La Garde du Roi Lion
L'Ombre de Scar

La Garde du Roi Lion : L'Ombre de Scar
L'écran titre
Titre original :
The Lion Guard : Rise of Scar
Production :
Disney Television Animation
Date de sortie USA :
Le 30 juillet 2017
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Howy Parkins
Musique :
Beau Black
Christopher Willis
Sarah Mirza
Ford Riley
Durée :
51 minutes

Le synopsis

Après avoir utilisé son cri près d'un volcan, Kion réveille à son insu l'âme de Scar...

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 07 novembre 2017

La Garde du Roi Lion : L'Ombre de Scar est le deuxième téléfilm basé sur la série La Garde du Roi Lion produit tout spécialement pour le réseau de télévision, Disney Junior.

Le Roi Lion est un énorme succès pour Disney. Le film a en effet rapporté 783 millions de dollars au niveau mondial dont 312 rien qu'aux USA ! Il demeure le film d'animation le plus rentable pendant près de dix ans jusqu'en 2003 où il est détrôné par Le Monde de Nemo. Il le reste toutefois à ce jour dans la catégorie des films d'animation 2D...
Le succès du (Le) Roi Lion porte en lui l’idée d’en faire une lucrative franchise pour Disney, en sortant parfois des sentier battus. L'exemple le plus flagrant est notamment son adaptation en comédie musicale. Le show est ainsi monté par Disney Theatrical Productions et devient vite l'une des productions les plus populaires jamais conçues par cette structure.
La franchise (Le) Roi Lion se décline également sous des formes plus conventionnelles comme des jeux vidéo, des produits dérivés, des livres et des adaptations dans les parcs à thèmes via des spectacles, attractions ou parades. Mais c'est en audiovisuel qu'elle s'est faite la plus dense. Les studios Disney commencent, en effet, en 1995 par la série Timon & Pumbaa - Les Héros du Film Le Roi Lion. Produite par Disney Television Animation, elle comprend quatre-vingt-cinq épisodes doubles répartis sur quatre saisons et se voit diffusée entre le 8 septembre 1995 et le 9 novembre 1996 sur CBS puis sur Disney Channel. La branche film de Disney Television Animation, qui deviendra DisneyToon Studios, produit, quant à elle, deux suites pour le marché de la vidéo : Le Roi Lion 2 : L'Honneur de la Tribu (1998) et Le Roi Lion 3 : Hakuna Matata (2004). Enfin, le court-métrage One By One, réalisé par les Walt Disney Animation Studios, et prévu à l'origine pour faire partie du film Fantasia 2006 sort finalement via des festivals puis en vidéo à l’occasion de la ressortie, en 2004, en DVD du (Le) Roi Lion 2 : L'Honneur de la Tribu. A côté de tout cela, doivent également être notés des courts-métrages éducatifs mettant en scène Timon et Pumbaa : Wild About Safety.

Bizarrement, la franchise s'éteint quelque peu et ce, malgré sa toujours très grande popularité auprès du public. Le constat est d'ailleurs sans appel au niveau audiovisuel puisque rien de neuf n'est mis en production après la sortie du (Le) Roi Lion 3 : Hakuna Matata en 2004. Fort heureusement, pour les vingt ans du film, Bob Iger propose à Nancy Kanter, responsable de la chaîne Disney Junior de célébrer son anniversaire en grandes pompes. Aussitôt dit, aussitôt lancé. Le 9 juin 2014, est en effet annoncé par Disney Television Animation, la branche animation pour la télévision, la mise en production d'une toute nouvelle série sur Le Roi Lion ! La Garde du Roi Lion se voit en outre précédée d’un téléfilm pilote de mise en bouche. La Garde du Roi Lion : Un Nouveau Cri est ainsi proposé le 22 novembre 2015 sur Disney Channel USA. La série débute, elle, le 15 janvier 2016 sur Disney Junior et la première saison se termine le 21 avril 2017 après vingt-six épisodes. Le succès de la série est tel qu'à peine entamée, elle est renouvelée pour une deuxième et troisième saison. Elle raconte comment Kion, jeune fils de Simba et Nala, réunit une équipe d'animaux pour protéger la Terre des Lion. Chaque épisode voit ainsi la fine équipe régler les problèmes des autres animaux dans la savane.

La série La Garde du Roi Lion a été créée par Ford Riley. Après des études à New York University Tisch School of the Arts, il commence à travailler pour l'animation sur la série Timon & Pumbaa - Les Héros du Film Le Roi Lion puis sur La Cour de Récré, Scott, Premier de la Classe ou Teamo Supremo. Il quitte alors Disney pour aller travailler chez Nickelodeon (sur la série ChalkZone), Cartoon Network (notamment sur la série ¡Mucha Lucha!) ou Universal (sur la série The Land Before Time). En 2009, il revient chez Mickey pour proposer la série Agent Spécial Oso avant de lancer en 2015 La Garde du Roi Lion, déjà fameuse série spin-off du (Le) Roi Lion.

