mouse fait ainsi son entrée sur scène à bord du petit avion à moteur. Dans l’épisode Donald Veut Voler, Pedro apparaît entrant dans le club en faisant un looping devant un Donald ébahi.


Disney's Tous en Boîte (2001)

Personnage mignon qui a su séduire le public, Pedro reprend ce qui constitue une véritable marque de fabrique des studios Disney : un objet animé et personnifié. Le « bébé » avion rappelle en effet d’autres personnages-objets Disney, comme la locomotive Casey Junior apparue dans Dumbo (1941). Malheureusement, il reste trop méconnu pour bénéficier d'une exploitation à la hauteur de son capital sympathie. Nul doute pourtant que les réalisateurs et artistes de Planes (2013) ont eu le petit avion à moteur en tête lors de la conception de Dusty et des autres avions anthropomorphiques du film sorti 70 ans après Saludos Amigos.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.