Pua
Date de création :
Le 23 novembre 2016
Nom Original :
Pua
Créateur(s) :
John Musker
Ron Clements
Apparition :
Cinéma
Jeux Vidéo
Parcs

Le portrait

rédigé par Claire Royo
Publié le 27 juin 2021

Pua est l’un des deux animaux de compagnie présents aux côtés de l’héroïne Vaiana dans le film d’animation Vaiana, la Légende du bout du Monde, sorti le 16 novembre 2016. Contrairement à Hei Hei, le coq très maladroit, le petit cochon n’accompagne pas la jeune aventurière dans son périple pour retrouver le demi-dieu Maui et restaurer le cœur de Te Fiti. Avec son nez, ses oreilles roses et son pelage blanc tâcheté de gris, il n’en reste pas moins un acolyte très attachant qui a su attendrir les spectateurs.

Pua avant la Grande Aventure de Vaiana

Pua est un compagnon de vie de Vaiana dès sa plus tendre enfance. Ainsi, dès le début d’adolescence de Vaiana, pendant la chanson introductive du film, il est montré à ses côtés lors de ses tentatives d’aller explorer l’océan. Malgré l’interdiction formelle de son père de s’aventurer au-delà du récif de l’île, la jeune fille est en effet comme appelée par le large et tente par tous les moyens de s’y échapper. Quand elle est montrée pour la première fois sur un bateau, Pua est logiquement devant elle, lui aussi sur la petite barque, souriant.

Le petit cochon semble donc très complice avec Vaiana, et partage avec elle ses envies d’évasion. Dans cette scène, elle est pourtant très vite stoppée dans son élan par son père qui l’enlève de la barque pour la ramener à la seule occupation qu’elle doit avoir, en tant que future cheffe : prendre soin du village et de ses habitants. Pua reste ainsi seul sur le rocher, la rame dans sa gueule, et la regarde s’éloigner d’un air triste.

La chanson continue avec encore une fois l’apparition du petit cochon aux côtés de la princesse, submergée par l’enthousiasme des villageois devant des noix de coco : comme elle, il fait une moue du visage en voyant de nombreux personnages se précipiter vers lui, ce qui contraste avec leur sourire et leur regard plein d’espoir. Le plan suivant les montre aussi ensemble, Vaiana donnant à boire de l’eau de coco à Pua qui semble se régaler.

Pua a grandi avec Vaiana et l’accompagne tout naturellement dans ses tâches quotidiennes qui la préparent à devenir cheffe du village, le jour où elle succèdera à ses parents. Alors qu’elle est sollicitée pour réparer le toit d’une maison d’un habitant de l’île, le cochon pousse un petit bol jusqu’à l’endroit où l’eau s’infiltre pour contenir la fuite. Pendant ce temps, la jeune fille répare la toiture et stoppe ainsi le petit écoulement.

Dans la même scène, un brin d’humour assez tragique est introduit : Vaiana goûte en effet à un plat que lui offre l’habitant de la maison et s'exclame « Mmmh, délicieux ces travers de porc ! ». À ces mots, Pua prend très vite un air triste en la regardant… Il a compris que sa maîtresse et amie mange ses congénères, ce qui est à la fois drôle et triste pour le spectateur ! Quand Vaiana voit son regard peiné, elle est évidemment gênée et file en prétendant être appelée ailleurs. À cette occasion, Pua démontre qu'il n'est pas qu'un simple faire-valoir mais un être sensible qui comprend ce qu'il se passe autour de lui.

Le cochon est encore aux côtés de Vaiana dans la scène suivante, quand la princesse soutient un jeune homme en train de se faire tatouer à la manière traditionnelle polynésienne. Comme elle, il observe l’état d’avancement du tatouage, et partage l’inquiétude de Vaiana à travers le regard qu’il lui lance.

Pua se retrouve ensuite aux côtés de Vaiana et de Hei Hei, son second acolyte animal. Ce dernier apparaît tout au long du film comme très maladroit, très peu malin et, selon un villageois, « manquer du minimum d’intelligence requis pour presque tout ». Alors que le petit coq tente de manger un caillou plus gros que sa tête, Pua l’observe avec attention et un brin d’inquiétude quant à son attitude peu commune. Comme la princesse le garde à ses côtés, il semble avoir pris le parti de l’accepter sans le juger.

Peu après, pendant la chanson phare de l’héroïne Bleu Lumière, Pua fait son apparition et la suit alors qu’elle marche à travers plusieurs lieux de l’île. Au-delà de la volonté de souligner la redondance du village et l’envie de la jeune femme d’aller explorer l’océan, cette scène montre une nouvelle fois la fidélité et la présence quasi permanente de Pua à ses côtés.

