Downtown
L'écran titre
Titre original :
Downtown
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 12 août 2019 (El Capitan Theatre)
Le 24 janvier 2020 (Disney+)
Genre :
Animation 3D
Réalisation :
Kendra Vander Vliet
Durée :
2 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Le street art du centre ville prend vie et emmène un homme dans une promenade exaltante à travers les rues et les gratte-ciel...

La critique

rédigée par
Publiée le 04 mars 2020

Downtown est un court-métrage des Walt Disney Animation Studios tiré de son programme intitulé Short Circuit.

La collection nommée Short Circuit est une proposition offerte aux animateurs des studios de Mickey afin d'imaginer des courts-métrages, plutôt courts (autour de 3 minutes), innovants aussi bien dans le fond que dans la forme, que cela soit d'un point de vue visuel ou technologique. Le but est clairement de permettre à une majorité d'artistes de pouvoir laisser parler leur imagination et leur créativité tout en proposant un contenu original. Diffusés dans un premier temps au cinéma El Capitan Theatre durant quelques jours (Flaques d'Eau, Programme d'Échange, Downtown, Jing Hua, Songs to Sing in the Dark, Juste une Pensée, Va Chercher ! et Zenith le 12 août 2019 puis Goutte de Pluie, Cycles, Ju-Jitsu, Un Éléphant à la Maison, Un Éclair dans la Bouteille, La Course et Quel Toupet le 19 août 2019), les cartoons sont ensuite tous proposés au grand public sur la plateforme Disney+ le 24 janvier 2020 à l'exception notable de Songs to Sing in the Dark.

Downtown est réalisé par Kendra Vander Vliet. La jeune femme commence sa carrière en tant qu'artiste de layout, d'abord chez DreamWorks Animation en travaillant notamment sur le film Les Cinq Légendes. Elle rentre ensuite au sein des Walt Disney Animation Studios en 2013, toujours en charge du layout. Elle œuvre sur La Reine des Neiges, Les Nouveaux Héros, Zootopie, Vaiana, la Légende du Bout du Monde, Ralph 2.0 et La Reine des Neiges II ainsi que sur les courts-métrages Le Festin et La Reine des Neiges : Joyeuses Fêtes avec Olaf. Downtown marque alors la toute première fois où elle obtient le poste de réalisatrice dans son parcours professionnel.

L'idée de Downtown lui est venue grâce à l'influence de son lieu de vie. Elle habite, en effet, le centre ville de Los Angeles et a toujours été subjuguée par les graffitis et autres dessins présents sur les murs des immeubles. Pour permettre au public de s'identifier au personnage de son cartoon, elle a ainsi choisi de le laisser dans l'ombre afin que ses traits ne soient pas reconnaissables. La seule chose que le spectateur distingue est qu'il s'agit d'un homme d'un âge moyen. Le voir plongé dans une semi obscurité, ainsi que le reste des passants, permet alors de mieux mettre en avant le vrai personnage du film, un oiseau coloré restitué en 2D que les animateurs ont surnommé Joy. Il a donc la charge de guider l'homme anonyme à travers les ruelles et les avenues...

Ce qui impressionne le plus dans Downtown est alors sa réalisation. Le court-métrage est, il est vrai, ultra court, tenant à peine sur 90 secondes, sans aucune histoire. Et pourtant, il arrive à faire passer une euphorie et une sensation d'évasion incroyables. Il faut dire que tout dedans va très vite : le personnage est ainsi toujours en mouvement, défiant souvent la gravité, courant dans les rues ou sur les murs des immeubles, sautant d'un building à un autre sans oublier que la vitesse est, en plus, combinée avec un mélange de couleurs vives. La ville se pare ainsi de teintes bariolées grâce à Joy qui laisse sur son passage des traces de graffitis, de peintures ou de gouaches. La cité se transforme alors complètement, faisant oublier son terne quotidien au profit d'un monde de lumière plein de vie. Techniquement, le court-métrage est sûrement le plus abouti de toute la collection Short Circuit. Il possède, en effet, un rendu d'une précision exemplaire allié à un parfait sens du détail. Downtown est à ce titre certes le plus court de ceux proposés dans la collection mais sans doute pas le plus facile à produire.

Downtown est bref mais intense. Artistiquement superbe et techniquement bluffant, il offre un incroyable vent de liberté aux spectateurs.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.