Les Oiseaux du Lac Stymphale
Date de création :
Le 27 juin 1997
Nom Original :
Stymphalian Birds
Apparition :
Cinéma
Télévision

Le portrait

rédigé par Karl Derisson
Publié le 22 octobre 2020

Avec Hercule, les studios Disney offrent aux spectateurs de revivre l’une des épopées les plus mémorables de l’Antiquité grâce à une distribution incroyable, sûrement l’une des plus pléthoriques jamais créées pour un long-métrage d’animation. Autour du célèbre héros, dieux, déesses, femme fatale, acolytes, et monstres en tous genre se partagent ainsi l’écran, certains tirant leur épingle du jeu à l’image d’Hadès, de l’Hydre ou de Pégase pendant que d’autres se contentent simplement de faire de la figuration à l’image du lion de Némée, du sanglier d’Érymanthe et d’un unique oiseau du lac Stymphale.

Représentés par un seul et unique spécimen dans le film de Disney, les oiseaux du lac Symphale sont de redoutables volatiles carnivores dressés par le dieu de la guerre Arès. Selon certaines légendes, les créatures, parfois appelées les Stymphalides, seraient les filles de Stymphale et d’Ornis. Amatrices de chair fraîche, en particulier de chair humaine, elles ont quitté le ravin des Loups, en Béotie, en Grèce centrale, afin d’échapper aux prédateurs de la région. Elles s’installent alors dans les forêts et les marécages avoisinant le lac Stymphale, en Arcadie, dans le nord-est de la péninsule du Péloponèse. Se comptant par centaines, les oiseaux carnassiers terrorisent bientôt la région en parvenant à venir à bout de leurs proies grâce à leur bec en airain, leurs griffes acérées et leurs plumes d’acier tranchantes qu’ils peuvent projeter telles des flèches.


Amphore à figures noires, VIe siècle av. J.-C.,
British Museum.

Cherchant la rédemption après avoir sombré dans la folie par la faute d’Héra et massacré sa femme Mégara et ses deux enfants, Héraclès / Hercule, obligé par son oncle Eurysthée à accomplir plusieurs travaux, est alors chargé de tuer tous les oiseaux du lac Stymphale. Après avoir étouffé le lion de Némée, tué l’Hydre, capturé la biche aux sabots d’airain et le sanglier d’Érymanthe puis nettoyé les écuries d’Augias, le héros se met dont en route pour l’Arcadie. Là, il se rend compte que la tâche ne sera pas si facile. Les oiseaux sont en effet si nombreux qu’ils cachent le ciel. Les marais sont si instables qu’il est difficile de s’y tenir debout. Hercule reçoit alors l’aide d’Athéna qui lui confie des crotales en bronze, des cymbales tout droit sorties des forges d’Héphaïstos. D’autres versions évoquent quant à elles l’utilisation de son épée contre son bouclier. Quoiqu’il en soit, debout sur un éperon rocheux du mont Cyllène voisin, le héros produit un vacarme tel que les oiseaux, effrayés, s’envolent en masse. Hercule utilise dès lors ses flèches puis une fronde pour massacrer le plus de volatiles possible. Des dizaines de monstres sont ainsi tuées. D’autres, en tombant dans le lac, se noient. Plusieurs, enfin, s’enfuient vers l’île d’Arétîa, en mer Noire, où elles donneront du fil à retordre aux Argonautes. Pour prouver que son exploit a bien été réalisé, Hercule rapporte la dépouille de quelques oiseaux à Eurysthée. Son sixième travail est accompli.


Héraklès archer, bronze d'Antoine Bourdelle,
Musée des Beaux-Arts de Lyon.

Dans le classique de Disney, le personnage d’Eurysthée étant manquant, le seul et unique oiseau du lac Stymphale est présenté comme l’une des créatures envoyées par Hadès. Comme celle du lion de Némée et du sanglier d’Érymanthe, sa chasse ne dure pas bien longtemps. Durant la chanson De Zéro en Héros, plusieurs des travaux d’Hercule sont ainsi résumés en une fraction de seconde. Le seul et unique oiseau n’apparaît que très brièvement à l’écran, les yeux rouges, les ailes ébouriffées et toutes griffes dehors, afin de combattre le héros monté sur le dos de Pégase. Ni une, ni deux, sans connaître les tenants et aboutissants du duel, il se retrouve enfermé dans une cage gigantesque, une patte enchaînée au perchoir. Certaines plumes, tordues, peuvent toutefois laisser penser que le combat fut épique !


Hercule (série animée)

Présent quelques secondes à l’écran, les oiseaux du lac Stymphale font partie du casting d’Hercule, la série animée dérivée du grand classique. Cette fois, ce n’est plus un mais deux oiseaux qui sont mis en scène. Dans l’épisode Hercule et la Mission Apollon, Peine et Panique utilisent en effet les deux volatiles pour nuire au héros chargé, pour son stage en entreprise du lycée, de conduire le char d’Apollon. Montés chacun sur un oiseau, les séides tentent alors de lui faire perdre le contrôle de l’engin. Les deux volatiles sont au passage capables de cracher des flammes si brûlantes qu’elles brisent la chaîne retenant le Soleil, les deux sbires d’Hadès se chargeant ensuite de voler l’astre…


Once Upon a Time - Il Était une Fois.

De façon plus anecdotique, les oiseaux du lac Stymphale sont juste mentionnés dans la série Once Upon a Time - Il Était une Fois. Dans l'épisode Labor of Love de la saison 5, en partie centrée sur la mythologie grecque, Hercule, sur le point d'achever ses travaux, montre en effet sa collection de médailles à Blanche Neige. L'une d'entre elles représente les volatiles.

Comme les autres monstres présents furtivement dans la chanson De Zéro en Héros, l’oiseau du lac Stymphale permet d’insuffler un court moment de comédie et de rappeler l’un des mythiques exploits accomplis par le légendaire héros.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.