Plus loin dans la chanson, Pua soutient encore une fois l’envie de la princesse de prendre le large en lui amenant une rame, signifiant à la fois son enthousiasme pour ce projet et son envie de l’accompagner.

Dans la séquence suivante, le cochonet introduit un ton plus léger face au sérieux du discours de la chanson : recouvert par erreur d’une grande teinture par deux villageoises, il rampe et pointe le bout de son nez hors du drap, provoquant le sourire chez le spectateur, alors attendri par ce cochon décidément très mignon.

Juste après, alors qu’il suit toujours sa maîtresse, Pua dévoile un autre trait de son caractère : la gourmandise. En arrière-plan, il est en effet montré se précipitant dans une corbeille de fruits tenue par deux petits garçons, pour y attraper une banane. Plus loin, le petit cochon attend Vaiana sur un bateau, la rame dans la gueule, et exprime sa joie en la voyant arriver vers lui en prenant la position d’un chien, les pattes avant baissées et l’arrière-train en haut, le tout en remuant la queue. Cette posture canine souligne évidemment son rôle d’ami fidèle de l’héroïne.

À la fin de la chanson, Pua est sur le devant du bateau de Vaiana, avec un grand sourire et de yeux grand ouverts : comme elle, le cochon est impatient de découvrir ce qu’il se cache derrière le récif, vivant lui aussi la passion de la princesse.

Alors que l’héroïne déploie la voile, le bateau a un faux élan et fait tomber les deux compagnons. Pua se relève en même temps que Vaiana et grogne pour signifier son inconfort : la princesse s’adresse alors à lui pour le rassurer « Tout va bien Pua, fais-moi confiance ». Quand ils franchissent enfin le récif, Pua se tient droit à l’extrémité du bateau et regarde l’horizon avec enthousiasme. Tout va soudainement très vite : de grandes vagues arrivent et passent au-dessus du petit navire, ce qui entraîne la chute du cochonnet par-dessus bord : il crie et se débat dans l’eau, tout paniqué. Vaiana tente de diriger la barque de pêcheur vers lui, mais une nouvelle grosse vague arrive et l’éloigne un peu plus...

Tous deux sont engloutis par la vague, mais la jeune fille parvient à attraper son petit compagnon en nageant vers la surface et à le hisser sur le bateau, tout juste avant de sombrer une nouvelle fois. Après avoir été déposé sur un bout du bateau, Pua semble toujours très inquiet : il cherche la princesse du regard tandis qu'elle reste bloquée par un corail au fond de l'océan.

Le petit cochon réapparaît quand Vaiana et lui se sont échoués sur leur île, parmi les débris de leur barque. Alors qu’elle reprend difficilement son souffle, Pua sort de derrière la coque retournée pour atterrir dans le sable, le nez devant une rame. Il y a quelques instants, le cochon s’appliquait à porter cet objet à sa maîtresse pour lui signifier son envie de prendre le large avec elle. Désormais, elle est associée à une expérience négative : devant la rame, Pua s’enfuit en courant, pris de panique.

Cette réaction apeurée introduit pourtant de l’humour chez le spectateur, qui voit la réaction immédiate du cochon face à cet objet qu’il a maintenant associé au danger. Une fois parti, la grand-mère de Vaiana arrive sur la place et, constatant le désastre, implique le cochon sur un ton de plaisanterie : « si on te reproche quoi que ce soit, tu dis que c’est le cochon ! ». C’est ainsi la dernière fois que Pua apparaît à l’écran avant le départ de Vaiana à la recherche de Maui. Au moment où la princesse quitte son île, Pua est en effet remplacé par Hei Hei, le coq en apparence dénué d’intelligence qui va l’accompagner tout au long de son périple.

Pua au Retour de Vaiana

Le cochon domestique réapparaît dans le film quand la jeune fille revient sur son île, après avoir retrouvé Maui et restauré le cœur de Te Fiti. Quand il la voit, il court vers elle à grands sauts maladroits signifiant son enthousiasme et sa joie de voir revenir l’héroïne. Après quelques chutes maladroites dans le sable, Pua se jette dans ses bras avec un grand sourire, et la lèche tel un petit chien.

Pua réapparaît dans la dernière séquence du film, assis sur un grand bateau piloté par Vaiana, alors partie avec certains villageois explorer l’océan. Il est calme malgré toute l’eau autour de lui, tandis que Hei Hei est perché sur sa tête : les deux acolytes et amis fidèles de la princesse sont ici très complices et sereins, alors que chacun a eu peur de ce vaste océan par le passé. Le fait que le coq soit installé sur sa tête introduit aussi une dernière touche d’humour, et participe à appuyer le caractère mignon de Pua.