Côté personnages de nombreuses têtes connues reviennent : Simba, Nala, Mufasa, Timon, Pumbaa, Rafiki et Zazu venus du premier film mais Kiara, Zira ou Kovu du second. En plus de ces "anciens", cinq nouveaux font leur apparition.
Il y a d’abord Kion, le fils de Simba et Nala. Second de la fratrie, il est un peu nonchalant mais plus obéissant que son père à son âge. Il respecte les règles, lui ! Quand il va se rendre compte qu’il a un don précieux, il décide, en effet, de prendre sa destinée très à cœur même si son père ne comprend pas ses motivations.
Son meilleur ami est Bunga, un jeune ratel qui a été adopté par Timon et Pumba. Sans peur, il est d’un courage à toute épreuve.
Fuli est une jeune femelle guépard, qui, comme toute son espèce, a la capacité de courir très vite.
Beshte est un petit hippopotame à la force herculéenne.
Enfin, Ono est un jeune héron garde-bœufs qui a une vision à la fois très précise et qui porte loin.
Les cinq amis forment ainsi la fameuse Garde du Roi Lion.

La Garde du Roi Lion : L'Ombre de Scar, en tant que téléfilm, est un peu décevant à la fois par son récit artificiellement rallongé sur quarante-cinq minutes mais aussi la promesse trompeuse contenue dans son titre. Le téléfilm donne ainsi l'impression que Scar, qui est pourtant décédé, en sera l'antagoniste principal, ou du moins, aura un rôle à jouer d'une manière ou d'une autre. Or, au final, c'est plus son souvenir qui tourne autour du récit, le but étant de réveiller son âme. Mais alors que le téléspectateur attend que ce fameux rebondissement se fasse rapidement, le but du récit est, tout au contraire, de justement raconter son "réveil" qui se produit donc en toute fin : la frustration est alors grande avec cette impression que le pire est à venir pour Kion et ses amis mais que tout sera raconté une prochaine fois. Le goût est particulièrement amer parce qu'il est clair que le récit a été rallongé sur quarante-cinq minutes juste pour honorer une commande d'épisode long et que tout finit par se dégonfler bien trop rapidement à la fin. Au demeurant, il ne se passe, en effet, pas grand chose notamment du côté des méchants, Janja et Ushari en tête, dont toutes les manigances semblent devoir se dérouler dans l'ombre. Le téléfilm se termine ainsi sans que Kion et ses amis n'aient réellement compris le but exact de tout ce qui vient de leur arriver.

La Garde du Roi Lion : L'Ombre de Scar permet toutefois de mettre en avant deux personnages : l'un connu, l'autre nouveau. Le premier est Ushari, le cobra. Le serpent est apparu dans de nombreux épisodes mais a souvent été juste un intervenant secondaire, agissante de-ci de-là. Cette fois, il s'agit de l'antagoniste principal, même si Kion et ses amis ne s'en rendront jamais compte. Il organise, il est vrai, son plan de vengeance dans l'ombre ne faisant qu'écouter aux portes. Il utilise ainsi les hyènes de Janja pour réaliser les basses besognes à sa place et poursuit l'objectif de faire revivre l'âme de Scar afin d'obtenir des conseils pour se débarrasser de la Garde du Roi Lion.
L'autre personnage du téléfilm est Makini. Il s'agit là d'une femelle mandrill qui devient la jeune apprentie de Rafiki afin, un jour, de prendre sa place. Mais cette dernière a beaucoup à apprendre notamment à savoir tenir sa langue et reconnaître les vertus du silence. C'est d'ailleurs son manque de concentration et de discrétion qui seront à l'origine des problèmes que vont rencontrer Kion et ses amis.

Si les chansons dans La Garde du Roi Lion : Un Nouveau Cri étaient plutôt réussies et que celles de la série (une par épisode) connaissaient des hauts et des bas, La Garde du Roi Lion : L'Ombre de Scar en contient lui des particulièrement décevantes car totalement anecdotiques et passe-partout. Quatre sont ainsi proposées dans le téléfilm. Fujo permet d'illustrer les exploits de la Garde du Roi Lion pendant ses faits héroïques durant la sécheresse. The Path of Honor est chantée par Kion et son père Simba ; ce dernier tentant de faire comprendre à son fils le poids des responsabilités de chacun. Bring Back a Legend voit, pour sa part, Janja et Ushari espérer le retour de l'âme de Scar. Enfin, Today is my Day est la chanson de Makini qu'elle tente plusieurs fois d'interpréter au cours du long-métrage.

La Garde du Roi Lion : L'Ombre de Scar s'avère au final très décevant. Le téléfilm affiche un récit qui traîne en longueur avec une promesse non tenue. Alors que le téléspectateur pouvait s'attendre à un affrontement dantesque, il ne semble prévu que pour plus tard. Sans certitude.

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.

Poursuivez votre visite

Nos Réseaux Sociaux