Conception du Personnage

Ce n’est pas un hasard si ce petit cochon a été nommé Pua : ce nom est en effet dérivé du terme « puaka », qui signifie « cochon » dans la langue polynésienne. Dérivé en « pua’a » en tahitien ou en hawaiien, « Pua » était tout tracé pour ce petit animal. L’ami fidèle de l’héroïne est donc lié par son nom aux îles polynésiennes qui ont ouvertement inspiré les réalisateurs.
Cependant, pourquoi avoir choisi un cochon et un petit coq pour accompagner la jeune fille ? Le scénariste Jared Bush ayant travaillé sur Vaiana, la Légende du bout du Monde explique, au cours d’une interview dans Moana & Zootopia Screenwriter: Inside Disney and Pixar, en ligne depuis le 10 décembre 2016 sur la chaîne YouTube de Fandom Entertainment : « Ces types d’animaux étaient déjà choisis avant que je ne rejoigne le film. Quand Ron [Clements] et John [Musker] sont allés sur l'île du Pacifique, ils ont dit qu'ils avaient vu des poulets, des coqs et des cochons partout, donc ils savaient qu'il fallait un coq et un cochon. Dans les premières versions de ces personnages, le personnage du porc Pua ressemblait un peu à Ron, et le poulet ordinaire ressemblait un peu à John. Ils trouvent généralement des moyens de se caricaturer dans un film ». Le lien de vraisemblance entre le film d’animation et la réalité des îles polynésiennes est donc très bien rendu à l’écran, et le personnage de Pua y participe grandement.


Concept art de Pua et Hei Hei

Contrairement à Hei Hei, Pua n’accompagne pas Vaiana dans son aventure à travers l’océan, ce qui a suscité une certaine déception chez des fans du dessin animé. Pua est en effet un personnage très mignon et très attachant dès les premiers instants du film, si bien que les spectateurs s’attendaient à ce qu’il participe au grand voyage de l’héroïne. Jared Bush explique ce choix scénaristique dans la même interview, soulignant que, dans les premiers jets du projet, Pua accompagnait bel et bien la princesse : « Il y a des personnages dont vous tombez amoureux, comme Pua dans Vaiana. C'est un personnage dont tout le monde était tombé amoureux à l'origine. C'était avec ce cochon que Vaiana devait être coincée sur le bateau. Et au fil du processus d'écran, nous avons réalisé que si Vaiana apportait ce petit paquet d'amour réconfortant avec elle, cela rendrait son voyage plus facile. Or, nous ne voulions pas qu’il soit facile. Il n'est donc pas allé sur le bateau. […] Nous nous sommes alors dit « d'accord, maintenant tu es juste coincé avec le coq stupide, et c'est tout ce que tu as ». J'avais reçu beaucoup de courriers haineux au sein de l'entreprise, comme tout le monde ». 
Pua représente donc un certain réconfort pour Vaiana, et sa présence pendant son voyage n’aurait pas été le même avec son ami cochon : Hei Hei apparaît donc comme le parfait acolyte d’aventure, puisqu’il ajoute de la difficulté à celle-ci de par son manque d’intelligence pendant presque tout le film.

Une Scène Coupée : la Rencontre entre Vaiana et Pua

Comme pour de nombreux films, les réalisateurs avaient imaginé plusieurs scènes qui n’ont finalement pas été retenues pour la version finale. C’est le cas pour ce film d’animation, pour lequel les deux réalisateurs John Musker et Ron Clements avaient conçu une courte scène montrant Vaiana à huit ans, découvrant pour la première fois Pua, alors bébé. Dans la présentation de cette séquence coupée, John Musker explique : « Dans les versions précédentes du film, on voyait Vaiana à divers âges, notamment à huit ans. Dans une scène très chaleureuse entre son père et elle où, comme tous les enfants, elle demande sans cesse : « Pourquoi ceci ? Pourquoi cela ? », et à l’époque, on avait le concept du « bord de nulle part » impossible à franchir. C’était une sorte de frontière. On voit un peu Pua dans cette scène ». Ron Clements poursuit en soulignant que cette scène montre « le début de la relation entre Vaiana et Pua ».

Dans les premiers instants de la scène coupée, Vaiana est sur un bateau avec son père. Alors qu’elle s’assoit à côté de caisses, elle est attirée par un petit gémissement, et aperçoit alors un petit porcelet très fragile dans une cage : c’est la première rencontre de la jeune fille avec son futur acolyte. Pua semble alors très faible, et le père de la fillette lui dit d’ailleurs « laisse-le tranquille, tu ne peux pas le forcer à manger ». Pua apparaît alors condamné à mourir faute de se nourrir correctement quand la jeune princesse se fait un devoir de le secourir.

Dans la scène suivante, Vaiana court au bord de la plage pour aller s’isoler, en serrant contre elle une large feuille de palmier. Quand elle s’assoit derrière un gros rocher, elle pose la feuille sur ses genoux et dévoile le petit cochon, toujours très faible. Cette scène et la précédente sont particulièrement tristes et touchantes, et auraient assurément participé de l’attachement du spectateur à ce petit animal définitivement irrésistible.

Très vite, la jeune fille présente une feuille enroulée tel un entonnoir rempli de nourriture, afin de donner à manger au petit animal. Lui, qui ne parvenait auparavant pas à se nourrir, boit goulument le breuvage, puis sourit et se lèche les babines avec appétit. La mission de Vaiana est atteinte : elle est parvenue à donner à manger à ce cochon, et c’est là que va débuter leur relation. La dimension triste de la scène est chassée grâce au sourire de Pua, qui apparaît désormais comme un petit animal adorable.

Alors qu’elle le nourrit, la fillette lui dit « tu t’appelles Pua », et fait réagir le petit cochon par un petit gémissement heureux. Elle poursuit par « voilà, je t’ai donné un nom », de manière à souligner qu’à partir de cet instant, les deux seront inséparables, et qu’il ne sera jamais question de manger cet animal.

Pourquoi avoir coupé cette scène très touchante ? John Musker l’explique, avec un ton de regret : « Le dessin est très tendre, il nous semblait que ça insistait bien sur la relation père-fille, mais il fallait trop longtemps à Vaiana pour arriver à l’âge qu’on souhaitait. On a donc tronqué le début et cette superbe scène a été coupée ».

Autres Apparitions

Pua n’apparaît pour le moment pas dans d’autres films d’animation ou courts-métrages des studios Disney. Il est cependant ajouté dans le jeu Disney Infinity 3.0 (Avalanche Software et Heavy Iron Studios, 2015) : dans l’ensemble consacré à Vaiana, Pua sert curieusement de monture à la princesse, et se voit donc dessiné comme étant plus gros qu’elle. Ce passage du jeu, évidemment non canon, a été par la suite supprimé.


Disney Infinity 3.0

Pua a aussi été ajouté au jeu sur PC et téléphones Disney Magic Kingdoms (Gameloft, 2016), accompagné de Vaiana, ses parents, Maui et Hei Hei, ainsi que dans le jeu développé pour smartphones Disney Emoji Blitz (Disney Mobile, 2016).

Disney Magic Kingdoms
Disney Emoji Blitz
Pua dans les Parcs à Thèmes

Dans les Parcs à thèmes Disney, Pua est présent sur le char dédié à Vaiana, sous la forme d'un animatronic, lors de la parade Magic Happens, lancée le 28 février 2020 dans le Disneyland Park de Disneyland Resort.

Parade Magic Happens
(Disneyland Resort)
it's a small world
(Tokyo Disney Resort)

À Tokyo Disney Resort, une poupée du petit cochon a été ajoutée au sein de l'attraction "it's a small world" : il apparaît avec Vaiana et Hei Hei sur le bateau de la princesse.

Pua n’est pas encore présent à Disneyland Paris, excepté à travers de nombreuses peluches vendues dans les boutiques du Parc, qui rencontrent un franc succès ! 

Avec son apparence réconfortante et sa démarche dandinante, Pua est l’un des acolytes Disney les plus mignons et les plus attachants. Véritable ami fidèle, il accompagne Vaiana à chaque pas que fait cette dernière sur l’île, et l’encourage dans son rêve de parcourir l’océan. La scène coupée dévoilée ensuite souligne par ailleurs leur lien et leur complicité, et ajoute encore un degré d’attachement à ce cochon. Si Pua ne semble pas avoir de lien d’affinité avec Hei Hei, l’autre acolyte de la princesse, tous deux finissent pourtant par voguer ensemble sur les flots. Il est en revanche rare de voir un acolyte de héros ou d’héroïne Disney aussi peu présent à l’écran : les réalisateurs ont ici fait un choix bien particulier, qui a d’ailleurs déçu de nombreux fans. Leur décision est pourtant bien justifiée, puisque Pua aurait en effet donné une dimension par trop douce à l’aventure vécue par Vaiana.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.